Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 15 mars 2012

Apocalypsis Tome 1 - Cavalier Blanc : Alice


Apocalypsis
Tome 1
Cavalier Blanc : Alice
de Eli Esseriam

Éditions Nouvel Angle 
Collection Matagot

Sortie le 6 octobre 2011
Format Broché / 238 pages / 14,90€


Présentation de l'éditeur :

La fin du monde est proche. Ils sont quatre jeunes de 17 ans : Alice, Edo, Maximilian et Elias. Ils sont les Cavaliers de l'Apocalypse. Ils n'épargneront que 144 000 âmes. En ferez-vous partie ? "Cela doit être très reposant, parfois, d'être une personne lambda, destituée de toute responsabilité, lovée dans l'ignorance de tout ce qui se joue dans des sphères plus élevées. Pour la première fois, je les regarde avec une sorte de jalousie contenue. La fin du monde, pour eux, se définit par une mauvaise note en latin, déchirer son pantalon au niveau des fesses ou se faire larguer devant tout le monde dans la cour du lycée" - Alice Naulin, Cavalier Blanc.

Apocalypsis est une série en cinq tomes. Chacun des quatre premiers livres est rédigé à la première personne, et présente l’un des personnages. Le tome 5 est consacré à leur rencontre, et à l’apocalypse.


Avis de Molina

Une excellente surprise mais qui se termine trop vite ! Cette nouvelle série est indéniablement une découverte et une grande nouveauté.

Tout d'abord, le thème abordé est une première qui apporte un véritable renouveau et qui nous prouve que les auteurs savent encore se lancer hors des sentiers battus (et rebattus pour certains sujets...). Les cavaliers de l'apocalypse sont, non seulement un sujet peu traité, mais encore moins dans le genre YA (Young Adult), ce qui accroit encore l'intérêt que l'on peut porter a priori à ce livre. Et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est une vraie réussite !

L'ambiance du livre est à l'image de son héroïne, et l'un comme l'autre sont époustouflants.
Alice est une jeune adolescente excessivement intelligente mais aussi dépouillée de tout sentiment, du moins en apparence. Sa langue est aussi tranchante qu'une lame de rasoir mais toujours dans le réalisme et dénuée de toute méchanceté. C'est toujours la vérité brute sans fioriture ni souci de plaire. Son esprit est aussi complexe et curieux que notre imagination peut le concevoir. Et ce n'est que la partie visible de l'iceberg, car notre Alice est aussi un cavalier de l'apocalypse qui doit découvrir ses pouvoirs et apprendre à les contrôler. C'est d'ailleurs là que sa vie bascule car cet apprentissage se fera dans la douleur. C'est à travers ses erreurs qu'elle se développera, c'est en subissant leurs conséquences qu'elle changera.

Certaines scènes sont inattendues et insoutenables, même si l'auteur nous épargne le pire et se contente de suggérer le plus abominable. Le talent d'Eli se révèle dans les moments les plus épouvantables du récit et elle nous prouve qu'elle peut mettre son héroïne dans des situations impossibles qui déclencheront des émotions fortes chez le lecteur, tout en le poussant à continuer, et tout ça sans jamais tomber dans le gore, le drame ni l'exagération. Préparez-vous, vous ne sortirez pas indemnes de cette lecture !

L'intrigue est aussi une excellente découverte. L'auteure va de surprises en surprises et n'hésite pas à malmener son héroïne qui aura un allié attendu au caractère surprenant. Le rythme s'accélère au fur et à mesure de l'avancée du roman et le lecteur se retrouve dans l'incapacité de poser son livre tant le suspense est intense et les émotions fortes.

Alice est drôle, incisif, noir, dramatique, mais aussi intense et passionnant. Si les premiers chapitres se lisent gentiment, les derniers se dévorent la boule au ventre et de l'espoir plein la tête. Le seul regret qu'on puisse avoir est que ce livre est court, trop court ! Vivement la suite !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire