Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 2 mars 2014

Féerie pour les ténèbres


Féerie pour les ténèbres
de Jérôme Noirez

Éditions J'ai lu

Sortie le 12 février 2014
Format poche / 443 pages / 8 €

Présentation de l’éditeur :

Fichée au milieu de l'En-Dessous comme une lèpre, Caquehan la noire brille d'une sombre lueur. On y entend tout à la fois le fracas de la technole qui régurgite les colifichets mal digérés d'une époque plus faste, les râles du moribond, les soupirs de la putain et, parfois, les rires qui s'échappent des palais. Dans cette ogresque et orgasmique Babylone se débattent Obicion l'officieur, qui enquête sur une jeune fille si sauvagement mutilée qu'on lui voit les os - des os en plastique -, Malgasta la bouffeuse de tyran, Orbarin le roi-charcutier, Meurlon l'esmoigné, Mesvolu le fraselé, ou encore Grenotte et Gourgou, les deux orphelins aux orifices bavards...


L'avis de Chani :

Féérie pour les ténèbres n’est pas un livre que l’on lit tranquillement, c’est un ouvrage qui vous engloutit avec voracité, vous immergeant dans un univers déjanté et multifacettes. Face à cette hydre, le lecteur peut être quelque peu désorienté, en perte de repères par rapport aux nombreux personnages, lieux et intrigues qui semblent n’avoir aucun lien pour mieux converger au fil des pages. Et justement, l’intrigue, qu’en est-il ? Eh bien le lecteur trouvera un flic s’affairant sur le meurtre d’une femme aux os en plastique, une mercenaire malgré elle, un magicien, un monstre du sous-sol, et puis la technole qui transpire par toutes les brèches… Bref, un joyeux imbroglio de créatures plus surprenantes et étranges les unes que les autres. Mais, en fait, l’intrigue n’est pas la plus importante dans ce livre. Le véritable intérêt du roman, c’est l’univers décrit par Noirez, un mélange de fantasy aux accents steampunk et de polar noir et glauque, servi par la plume nerveuse de l’auteur. Féérie pour les ténèbres c’est un voyage vers un ailleurs complètement inédit qui me fait penser que l’auteur doit être quand même légèrement perché. Ce livre ne plaira pas à tout le monde, mais pour ceux qui cherchent quelque chose de différent, plongez-vous dedans.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire