Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 7 septembre 2013

La dame au chevalier de Jackie Ivie




La dame au chevalier
de Jackie Ivie 

Éditions Milady
Collection Pemberley

Sortie le 24 mai 2013
Format poche / 528 pages / 8,70 €

Présentation de l'éditeur : 

Morganna KilCreggar a juré de se venger du clan FitzHugh qui a détruit sa famille. Elle se déguise en jeune homme et le maniement de l’épée n’a plus de secret pour elle. Quand Alexander FitzHugh fait d’elle son écuyer, il est à mille lieues d’imaginer ce que son serviteur lui cache. Pourtant, il est étrangement attiré par ce garçon. Soudain en proie à un désir importun, elle perd de vue son objectif… Dans le lit d’Alexander, elle découvre d’irrésistibles plaisirs sensuels.

Avis de Jm-les-livres :

Il est assez difficile de dire si on aime ou pas ce livre. Il y a pourtant beaucoup pour plaire aux fans de Highlanders et de kilts. L'auteur nous offre aussi une histoire pleine de rebondissements et des personnages forts et bruts. Cependant, il y a comme une impression de beaucoup trop. Trop de péripéties, un livre qui traîne en longueur (plus de 500 pages pour une histoire qui aurait pu être racontée en 350-400) et un personnage féminin un peu trop dur.

Morganna KilCreggar est, avec sa sœur, la seule survivante de son clan depuis que les FitzHugh les ont exterminés. Bien décidée un jour à se venger, Morganna est devenue Morgan et s'est entraînée dur pour être une experte dans le maniement des armes. Un jour, elle tombe sur Alexander FiztHugh et sans pouvoir l'empêcher, devient son écuyer. Très vite, elle se retrouve tiraillée entre son désir de vengeance et les émotions inconnues qu'Alex fait naître en elle. Car Alex est un jeune homme insouciant et très séduisant, qui a un charme fou auprès des femmes. Et Morgan commence à se rappeler qu'elle aussi en est une.

La première partie du livre, axée sur la relation entre Alex et son écuyer, est très sympa. Même si elle traîne un peu en longueur, il est assez amusant de voir les pirouettes que doit faire Morgan pour ne pas être démasquée par Alex. La scène où elle lui apprend le lancer de couteaux est très bien écrite et les sentiments sonnent juste. Alex tente de résister à son désir pour un jeune homme et son tiraillement est bien présenté. La deuxième partie du livre, qui se déroule dans le château, puis plus tard avec Robert Bruce, est plus abracadabrante et longue au possible. Si le début du livre avait pu nous charmer, cette portion nous ennuie et on ne comprend pas bien le but de l'auteur, à part une volonté d'ajouter des pages à son récit. Même si on peut concevoir qu'elle a voulu créer une légende, beaucoup de passages sont inutiles et alourdissent la narration, embarquant les personnages principaux dans des histoires futiles. D'ailleurs, du côté des personnages, le héros est sympathique (bien qu'un peu long à la détente) et très touchant. L'héroïne est forte et courageuse, mais on a un peu plus de mal à s'attacher à elle. Est-ce qu'elle est trop dure et trop masculine pour que l'on puisse vraiment l'identifier comme une héroïne ? En tout cas, Morgan n'est pas une petite chose fragile et Alex n'est pas le héros qui va la sauver, ce qui n'est pas gênant en soi, mais leur relation en est moins convaincante. Les frères du héros sont assez bizarres et changeants, ce qui donne des réactions étranges de leur part. Un ensemble assez embrouillé et un peu perturbant.

Au final, une romance historique originale de par son héroïne forte, mais trop longue et trop tarabiscotée pour que l'on adhère complètement au récit et aux personnages.



8,27 EUR
Achat Fnac

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire