Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 3 avril 2013

Les Lames du Cardinal de Pierre Pevel

                                     Les Lames du Cardinal
                                                        Auteur : Pierre Pevel
                           Editions : Folio SF / Paru le 31 janvier 2013
                           Format poche, réédition / 400 pages / 7,50€















Présentation de l'éditeur

1633, sous le règne de Louis XIII. Le cardinal de Richelieu veille à la bonne marche du royaume de France, de plus en plus menacé par l'Espagne et par ses alliés : les dragons. Or, à situation exceptionnelle, moyens exceptionnels : le Cardinal se voit contraint de faire appel à une compagnie d'élite qu'il avait lui-même dissoute. Sous le commandement du capitaine La Fargue, les bretteurs les plus vaillants et les plus intrépides que possède le royaume sont ainsi réunis pour former à nouveau les redoutables Lames du Cardinal. Premier tome d'une série qui rend brillamment hommage aux meilleurs romans de cap et d'épée, Les Lames du Cardinal est une oeuvre de fantasy historique remarquable, justement récompensée par le prix Imaginales des lycéens 2009 en France et le Morningstar Award 2010 du meilleur nouvel auteur en Grande-Bretagne, puisque le livre a déjà été traduit en anglais ainsi que dans neuf autres langues. 

Avis d'Asmodée

Longtemps restreinte à la catégorie des sous-genres, la fantasy gagne actuellement ses lettres de noblesse au panthéon littéraire. S'il nous est possible d'observer un pareil phénomène, c'est en partie grâce à la plume aussi novatrice qu'inspirée d'auteurs tels que Pierre Pevel. Une prose ciselée au service d'un récit haletant, le premier tome des Lames du Cardinal nous transporte vers une aventure palpitante digne de l'âge d'or des films de cape et d'épée. Aventure, espionnage, action, sentiments… Le moins que l'on puisse dire est que ce roman magistral, récemment réédité chez Folio, n'est pas avare en émotions.

En cours de lecture, force est de constater l'élégance avec laquelle Pierre Pevel nous décrit les intrigues politiques auxquelles s'adonne le cardinal de Richelieu, face à la Cour d'Espagne et aux dragons qui tentent par divers complots de faire main basse sur le royaume de France. Le souci du détail qui transpire dans chaque ligne écrite par l'auteur parvient à nous peindre un XVIIe siècle haut en couleur, tour à tour poétique, mystérieux ou inquiétant avec le spectre des Dragons Ancestraux. On devine au fil des chapitres l'important souci de documentation qui alimente un récit mené tambour battant de la première à la dernière page, car même la dernière ligne du roman parvient à tenir en haleine.

Toutefois, l'aspect historique qui filtre à travers Les Lames du Cardinal ne laisse pas moins la place à un imaginaire du meilleur cru, avec la présence de dragons se dissimulant parmi les populations humaines sous forme d'hommes et de femmes, de dragonnets domestiqués, d’artéfacts magique... Pierre Pevel insuffle la vie à des personnages empreints de mystère et de charisme mêlés qui, quel que soit le camp auquel ils appartiennent, les rend attachants et justifie les motivations qui les animent. Chacun possède un passé, des sentiments, des qualités et des faiblesses, une spécialité au sein du groupe des Lames… Bien que le roman est accessible au plus grand nombre de lecteurs, on retrouve l'intelligence de certains rouages propres à l'univers des jeux de rôle.

Il y aurait tant à dire sur ce premier tome des Lames du Cardinal. Impossible de passer sous silence  son ambiance à la fois réaliste et épique, les multiples rebondissements qui ponctuent les chapitres, l'élaboration méticuleuse des relations qui lient les protagonistes… Pierre Pevel rend ici un hommage flamboyant à Alexandre Dumas, en prenant pour décor des grands événements historiques. Si ce n'est déjà fait, lire les aventures du capitaine Lafargue et des siens au service du Cardinal de Richelieu s'impose à tous les épris d'imaginaire. Un roman qui fait aimer la fantasy.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire