Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 1 novembre 2015

Kara Gillian, Tome 1 : la Marque du démon de Diana Rowland

Kara Gillian, 
Tome 1 : la Marque du démon
de Diana Rowland

Éditions MILADY

Sortie le 4 avril 2012
Format poche / 480 pages / Prix 8,70 €


Présentation de l'éditeur :

Son métier : flic.
Son hobby : invoquer des démons.
Kara espérait utiliser ses pouvoirs pour arrêter un tueur en série. Mais son invocation n’a pas eu l’effet escompté : Rhyzkahl, un seigneur démon à la beauté surnaturelle, est apparu dans sa cave. La jeune femme est partagée entre la peur et le désir que cet être éveille en elle. Peut-elle lui demander son aide pour arrêter un meurtrier qui a déjà pris la vie et l’âme de treize personnes ? Kara est la seule à pouvoir résoudre cette énigme, mais avec Rhyzkahl qui hante ses rêves et un charmant agent du FBI qui surveille ses moindres faits et gestes, elle risque d’être complètement dépassée...
« La Marque du démon vous tiendra en haleine jusque tard dans la nuit. » Jenna Black, auteure de la série Morgane Kingsley



8,70 EUR
Achat Fnac

L'avis de Sophia :

Kara Gillian est une jeune femme à laquelle il est assez facile de s'identifier. C'est une personne somme toute assez normale si l'on met de côté sa capacité à invoquer des démons. Sympa, pleine de répondant, intelligente et loin d'être une oie blanche, elle séduit par son caractère fort. Pourtant, Kara n'est pas le genre d'héroïnes qui fonce dans le tas et se bagarre dès qu'elle le peut. Pour résoudre les problèmes, cette policière mise sur ses talents d'invocatrice et son cerveau plutôt que sur ses poings.

La relation entre Kara et Ryan, l'agent du FBI chargé de l'assister sur l'enquête, se révèle savoureuse. Si l'homme apparaît d'abord froid, distant et même méprisant, il se déride assez vite et on s'attache à lui avant même d'en avoir conscience. Les discussions entre lui et Kara sont souvent drôles et apportent une légèreté bienvenue dans ce roman à l'ambiance assez sombre. Ryan n'en est pas moins mystérieux et parfois troublant.
Rhyzkahl, le démon invoqué par erreur par Kara, possède lui aussi son lot de mystères. Tout comme Kara, on est intrigué par ce démon magnifique et sensuel, mais également dangereux, et l'on se demande bien quelles peuvent être ses réelles motivations.

L'auteur prend son temps pour mettre l'intrigue en place. Ce livre est un joli petit pavé qui se lit pourtant très rapidement malgré quelques longueurs dans les premiers chapitres. L'enquête est passionnante, et il faut reconnaître qu'il est compliqué de deviner l'identité du coupable, le suspense demeure donc entier jusqu'au bout. Les personnages sont bien construits et suffisamment nuancés pour éviter les clichés.

L'ambiance est sombre, le ton très mature et les personnages complexes. L'enquête est fouillée, l'intrigue dense, et la narration maîtrisée. D'une manière générale, ce roman tire beaucoup plus sur le genre policier que sur la bit-lit telle qu'on a pu en lire avec des romans comme la saga Anita Blake, ce qui pourra dérouter certains lecteurs. Mais si l'on adore les thrillers tout autant que l'Urban Fantasy, c'est le mix parfait ! Ce premier tome intrigue et pose les bases d'une saga véritablement différente dans le paysage de l'Urban Fantasy. C'est une excellente surprise qui donne envie de découvrir la suite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire