Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 22 septembre 2013

Les chroniques de Dani Mega O'Malley Tome 1 : Iced de Karen Marie Moning

Les chroniques de Dani Mega O'Malley
Tome 1 : Iced
de Karen Marie Moning

Editions J'ai lu

Sortie le 1er octobre 2013
Format Semi-Poche / 12 €


Présentation de l'éditeur :

" J'ai découvert un truc complètement dingue : mourir, c'est de la rigolade. 
Ce qui craint un max, c'est de revenir à la vie...
Mon nom est Dani Mega O'Malley. 
Mon chez-moi, ce sont les rues de Dublin. 
La ville est une zone de guerre, les faës sont libres de nous chasser, il n'y a pas deux jours semblables et sans Mac, rien n'est plus pareil. Pourtant, je ne préférerais vivre nulle part ailleurs. "


Avis de Jm-les-livres :

Oh mon Dieu ! On ne se rend pas vraiment compte combien le style unique et percutant de Karen Marie Moning peut nous avoir manqué tant que l'on a pas ouvert un nouveau titre de l'auteur. Nous sommes de retour dans le Dublin chaotique que nous avions laissé dans le dernier tome de Fever, mais cette fois-ci, nous suivons Dani. Enfin, nous essayons de la suivre car Melle 100 000 volts ne tient pas en place et a tendance à attirer les ennuis de façon spectaculaire.

Quand on regarde Dani du point de vue d'un autre personnage, on se demande comment l'auteur peut réussir à nous faire adorer cette gamine. Elle est imbue d'elle-même à un point incroyable, naïve par certains côtés et tellement cynique par d'autres. Et tous les gens autour d'elle éprouvent des sentiments différents, souvent opposés, par rapport à Dany : on l'aime, mais elle nous exaspère ! Et pourtant, tout comme pour les personnages de son entourage, Dani nous fascine. Elle est spéciale et ce ne sont pas ses pouvoirs qui la rendent unique, c'est elle. Une femme en devenir, qui ne comprend pas bien tout ce qu'elle ressent ni, d'ailleurs, ce que peuvent ressentir les autres. Du point de vue des sentiments, Dani tombe souvent à côté. On en apprend un peu plus sur elle et sur ce qu'elle a vécu enfant. Elle est clairement une survivante, tout comme MacKayla, sauf qu'elle en est une depuis plus longtemps. Et ça l'a façonnée aussi durement que la mort de sa sœur l'a fait avec Mac. On comprend d'ailleurs combien la présence rassurante de Mac dans la vie de Dany peut lui manquer et on se demande comment vont se passer leurs retrouvailles. Tout autour d'elle gravitent des gens qui ont envie de la protéger, sauf qu'elle a appris à se débrouiller seule, et qu'elle ne va pas attendre les autres pour agir. Parfois même quand elle ne devrait pas.

En face d'elle, Dani a elle aussi une belle brochette de mâles Alpha qui sont attirés par elle, bien qu'elle n'ait que 14 ans. Ils voient tous ce qu'elle va devenir et attendent le bon moment, tout en plaçant des pions sur l’échiquier. Et avec Karen Marie Moning, chaque pièce est importante. Chacun des trois hommes, Ryodan, Christian ou Dancer, a sa part de secrets et de ténèbres. On voit le regard qu'ils peuvent avoir sur elle et on s'interroge sur le bien ou le mal qu'ils vont lui faire. C'est une tension constante, que Dani ne voit pas, mais que nous lecteur, nous ne pouvons pas rater.

Les répliques comme les scènes d'actions fusent et l'histoire se déroule à vitesse rapide. Quand on referme le livre, on a d'ailleurs l'impression d'avoir "zappé" dans le monde de Dani tellement il se passe de choses. Un nouveau mal sévit sur Dublin et Ryodan recrute Dani pour qu'elle l'aide à résoudre cette énigme. On en découvre encore un peu plus sur l'univers créé par l'auteur et sur les créatures qui le peuplent. Et on se rapproche beaucoup du monde Ryodan et de ses hommes. Ça soulève pas mal de questions sur ce qu'ils sont et il n'y a aucune réponse à l'horizon. Légèrement frustrant mais ça passe très vite tant le charisme de Ryodan est troublant. C'est différent d'avec Barrons mais l'expérience est tout aussi intense.

Du très très bon KMM, tellement bon qu'on en redemande encore. Et quand on sait que la sortie du prochain tome a été repoussée en juillet 2014 pour la VO, on pleure.





11,40 EUR
Achat Fnac

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire