Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 12 novembre 2014

Comme si c'était toi de Mhairi McFarlane




Comme si c'était toi

de Mhairi McFarlane

Éditions Milady
Collection Grande Romance

Sortie le 24 décembre 2014
Format poche / 18,20 €


Présentation de l'éditeur :

Au lycée, Anna était grosse, laide et terriblement mal dans sa peau. À trente ans, l’époque où elle était le souffre-douleur de son bahut, et de James en particulier, lui semble déjà loin : elle est belle, elle a un boulot de rêve, et la vie lui sourit. Mais le destin nous réserve parfois d’étranges surprises, et l’homme qui lui a infligé la pire humiliation de sa vie refait surface. Contre toute attente, James est devenu prévenant, drôle, spirituel… et il n’est pas insensible au charme de la ravissante jeune femme avec laquelle il organise une exposition. Il n’a pas reconnu en elle celle dont tout le monde se moquait dix ans plus tôt. Profondément troublée par ces retrouvailles inattendues, Anna est prête à tout pour ne pas retomber amoureuse de son amour de jeunesse…


Avis de Jm-les-livres :

Deuxième livre de l'auteur traduit en français, Comme si c'était toi est une réussite aussi magnifique que son prédécesseur.

Aureliana est une adolescente très mal dans sa peau, tête de turc de son lycée, détestée simplement parce qu'elle est grosse et pas très jolie. Cette période de sa vie se résume à un seul mot : enfer. La dernière fête de l'année clôture cette période avec un drame qui marquera la jeune fille à vie. Quelques années plus tard, Anna a remplacé Aureliana, et elle a, comme son nom, subi des changements. C'est une femme de 30 ans, avec des amis fantastiques et un métier qu'elle adore au département d’histoire de l’University College de Londres. Le seul hic ? Elle n'a pas encore trouvé chaussure à son pied. Malgré cela, Anna est satisfaite de sa nouvelle vie, même si l'adolescente qu'elle était n'a pas totalement disparu quand elle se regarde dans le miroir. La consécration professionnelle approche puisqu'elle met au point une exposition sur un personnage important de l'époque byzantine. Et, pour aider à rendre cet événement plus interactif, le musée fait appel à une agence de communication numérique dont le chef de projet n'est autre que James Fraser, le béguin de lycée d'Anna et celui qui l'a trahie lors de cette dernière soirée inoubliable au lycée. Comment va-t-elle pouvoir travailler avec lui sans lui arracher les yeux ?

Le style de Mhairi McFarlane est très agréable : de l'émotion, de l'humour, une vie banale. Ce que vit l'héroïne (ou le héros) pourrait arriver à n'importe qui. La manière dont l'auteur raconte tout ça est très juste, pas de détails en trop pour grossir le trait d'humour ou pour jouer sur le dramatique et faire sortir les mouchoirs. Les pages se tournent toutes seules et la nuit d'insomnie livresque pointe rapidement son nez. Impossible de refermer le roman avant de savoir si vraiment tout se finit bien. Parce que, jusqu'au bout, le doute subsiste, malgré le genre littéraire de l'ouvrage. Le lecteur se demande si les personnages vont finalement faire le choix espéré ou alors se détourner l'un de l'autre et opter pour la sécurité. C'est là que la plume de Mhairi McFarlane revêt cette dimension "d'histoire réelle". Les décisions qu'ils doivent prendre pourraient être celles de n'importe qui. Comme si c'était toi fait rire, pleurer aussi (mais sans tomber dans le mélo forcé) et, au final, conquiert le lecteur en quelques pages. Cet auteur est décidément un vrai régal à lire. On en redemande sans hésiter.




-- EUR
Achat Fnac

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire