Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 6 mars 2013

Made in New York de Lynn Messina

Made in New York
de Lynn Messina

Éditions Harlequin
Collection Red Dress Ink

Sortie le 1er décembre 2012
Format broché / 336 pages / Prix 11,10 € 


Présentation de l'éditeur : 

N'avez-vous jamais rêvé d'être une petite souris et de vous glisser dans les coulisses du monde des fashionistas made in New York ? Car c'est là que tout se passe : chez InStyle, l’agence où toutes les tendances se font et se défont, et où arrivent les histoires les plus invraisemblables ! D'abord, il y a Helen, une comploteuse de première, qui ferait n'importe quoi pour diriger la boîte… Ensuite, Meghan, une fille apparemment sans histoires… Mais pourquoi a-t-elle plaqué Ian, comme ça, sans la moindre explication ? Enfin, Mim Warner, la grande prêtresse de la mode chez InStyle. Qui sait ce qu'elle fabrique quand elle enfile en douce un imper Burberry et des lunettes noires, et qu'elle s'éclipse par la porte de service ? Je pourrais vous le dire… Mais vous ne me croiriez pas !

L'avis de Lila : 
 
Ce roman affiche un résumé alléchant : nous faire découvrir les coulisses de la mode dans un cabinet de tendances new-yorkais où évoluent des personnages décalés. On s'attend donc à beaucoup de choses en ouvrant ce livre, trop peut-être.

La narration est faite du point de vue de Meghan, on suit l'histoire à travers ses yeux. C'est le personnage le plus sympathique et attachant du roman, c'est donc plutôt bien vu. Cette jeune new-yorkaise tente de faire son trou dans la mode, tout en jonglant avec son ex fiancé, un écrivain qui s'est inspiré d'elle pour un des personnages les plus horribles de son roman, sa colocataire un peu envahissante, son père qui drague à tout va et des collègues de travail pas si gentils. Tous les personnages ne sont pas détaillés dans la même mesure. Le résumé laissait supposer que l'on ferait connaissance avec chacun d'entre eux, mais finalement seuls ceux qui sont importants du point de vue de Meghan sont réellement développés. Ils ont cependant tous un petit quelque chose qui attire l'attention, même momentanément.

La patronne de Meghan, Mim, qui est l'une des prêtresses de la mode depuis des années, devient subitement étrange. Elle raconte n'importe quoi, commet des actes hallucinants et devient la risée du milieu en un temps record. Savoir à quoi est dû ce changement soudain est le fil conducteur du roman. Helen, l'associée de Mim, tente de reprendre les rênes de la société d'une façon musclée, et les collègues de Meghan font preuve de beaucoup de déloyauté et d'opportunisme pour l'y aider, allant jusqu'à surveiller Mim à tour de rôle. En parallèle, on suit Meghan dans sa vie privée, et surtout dans son histoire avec Ian, son ex fiancé. On ne comprend pas toujours très bien les réactions de l'héroïne face à lui, elle semble parfois un peu immature ou capricieuse ; quant à lui, on ne sait pas s'il est censé avoir le mauvais rôle ou non, Meghan annonçant dès le début du roman de nombreux griefs contre lui, qui ne sont finalement pas vraiment mérités.

L'histoire est à la fois très simple et tirée par les cheveux. Simple car le roman ne repose finalement que sur deux axes : pourquoi Mim a changé d'attitude, et est-ce que Meghan va se remettre avec Ian ? Les explications finales sont elles vraiment capillotractées, invraisemblables d'ailleurs. Ça laisse un sentiment mitigé, d'autant plus qu'une fois ces deux questions résolues, la fin est bouclée en quelques paragraphes qui semblent tout aussi incroyables. Pour ce qui est de découvrir les coulisses de la mode, on n'apprend finalement pas grand-chose, si ce n'est quelques anecdotes sur le métier de chercheur de tendances.

Pour conclure, c'est un roman sympathique, qui se lit vite et qui offre un bon moment de lecture, malgré sa trop grande légèreté et ses invraisemblances.




10,55 EUR
Achat Fnac

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire