Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 28 janvier 2018

Nos vagues à l'âme de Georgia Caldera


Nos vagues à l'âme
de Georgia Caldera

Éditions J'ai lu

Sortie le 17 janvier 2018
Format poche / 412 pages / 10,90 €


Présentation de l'éditeur :

« Cette douleur qui est la mienne, cette blessure, je la chéris. Puisque c’est tout ce qu’il me reste… »
Parfois, l’amour ne suffit malheureusement pas à tout résoudre, et quand ressurgissent les démons du passé, le fragile équilibre qu’avaient réussi à trouver Louis et Emma vole alors en éclats.
Si Emma est parvenue à prouver à Louis qu’il pouvait exister une fois descendu de son piédestal, saura-t-il de son côté lui confier les clés de son plus noir secret, prouvant ainsi qu’il a fait d’elle son exception ?
Une traversée houleuse, entre vengeance, passion et déchirements, en quête d’un salut qui ne pourra se réaliser qu’à travers l’autre.


L'avis de Chani :

Retrouvez l'avis de Chani sur le tome 1 : Nos chemins de travers


Après la fin brutale et surprenante de Nos chemins de travers, j’avais hâte de retrouver Louis et Emma afin de connaître le dénouement de leur histoire. Au passage, j’avais aussi très envie d’un happy end, mais j’ai appris à me méfier des auteurs suffisamment cruels pour infliger de tels cliffhangers, donc j’ai quand même freiné mon enthousiasme !

Le début du roman laisse la part belle à Louis, à ses sentiments, son introspection et son repli sur lui-même après le départ d’Emma. Aussi dévasté que la jeune femme, mais sans comprendre pourquoi, Louis va chercher à renouer le contact avec une Emma des plus fuyantes. Cette dernière va adopter le comportement opposé. Elle va tenter de surmonter sa douleur en se débarrassant de sa carapace, même si, au fond, elle n’y croit pas vraiment, et en jouant les extraverties, au grand désespoir de Louis. Georgia Caldera fait évoluer ses deux personnages en parallèle, chacun se nourrissant de sa souffrance pour grandir et avancer. La plume de l’auteur fait une nouvelle fois mouche, même dans la déconstruction des sentiments, et réussit à aborder des sujets sensibles comme le harcèlement ou l’acceptation de soi avec beaucoup de sensibilité et en évitant l’apitoiement. Nos vagues à l’âme offre cette fois une vraie fin à l’histoire d’Emma et Louis et répond à toutes les questions que le lecteur pouvait se poser. On ressort de la lecture contenté, mais avec un petit pincement au cœur à l’idée que c’est vraiment fini cette fois et qu’il n’y aura pas de suite.



10,90 EUR
J'ai Lu

Vous avez aimé, retrouvez l'autre série de l'auteur :

Nos réceptions de la semaine #49



Nous vous proposons de nous retrouver toutes les semaines pour vous présenter nos réceptions de la semaine passée.

Semaine du 22 au 28 janvier 2018 :




Cadeau de moi à moi parce que je le mérite.





Achat ebook. C'est la prochaine lecture commune de mon club de lecture.


Retrouvez l'avis de Lila sur ce livre : Saga, Tome 1




Achat de la semaine



Un vintage que je voulais depuis longtemps


Les services presse









Oui, je me suis lâchée !



Voici nos réceptions de la semaine. Et vous, qu'avez-vous reçu ?

jeudi 25 janvier 2018

Le duc diabolique tome 1 : Coeur de fripouille


Le duc diabolique 
Tome 1 : Coeur de fripouille
de Katharine Ashe

Éditions J'ai lu

Sortie le 3 janvier 2018
Format poche / 416 pages / Prix 7,40 €


Présentation de l'éditeur :

Héritière d’un duc, lady Constance est aussi un agent du Falcon Club, société secrète qui recherche des personnes disparues. Sa position sociale lui est fort utile pour enquêter, et sa prochaine mission concerne justement un duc pervers… que son père s’est mis en tête de lui faire épouser ! Constance, qui n’a rien d’une faible femme, décide d’apprendre l’escrime pour se défendre en cas de danger.
Or, Evan de Saint-André, l’homme qui se présente pour être son maître d’armes, n’est autre que celui qui a bouleversé sa vie six ans plus tôt…

L'avis d'Elaura :

Voici une nouvelle série de Katharine Ash que nous connaissons déjà pour sa saga Trois sœurs et un prince, et force est de constater que ce premier tome nous laisse une drôle d'impression.

L'auteur n'est pas en faute, mais plutôt les éditions J'ai Lu qui ont décidé de publier cette série bien trop tôt. Pourquoi me direz-vous ? Eh bien Le duc diabolique n'est autre que la suite d'une autre série de l'auteur Falcon Club, non publiée à ce jour, et cela est fâcheux. En effet, Cœur de fripouille est bourré de références à la série Falcon club que nous, lecteurs français, nous ne pouvons comprendre, et c'est sans parler de la plupart des protagonistes que nous sommes censés connaître (et qui ne nous sont pas présenté). Cela rend l'ensemble difficile à suivre et il est donc compliqué de s'immerger dans l'histoire et de ressentir un lien avec les héros.

Dommage, car la plume de l'auteur est agréable et l'intrigue de ce premier opus intéressante. Il serait bon que les éditions J'ai Lu pensent à publier Falcon club pour que nous puissions mieux apprécier celle-ci.

Au final, la nouvelle série de Katharine Ashe débute en demi-teinte puisqu'il nous manque pas mal d'éléments de compréhension.
 

mercredi 24 janvier 2018

The Highlands lords, Tome 5 : Tant d'amour dans tes yeux de Karen Ranney


Tant d'amour dans tes yeux
de Karen Ranney

Éditions J'ai lu

Collection Aventures et Passions

Réédition le 3 janvier 2018
Format poche / 350 pages / 6,95 €


Présentation de l'éditeur :

Jeanne du Marchand avait été ravie de découvrir qu’elle était enceinte de son amant écossais. Douglas MacRae ne lui avait-il pas promis de l’épouser ? Mais le menteur a disparu sans explication et la jeune fille, brisée par la mort de son enfant, a été cloîtrée dans un couvent. Des années plus tard, fuyant la Révolution française, Jeanne retrouve par hasard Douglas à Édimbourg. Il est toujours aussi beau et puissant, tandis que de fière aristocrate elle est devenue une simple domestique. Quand celui qui l’a trahie naguère lui offre un poste de gouvernante auprès de sa fille, démunie, Jeanne accepte… sans savoir qu’il s’agit d’un piège et que Douglas cherche juste à exercer la vengeance qu’il rumine depuis bientôt dix ans !


Avis de Jm-les-Livres : 

Tant d'amour dans tes yeux est la réédition du cinquième tome de The Highlands lords dont seul le tome 4 a été traduit en français. Jeanne du Marchand, jeune fille de la noblesse française, tombe sous le charme de l'Écossais Douglas MacRae. Elle se retrouve enceinte de son amant et est envoyée à Vallans, le domaine à la campagne de la famille, le temps de sa grossesse, avant de rejoindre un couvent où elle est censée finir sa vie. Après dix ans, et la Révolution française, Jeanne du Marchand a tout perdu et s'exile à Édimbourg pour tenter de refaire sa vie. Mais quelque temps après son arrivée, elle revoit Douglas MacRae, qui est bien décidé à se venger de celle qui, selon lui, a trahi leur amour.

Cette romance historique ne m'a pas totalement embarquée. J'ai eu du mal à m'attacher aux personnages et à être touchée par leur histoire. Jeanne semble détachée de ce qui peut lui arriver (ou de ce que Douglas peut lui faire) et Douglas ne pense qu'à se venger, avant d'être totalement dominé par sa libido (et un reste de ses anciens sentiments). Les événements vécus par Jeanne sont plutôt durs et douloureux et on comprend qu'elle tente de les laisser derrière elle et de ne plus rien ressentir pour éviter de souffrir. Mais au final, elle semble trop distante. Ses retrouvailles avec Douglas, et ensuite leurs échanges, sont ternis par les non-dits. Cela a fini par être agaçant de savoir que leur histoire pourrait être plus facile si seulement ils voulaient bien parler du passé. Même si ce genre de technique est souvent utilisé en romance, là c'était un peu trop énorme pour moi. En ce qui concerne le héros, il ne m'a pas non plus emballée. Il est amer et mesquin au début, et ensuite, il est trop tard pour rattraper l'opinion qu'on a de lui.

Ce livre séduira peut-être les fans de romances historiques à base de non-dits et de péripéties douloureuses pour les héros, mais cette histoire n'a pas fonctionné pour moi.




6,95 EUR
J'ai Lu

lundi 22 janvier 2018

Nos réceptions de la semaine #48



Nous vous proposons de nous retrouver toutes les semaines pour vous présenter nos réceptions de la semaine passée.

Semaine du 15 au 21 janvier 2018 :



Réception d'un Service presse




 Gagné lors d'un concours sur Planète Star Wars 😀


Et mes réceptions de Service presse






Réception d'un Service presse



Voici nos réceptions de la semaine. Et vous, qu'avez-vous reçu ?

vendredi 19 janvier 2018

Dynasties, Tome 3 : De feu et de braises de Ilona Andrews


Dynasties 
Tome 3 : De feu et de braises
de Ilona Andrews

Éditions J'ai lu

Sortie le 6 décembre 2017
Format poche / 502 pages / 7,40 €


Présentation de l'éditeur :

On ne peut pas dire que Nevada porte Rynda Sherwood dans son cœur. Cette irrésistible beauté, fille d’une puissante meurtrière, a autrefois été fiancée à Rogan, son petit ami ! Pourtant, quand Rynda supplie Nevada de retrouver son mari, elle n’a pas le cœur à refuser. Son don pour déceler la vérité en toutes circonstances devrait lui garantir le succès. Ni une ni deux, elle se lance dans cette nouvelle enquête, aidée de Rogan. Lorsqu'il est à son côté, Nevada est prête à braver tous les dangers... y compris ceux qui menacent leur amour.


Avis de Jm-les-Livres :

Le lecteur avait quitté Nevada et Rogan face à une menace pesant sur la famille de la jeune femme. À leur retour, ils découvrent qu'un autre problème les attend : Rynda Sherwood, la fille d'Olivia, est à l'entrepôt où vit la famille Baylor pour demander l'aide de Nevada. Son mari, Brian, a disparu.

Après deux tomes très rythmés, les auteurs ne nous laissent pas nous reposer et nous entraînent immédiatement dans le vif du sujet. Le complot en toile de fond est toujours présent et vient influencer fortement la vie de nos protagonistes. Nevada se voit obligée (par sa conscience) d'aider l'ex de son amant à retrouver son mari. Pas facile pour Nevada de rester zen, surtout que son histoire avec Rogan vient juste de débuter et que son ex parfaite, en théorie, vient se réfugier dans les bras de Rogan pour se rassurer. Mais notre nouvelle héroïne préférée n'est pas prête à laisser sa place et on a droit à des moments de recadrage de la situation plutôt amusants et satisfaisants ("T'as compris ? Tu touches pas à notre Rogan !").
Sur un autre front, la menace qui pèse sur sa famille oblige Nevada à prendre une décision irréversible, une décision qui pourrait bien mettre encore plus sa famille en danger. Même si elle sait qu'elle pourra bénéficier du soutien de Rogan, elle et ses proches vont devoir montrer ce qu'ils ont dans le ventre et s'imposer dans le monde impitoyable des Maisons. Et la encore, Nevada nous prouve qu'elle n'est pas une héroïne de pacotille et qu'elle a tout ce qu'il faut pour défendre son territoire et ceux qu'elle aime. Je vous ai déjà dit que je l'aimais beaucoup ?
En ce qui concerne Nevada et Rogan, leur idylle naissante est testée par l'arrivée de l'ex de Rogan dans leur vie, mais elle semble tenir le coup. Il faut dire que, que ce soit pour Nevada ou pour Rogan, une fois qu'une décision est prise, ils s'y tiennent jusqu'au bout. Et ils sont bien décidés à faire des étincelles (pour notre plus grand plaisir… et le leur, bien sûr).

Ce troisième et dernier tome (seulement pour le moment j'espère ! ) est aussi bon que les précédents et confirme que cette saga est l'une des meilleurs séries d'urban fantasy du moment.



7,40 EUR
J'ai Lu



Feversong: A Fever Novel - Tome 9, de Karen Marie Moning


Feversong: A Fever Novel
Tome 9
de Karen Marie Moning

Éditions Delacorte Press

Sortie le 17 janvier 2017
Format relié / 560 pages / Prix 23,07 €
Format poche / 576 pages / Prix 7,10 €

Présentation de l'éditeur :

As Mac, Barrons, Ryodan, and Jada struggle to restore control, enemies become allies, right and wrong cease to exist, and the lines between life and death, lust and love, disappear completely. Black holes loom menacingly over Dublin, threatening to destroy the earth, yet the greatest danger is the one MacKayla Lane has unleashed from within: The Sinsar Dubh—a sentient book of unthinkable evil—has possessed her body and will stop at nothing in its insatiable quest for power. The fate of Man and Fae rests on destroying the book and recovering the long-lost Song of Making, the sole magic that can repair the fragile fabric of the earth. But to achieve these aims, sidhe-seers, the Nine, Seelie, and Unseelie must form unlikely alliances and make heart-wrenching choices. For Barrons and Jada, this means finding the Seelie queen, who alone can wield the mysterious song, negotiating with a lethal Unseelie prince hell-bent on ruling the Fae courts, and figuring out how to destroy the Sinsar Dubh while keeping Mac alive. This time, there’s no gain without sacrifice, no pursuit without risk, no victory without irrevocable loss. In the battle for Mac’s soul, every decision exacts a tremendous price.

L'avis de Lila :

****
Note 1 : Cette chronique ne contient pas de spoiler sur ce tome et le précédent (voire plus).
Note 2 : Il s'agit ici de la version originale en anglais, J'ai Lu a repoussé la sortie de la traduction VF à 2019...
Note 3 :  À sa sortie, ce tome était annoncé comme le dernier de la série Fièvre. On sait à présent que d'autres romans arrivent, même s'ils s'orientent sur un arc narratif différent. Contrairement à beaucoup de lecteurs, je l'ai donc lu en sachant qu'il n'était pas le dernier, ce qui a évidemment influencé mon ressenti par rapport à plusieurs éléments.
****

Feversong était tout particulièrement attendu des fans de KMM, puisqu'il devait marquer la fin d'une saga chère à nos cœurs. Il marque en fait la fin d'un arc narratif qui nous aura maintenu en haleine plusieurs années, et il s'ouvre sur des possibles qu'on a hâte de découvrir.
Il est toujours difficile d'être objectif avec une histoire, un univers et des personnages qu'on aime d'amour fou. Est-ce que ce roman est un coup de cœur ? Oui, totalement ! Est-ce qu'il est parfait ? Malheureusement, non, c'est même celui que j'ai le moins apprécié...

Nous avions quitté Mac et Jada en très fâcheuse posture. Ce nouvel opus démarre exactement là où nous en étions restés, on replonge ainsi directement en plein tourbillon de suspense et d'angoisse. Mac et les autres ont fort à faire pour arranger la situation et surmonter les différents obstacles qui parsèment leur route.
Ce tome est assez différent des autres : il y a peu d'action physique, la plupart des combats sont intérieurs. Les fans des dialogues internes typiques de la saga et qui s'étalent sur des pages entières seront ravis. Ceux qui aiment moins cet aspect (c'est mon cas), vont en prendre pour leur compte ici, car le livre est basé presque uniquement sur ça...
On retrouve ainsi d'une manière générale moins d'action. Pas de scènes de combat épique comme dans d'autres tomes, ou de Faes terrifiants qui vont mettre nos héros KO en plein combat.
Malgré tout, KMM réussit à nous transmettre parfaitement l'impression d'urgence et de danger. La peur de perdre nos personnages favoris est bien présente, et plus encore dans le dernier tiers du roman où on commence clairement à s’inquiéter (mais je ne vous dirai pas si c'est justifié ou pas).

Les personnages évoluent, tout comme les relations qui les unissent. L'auteur multiplie les points de vue ici, afin de suivre ça au plus près.
Les fans de Barrons seront aux anges : non seulement on profite de plein de scènes avec lui, mais on en découvre un peu plus sur qui il est vraiment, ses sentiments, et sa relation avec Mac continue à se renforcer. Les gloussements ne sont jamais loin en cours de lecture, la magie opère toujours en ce qui concerne ce couple.
Dani continue d'évoluer aussi et c'est définitivement un personnage que j'aime beaucoup, plus que Mac même.

Concernant les Nine, on a droit à de nouvelles réponses sur eux, à quelques anecdotes ou souvenirs de leurs vies passées, même s'ils gardent évidemment leur part de mystère. Et c'est comme ça qu'on les aime.

Malheureusement, pas mal de défauts sont présents...
Les points de vue justement, sont très nombreux et autant le dire franchement : tous n'ont pas le même intérêt. De plus, ils sont très répétitifs.

Mac devient une vraie super-héroïne et gagne encore en confiance, ça c'est génial ! Mais finalement, KMM passe plus de temps à nous l'expliquer via des monologues intérieurs qu'à nous le démontrer en action. La couverture nous annonce que Mac est un monstre. L'histoire tend plutôt à la présenter de plus en plus comme une vraie Sainte...
Il y a bien une scène avec Lor, mais celle-ci ne m'a vraiment pas convaincue. Je l'ai trouvée poussive, comme si l'auteur avait monté toute une histoire parallèle avec Lor durant ces derniers tomes, uniquement pour l'amener à cette scène précise et nous dire "Regardez comme Mac est devenue super badass, admirez-la !". Mouais...

La plupart des dangers qui guettent nos personnages seront finalement réglés via des monologues internes. J'adore l'idée de KMM de montrer que la force vient souvent de l'intérieur, qu'il faut évoluer, devenir ce qu'on est, etc, etc. Mais à chaque nouvel obstacle, devoir attendre 5 chapitres de Mac qui réfléchit jusqu'à avoir le déclic qui va arranger le problème, c'est long. Et répétitif, puisque ce schéma se reproduit de manière identique à l'obstacle suivant.
D'une manière générale, tout ce qui concerne Mac est répétitif, jusqu'à ses scènes avec Barrons. Mac assise sur son Chesterfield en pleine introspection, Barrons qui arrive, long descriptif d'à quel point il est sexy et qu'elle ne peut plus vivre sans lui, puis déclaration d'amour et hop hop sexe. On retrouve cet enchaînement plus ou moins similaire plusieurs fois pendant le roman. On aurait pu s'attendre à mieux. Malgré tout, ça fonctionne, tant on adore ce couple.

D'autres défauts assombrissent le bilan. Beaucoup de personnages développés dans les tomes précédents sont absents, ou à peine croisés au détour d'un chapitre. Ils seront (en théorie) développés dans le prochain arc narratif, mais ça n'en reste pas moins frustrant. D'autres personnages présents avaient quant à eux l'air de faire de la figuration, on finit d'ailleurs par se fiche un peu de savoir s'ils vont survivre ou pas. Et à l'inverse, d'autres personnages qui semblaient partis pour prendre beaucoup d'importance dans la suite voient leur histoire s'arrêter net. J'avoue être restée dubitative. Tout ça pour ça ? Une impression que l'auteur a changé d'avis en cours de route sur plusieurs points.

Ryodan m'a aussi déçue. C'est mon personnage préféré. Ici, il était plus proche du mignon petit chiot que du connard manipulateur qu'on avait vu jusque-là. C'est super de le voir évoluer et s'ouvrir, en ce sens j'étais ravie. Mais il a perdu en charisme au passage.

En ce qui concerne Cruce, mieux vaut ne pas me lancer sur ce sujet, je risquerais de jeter l'ordinateur par la fenêtre tant ça m'a énervée. Pour faire court, j'ai apprécié qu'il soit complexe et qu'on comprenne mieux sa manière de fonctionner. Mais la manière de faire évoluer son histoire avec Mac (et pas que) est clairement digne des plus mauvais auteurs. Une conclusion décevante et agaçante en ce qui me concerne.

Il reste aussi une impression d'incohérences sur certains points et de facilités sur d'autres. Disons que la résolution de certains problèmes est peu inspirée et vraiment facile. La montagne qui accouche d'une souris.

En résumé, une lecture parfois compliquée, où l'envie de sauter des passages moins inspirés, répétitifs ou qui ne faisaient pas avancer grand-chose était malheureusement là.
Mon avis est très critique sur cet opus, mais KMM est tellement douée et inventive, et elle nous a habitués à tellement mieux que j'étais quelque peu déçue. Malgré tout, Feversong fait partie de mes coups de cœur, parce que l'univers, son histoire et ses personnages continuent à m'accrocher et à me transporter.
J'ai ri, j'ai gloussé, j'ai tremblé... J'ai ressenti beaucoup d'émotions variées et j'ai refermé ce tome avec pour seule consolation l'impatience de découvrir la suite (en VO) dans quelques mois.
Mais encore une fois, je ne suis pas objective. Je continuerais certainement à lire cette saga même si on en arrivait à un stade où tous les personnages sont en maison de retraite et que le seul enjeu était de savoir si Barrons va pouvoir placer son W sur la planche de Scrabble et battre Ryodan (il le pourrait, sans aucun doute).

Feversong n'est pas le meilleur tome de la saga, mais il réussit à conclure une histoire passionnante et qui nous aura fait vibrer pendant plusieurs années. Vivement la suite !

mercredi 17 janvier 2018

Consolation, Tome 1 : Saving Her de Corinne Michaels


Consolation
Tome 1 : Saving Her
de Corinne Michaels

Editions Harlequin

Sortie le 10 janvier 2018
Format broché / 256 pages / 14,90 €


Présentation de l'éditeur :

Ils avaient tout pour être heureux... c'était un mensonge.

Liam n’aurait pas dû être sa seconde chance. L’homme qu’elle était censée aimer pour toujours, c’était Aaron, son mari. Bien sûr, pour les femmes de militaires, «  toujours  » n’existe pas. Natalie savait qu’être veuve si jeune – à vingt-sept ans à peine – était une possibilité. En revanche, qu’il n’ait suffi que de quelques instants avec Liam pour remettre en question toute son histoire avec Aaron… ça, elle ne l’aurait jamais imaginé. Elle qui pensait avoir déjà vécu le grand amour, la voilà confrontée pour la première fois à des émotions qui la dépassent  : la douleur, le désir, la culpabilité… Et impossible d’y échapper. Désormais une seule chose est sûre : les sentiments qu’elle éprouve envers Liam sont si intenses et puissants que soit ils la sauveront… soit ils la perdront.

Avis de Jm-les-Livres : 

Ce premier tome du diptyque de Corinne Michaels raconte l'histoire de Nathalie, l'épouse d'Aaron, ancien militaire parti en mission pour l'entreprise paramilitaire pour laquelle il travaille. Dès les premières pages, le drame frappe l'héroïne puisqu'elle apprend que son mari ne reviendra pas : il est mort lors de sa mission. Enceinte, elle tente de rester forte malgré son chagrin et pour cela, elle peut compter sur leur entourage et surtout sur Liam, le meilleur ami de son mari. Et après quelques mois, la présence apaisante et rassurante de Liam se transforme en quelque chose de différent, qu'elle n'est pas sûre de vouloir ou d'avoir le droit de vouloir.

Ce livre traite du deuil et de la vie d'épouses de militaire qui attendent dans l'angoisse le retour de leur mari. Certaines choses dans ce livre m'ont plu et d'autres moins. Corinne Michaels exprime plutôt bien la peur avec laquelle doivent vivre les femmes de militaire. Ce point est bien traité puisque l'héroïne explique d'ailleurs simplement qu'elle a fait le choix de cette vie et qu'elle doit vivre avec. Néanmoins le livre ne parle pas de cette vie mais, plutôt du droit à un second amour. Et là encore, Corinne Michaels réussit à nous convaincre. La relation qui s'installe entre Nathalie et Liam est mignonne et touchante. L'auteur a bien su retranscrire leurs doutes et leurs hésitations par rapport à tout cela.
Dans un côté plus négatif, j'ai eu du mal à m'attacher à l'héroïne. Ses émotions ne m'ont pas paru vraies ou en tout cas, m'ont donné le sentiment que l'auteur souhaitait un peu trop nous tirer une larme. Pour le coup, c'est tombé à côté. J'ai aussi regretté que certaines informations concernant le couple que l'héroïne formait avec son mari manquent au début de l'histoire et arrivent un peu trop tard. Peut-être que cela l'aurait rendue plus attachante et aurait permis de comprendre certaines de ses réactions. Là, cette façon de présenter leur mariage donne l'impression que l'héroïne change de passé avec Aaron en cours de route. Tout est merveilleux au début du livre, Aaron est presque un saint, puis vers la fin, tout n'était pas si rose que cela. C'est assez perturbant, parce que si l'auteur a voulu montrer que l'héroïne était dans le déni par rapport à leur relation, ce n'est pas assez approfondi pour être crédible.
On retrouve aussi quelques longueurs que l'auteur tente de relancer en ajoutant des éléments dramatiques. Heureusement que cela fonctionne mais, on aurait préféré ne pas avoir un récit en dents de scie. De plus, et même si ce premier tome se déroule sur un an, on a parfois l'impression que l'histoire va plus vite pour servir les événements que Corinne Michaels veut faire vivre à ses personnages au détriment de la mise en place d'éléments qui pourraient faire fonctionner le tout, comme des exemples plus concrets de rapprochement entre les deux héros.

Au final, ce premier tome n'est pas sans défauts mais il est sauvé par la jolie relation qui se noue entre Nathalie et Liam. Le cliffhanger à la fin nous donne envie de découvrir la suite, prévue pour début février.



Vous avez aimé ? Retrouvez notre avis sur le tome suivant :





Harry Potter : Le Grand Atlas, La magie au cinéma

Harry Potter : Le Grand Atlas 
La Magie au cinéma
de Collectif

Éditions Huginn & Muninn

Sortie le 26 juin 2015
Format broché / 208 pages / Prix 39,95 €

Présentation de l'éditeur :

Poudlard... sa volière, sa Grande Salle et la Forêt interdite. Mais encore le Chemin de Traverse, le Chaudron baveur et la boutique d'Ollivander. Et aussi le Terrier, le 12 Square Grimmaud et la mystérieuse banque de Gringotts.... À travers cet ouvrage officiel et inédit, replongez dans l'univers de Harry Potter, parcourez tous ces lieux créés par J. K. Rowling et devenus réalité à l'écran. Avec des plans inédits, des dessins préparatoires, des photos des coulisses et des interviews. Un must-have pour tous les fans du célèbre sorcier !

L'avis de Lila :

L'univers d'Harry Potter continue à dévoiler ses secrets plusieurs années après la sortie du dernier tome et du dernier film de la saga. Ici, ce sont les décors qui sont présentés et si vous pensiez tout savoir, vous pourriez bien être surpris.

Concernant l'objet en lui-même, c'est typiquement le genre de livres que l'on veut posséder autant pour sa beauté que son contenu ! Car, il faut le reconnaître, c'est un ouvrage absolument magnifique : une couverture épaisse et élégante ornée de dorures, un papier de qualité, une mise en page bien pensée, des textes d'une longueur idéale et des photos qui foisonnent à chaque page, c'est un régal absolu pour les yeux.
Pour un tel livre l'aspect esthétique est important et ici il n'y a aucune déception, bien au contraire. On parcourt cet ouvrage imposant avec une envie toujours renouvelée.

Les textes réussissent à apporter beaucoup de précisions sans être indigestes. Ils se révèlent même assez rapides à lire et les pages se tournent finalement plus vite qu'on ne l'aurait pensé de prime abord. Chaque lieu de la saga est présenté en détails et c'est plutôt passionnant à lire. On découvre comment les lieux emblématiques de la saga ont été créés, où les tournages ont eu lieu, pourquoi on retrouve ici telles couleurs ou tels objets... La liste des informations données est longue, mais d'un grand intérêt pour les fans et vraiment facile à lire. Ce n'est jamais rébarbatif, on ne s'ennuie pas pendant la lecture, qu'on lise l'ouvrage en une fois ou que l'on vienne piocher dedans à la recherche de lieux précis.

Les illustrations et photos de tournage apportent beaucoup à l'ensemble et les auteurs nous gâtent de ce point de vue-là. On a vraiment l'impression de découvrir les coulisses de la saga et d'apprendre énormément de choses.

En résumé, ce livre est aussi magnifique qu'instructif et plaisant à lire. Une réussite qui ravira tous les fans du célèbre sorcier.


Jessica Jones : Alias - Tome 1, Secrets et mensonges, de Brian M. Bendis et Michael Gaydos


JESSICA JONES : ALIAS T01
de Brian Michael Bendis

Éditions Panini

Sortie le 13 janvier 2016
Format broché / 200 pages / Prix 18,00 €

Présentation de l'éditeur :

Jessica Jones était une super-héroïne costumée mais ses pouvoirs plus quordinaires ne lui ont jamais permis de trouver sa place au sein de lunivers Marvel. Sa carrière de justicière révolue, Jessica travaille désormais comme détective privé dans sa propre agence Alias Investigations. Mais sa vie se retrouve bouleversée lorsquelle découvre la véritable identité dun célèbre héros...

L'avis de Lila :

 Ce comics est bien sûr celui qui a inspiré la série Netflix, mais l'histoire est assez différente, que ce soit dans l'esthétisme, le traitement de certaines relations et dans le personnage même de Jessica Jones. On retrouve heureusement l'essentiel : le sale caractère de Jessica, son regard désabusé et ironique sur la vie et les gens, et ses enquêtes toujours pleines de surprises, bonnes ou mauvaises. C'est une femme forte et indépendante qui boit, se bat et n'a jamais peur de livrer le fond de sa pensée de manière tout sauf subtile. Un mélange explosif, mais d'une grande humanité et qui se révèle assez vite attachant.

Ce comics compile plusieurs enquêtes de Jessica Jones. Certaines sont plus passionnantes que d'autres, mais l'ensemble se lit avec un plaisir égal. Il faudra peut-être un moment pour s'habituer aux dessins. Certaines planches sont superbes, mais beaucoup d'autres ont un style plus simple qui ne fera pas forcément l'unanimité. Question de goût.
La mise en page, qui varie au fil des situations, peut aussi être parfois déroutante. Mais elle est maîtrisée à la perfection et ces changements réguliers, qui servent toujours la scène, apportent du dynamisme à la narration.

Même si l'essentiel est là, Alias est différent de l'adaptation Netflix, il faut donc un moment pour retrouver ses marques et se plonger dans l'histoire. Mais passé ce temps d'ajustement, les pages défilent rapidement et l'envie d'en lire toujours plus ne tarde pas à pointer le bout de son nez. Un must-have pour les fans de la série Netflix !







lundi 15 janvier 2018

Parutions Milady et Milady Romance Février 2018






La Confrérie de la dague noire,
Tome 15 : L'Amant Rebelle
de J. R. Ward 

Sortie 
inédite le 21 février 2018 
Format poche / 480 pages / 25 €


Présentation de l'éditeur :

Une guerre fait rage à l’insu des humains.
Le traître Xcor a été condamné à mourir aux mains de la Confrérie de la dague noire. Pourtant, au terme d’une vie de crime et de malfaisance, un seul regret demeure : la perte de celle qui n’a jamais été sienne, l’Élue Layla. Celle-ci sait que la seule façon de sauver la vie de Xcor est de faire éclater la vérité sur ses origines. Mais cela signifie également s’exposer à perdre tout ce qui lui tient à cœur, y compris son rôle de mère... Déchirée entre l’amour et la loyauté, Layla doit trouver le courage d’affronter sa seule famille pour l’homme qu’elle aime. Et même si elle parvient à arracher le pardon de Xcor, un défi plus grand encore les attend : créer une alliance entre deux mondes que tout sépare...




Minuit : Soleil de minuit
de Lara Adrian 

Sortie inédite le 21 février 2018
Format poche / 480 pages / 8,20 €


Présentation de l'éditeur :

Ce recueil de nouvelles contient les ouvrages suivants : - Songe de minuit, Tome 0.5
- La Marque de minuit, Tome 11.5
- Tentation de minuit, Tome 12.5
Depuis trois cents ans, Gideon recherche l’assassin de ses frères. Pour découvrir la vérité, il devra faire appel à Savannah, qui a le pouvoir de lire le passé d’un objet en le touchant. Un talent extrêmement dangereux quand c’est un monstre que l’on traque...
Pour résoudre une série de meurtres sanglants, le guerrier vampire Mathias Rowan doit recourir aux services de l’imprévisible Nova. Ses contacts pour le moins suspects pourraient lui permettre d’arrêter l’assassin, mais l’attirance qui naît entre eux risque de se révéler dangereuse pour leurs cœurs comme pour leurs vies...
Melena Walsh n’a jamais oublié Lazaro Archer, le guerrier qui lui a sauvé la vie autrefois. Lorsque sa vie est mise en danger, Melena n’a d’autre choix que d’accepter l’aide de Lazaro de nouveau, mais le héros de son enfance n’est plus que l’ombre de lui-même, un homme brisé par le meurtre de sa famille et déterminé à ne plus jamais ouvrir son cœur...




Le Prince des Ténèbres,
Tome 4 : Au cœur des flammes
de Jeaniene Frost

Réédition le 21 février 2018
Format poche / 480 pages / 7,60 €


Présentation de l'éditeur :

Entre de mauvaises mains, l'amour est une arme fatale...

Pendant les six derniers siècles, Vlad n'avait rien à perdre. Mais sa plus grande faiblesse, sa nouvelle épouse, est à présent exposée aux yeux de tous. Victime d'un sort qui la lie au nécromancien Mircea, Leila mourra si celui-ci est tué. Vlad et Leila doivent faire appel à un allié inattendu pour rompre le sortilège, mais un ancien ennemi est à l'affût, guettant l'occasion de retourner même leurs amis les plus proches contre eux... et de séparer les amants à jamais.








Dark Desires,
Tome 1 : Porn Star
de Zara Cox

Sortie inédite le 21 février 2018
Format broché / . pages / 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

« Chaque fois que j’entends votre voix, chaque fois que vous posez votre regard sur moi, il me prend comme une folle envie de vous arracher ces vêtements qui cachent votre corps magnifique. Si vous saviez tout ce que je rêve de vous faire... »
À vingt-huit ans, Quinn a un charme irrésistible et il est multimillionnaire. Il aime les femmes, le sexe et l’argent. Tout lui réussit, ou presque. Quinn est persuadé qu’il ne passera pas la trentaine. Le jour, il est à la tête d’une entreprise, et la nuit, sous un autre nom, il est producteur de films pornos.
Elly n’attend plus grand-chose de l’avenir. On l’appelle Lucky, même si la chance ne lui a jamais souri. Sa vie est bouleversée quand elle rencontre le mystérieux Q. Malgré leur relation particulière, cet homme lui redonne goût à la vie. Avec lui, elle se sent capable de s’abandonner. Mais peut-elle vraiment laisser libre cours à la passion que lui inspire un homme dont les jours sont comptés ?






La Mariée de Ceylan
de Dinah Jefferies

Sortie le 14 février 2018
Format broché / 480 pages / 18,20 €


Présentation de l'éditeur :

« Le moment était venu. Elle leva la main pour essuyer ses larmes. Elle interrompit son geste, ouvrit la bouche pour parler, mais hésita. En cet instant, en cette fraction de seconde qui allait à jamais changer sa vie, elle en était tout simplement incapable. »
À dix-neuf ans, Gwendolyn Hooper débarque à Ceylan pleine d’espoir et impatiente de retrouver son nouvel époux, un riche planteur de thé. Mais l’homme qui l’accueille se révèle rapidement très différent de celui dont elle est tombée amoureuse à Londres.
Sombre et distant, Laurence se consacre à son travail, laissant sa jeune épouse découvrir seule la plantation. Folle de joie lorsqu’elle tombe enceinte, Gwen sombre pourtant vite dans un cauchemar. Lors de l’accouchement, la jeune mère est confrontée à un terrible dilemme et doit faire un choix... Si un jour la vérité éclate, Laurence parviendra-t-il à comprendre et à lui pardonner ?
Woman & Home Reader’s Choice Award pour la meilleure fiction historique sentimentale de l’année 2016




Pas de sexe le mardi
de Tracy Bloom 

Réédition le 14 février 2018
Format poche / 384 pages / 7,90 €


Présentation de l'éditeur :

Jamais une nuit n'aura déclenché pareil chaos !
Après la nuit qu'ils viennent de passer ensemble, Matthew et Katy sont d'accord sur un point : ils ne doivent jamais se revoir !
Promesse qu'ils tiennent jusqu'à ce que, huit mois plus tard, ils se retrouvent par hasard au même cours prénatal. Entre une épouse coincée et un petit ami irresponsable, Matthew et Katy doivent trouver une solution si Matthew se révèle être le père du bébé de Katy. Situation qui pourrait être simple à gérer si les sentiments et les hormones ne s'affolaient pas...





Les Écorchés,
Tome 3 : Ravage
de Tillie Cole

Sortie inédite le 21 février 2018
Format broché / 480 pages / 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

Trouver son âme sœur vaut-il la peine de faire le sacrifice ultime ?
Dans son enfance, Zoya Kostava a échappé de peu à l’assaut qui a tué toute sa famille. Désormais âgée de vingt-cinq ans, elle vit dans le secret jusqu’au jour où elle apprend que son frère a survécu lui aussi... et qu’il vit désormais avec leur pire ennemi, le parrain de la Bratva russe.
Zoya risque sa sécurité et son anonymat pour retrouver ce frère qu’elle croyait mort, mais elle se fait capturer par un homme aussi beau que brutal. Un homme qui la captive et la terrorise à la fois. En lui, elle devine une âme aussi perdue que la sienne. Parviendront-ils à se sauver mutuellement... et à survivre ?




Reborn,
Tome 2 : Toxic (+ Tome 2.5)
de Rachel Van Dyken


Réédition le 21 février 2018
Format poche / 320 pages / 7,90 €


Présentation de l'éditeur :

« Je n'avais jamais vu personne d'aussi beau. Son regard me transperçait, me plaquait contre le mur, me retenait captive au point que j'en avais le souffle coupé. Le genre de regards qui vous donnaient envie de confesser vos péchés, ou de céder à la tentation. »

Tout le monde a un secret… Les jours de Gabe Hyde sont comptés. Une erreur commise quatre ans plus tôt le condamne à vivre sous une fausse identité. Et vivre dans la dissimulation est une vraie torture, surtout quand cela implique de mentir à ceux qui vous aiment. Même si Saylor déteste Gabe de tout son cœur, elle ne peut rien contre l'attirance qu'elle ressent pour lui. Mais si elle découvre la vérité, alors sa vie et celle de Gabe ne tiennent plus qu'à un fil.




Bad Romance,
Tome 3 : Cœurs imprudents
de Céline Mancellon

Sortie le 21 février 2018
Format broché / 480 pages / 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

Depuis l’incarcération de Kurt Bell, Don RedHawk est le président intérimaire des Black Angels, un gang de bikers dont la réputation sulfureuse n’est plus à faire. Une existence déjà bien compliquée... et plus encore quand le destin jette sur sa route Juliette Bell, la petite sœur de Kate. Car depuis que Don lui a sauvé la vie durant le braquage d’une épicerie, l’innocente – et tentante – Juliette cherche un moyen de le remercier, voyant en lui un superhéros qu’il n’est certainement pas.
L’anneau de pureté que porte la jeune femme suffira-t-il à tenir le beau et dangereux Don à distance ? Juliette sait combien sa sœur déteste les bikers, mais est-elle encore capable d'écouter la voix de la raison ? En a-t-elle seulement envie ?






Write on my skin
de Gala de Spax

Sortie le 14 février 2018
Format numérique / . pages / 9,99 €


Présentation de l'éditeur :

Une blogueuse impitoyable et un écrivain sexy, balayés par le vent de la passion.
Fiona ne manque pas de mordant. Abîmée par l’existence, elle a reconstruit sa vie autour d’un groupe d’amies avec lesquelles elle tient un blog littéraire. Leur cible favorite : les auteurs arrogants dont le mépris les hérisse. Lorsque Christopher Barrow, l’une des victimes dont elle a détruit la réputation un an plus tôt, refait surface pour une séance de dédicace, Fiona décide de s’y rendre pour le pousser à renoncer une fois pour toutes à l’écriture.
Mais la rencontre ne se passera pas du tout comme prévu. Christopher est un homme charmant, bien loin de l’image qu’elle s’en était faite. Incapable de résister à son magnétisme, Fiona fond complètement pour le bel écrivain. Et sa vie s’en trouve complètement bouleversée.
Les blessures de son passé, ses actes, ses amies, ses secrets, sont autant d’obstacles à son bonheur... Parviendra-t-elle à les surpasser sans se briser de nouveau ?