Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 30 mars 2016

Let the Storm Break



Let the Storm Break
de Shannon Messenger

Éditions Lumen

Sortie le 3 mars 2016
Format broché / 436 pages / Prix 15,00 €



Présentation de l'éditeur :

Vane Weston est hanté. Par le lien brûlant qui l'enchaîne à Audra. Par les mensonges qu'il a racontés pour cacher sa disparition. Par les vents traîtres qui se glissent dans son esprit pour tenter de le prendre au piège dans ses pires cauchemars. Et à mesure que ses ennemis gagnent en force, il se demande combien de temps il parviendra à tenir bon. Mais Audra est toujours en fuite. Elle cherche désespérément à échapper à son passé, aux Veilleurs... et même à Vane, destiné à une autre. Mais plus elle s'éloigne, et plus le piège se referme sur elle. Grâce au lien qui l'unit à Vane, elle détient désormais le pouvoir secret que l'ennemi désire plus que tout. Qui sait si elle est de taille à le protéger ? Avec leurs alliés affaiblis par les assauts de Raiden, Vane et Audra sont contraint de faire un choix : se fier aux vents dont le pouvoir s'étiole, ou se tourner vers ceux qui les ont trahis autrefois. Mais s'ils parviennent à survivre à l'orage venu les détruire, restera-t-il quoi que ce soit auquel se raccrocher ensuite ?


L'avis de Chani

Si Vane a survécu à son premier combat, il est aussi maintenant uni à Audra par le lien créé par le baiser qu’ils ont échangé. Les voilà pourtant séparés dans ce deuxième tome. Audra a besoin de se recentrer sur elle et d’échapper à son passé, tandis que Vane va poursuivre son apprentissage.


Ce deuxième tome est un peu décevant. D’abord parce qu’on ne sait pas bien pourquoi Audra décide de partir, alors que la menace se rapproche et qu’elle devrait rester avec Vane pour l’aider à faire face. Enfin, on comprend bien sûr, mais il est difficile de valider son choix. Ensuite, on s’ennuie parfois un peu, le déroulé rentre dans les chemins classiques du roman d’apprentissage, avec quelques variantes, mais dans l’ensemble le lecteur sait où l’auteur va arriver. Pourtant Audra gagne en maturité, elle prend enfin de l’ampleur, même si on retrouve parfois son tempérament un peu mou. Vane est heureusement toujours aussi charmant, il est vraiment l’élément qui m’a poussée à poursuivre ma lecture. Un autre point m’a chiffonnée, je n’en parlerai pas pour ne pas spoiler, mais j’ai trouvé un personnage de trop, qui arrive dans l’histoire comme un cheveu sur la soupe. À côté de ça, l’écriture de Shannon Messenger est fluide et nerveuse, le roman se lit facilement malgré ses défauts. Ce deuxième tome appelle bien sûr une suite, je suis à la fois curieuse de connaître le dénouement, mais j’ai aussi peur d’être encore déçue. 





15,00 EUR
Achat Fnac

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire