Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 23 juillet 2012

Batman : Année 1

          Batman : Année 1 
     Scénario de Frank MILLER -
Dessins de David MAZZUCCHELLI

 Éditions Urban Comics 
Collection DC Premium

Sortie le 6 juillet 2012
Album / 20 €

Présentation de l'éditeur :

Enfant, Bruce Wayne a vu ses parents se faire assassiner sous ses yeux. Après un entraînement intensif, il revient à Gotham City pour mener une guerre sans merci contre le crime… mais sa tâche ne sera pas aisée. Face à la corruption des autorités de la ville et leurs liens avec la pègre, Bruce, sous le costume du vigilant Batman, va forger une alliance avec un policier nouveau venu à Gotham : le lieutenant James Gordon.

Avis d'Asmodée

Batman, année 1 relate les débuts de Batman dans sa guerre contre le crime à Gotham City. Cet album majeur permet de découvrir le justicier sous un jour méconnu jusqu'auparavant. On y découvre un Bruce Wayne encore hésitant sur le mode opératoire à adopter pour lutter contre les truands en tout genre. Ce comics revêt des allures sombres et pessimistes, avec un découpage des planches très cinématographique, parfois quasi chirurgical. Pour mener à bien un projet de cette envergure, il ne fallait pas moins que le talent du génial Frank Miller déjà à l'origine du mythique Dark Night Returns, 300, Sin City… au scénario, et du talentueux David Mazzucchelli qui donne vie à l'univers sombre et torturé de l'homme chauve-souris. 

Un Batman un peu fébrile, donc, lors de ses débuts. Il faut dire que pour le milliardaire qui a perdu ses parents, Gotham City est alors une ville de tous les crimes, gangrenée par la corruption et où la pègre règne en maître. Cette cité décadente qui semble vouée à une nuit éternelle, avec un danger omniprésent à chaque coin de rue, constitue d'ailleurs un personnage à part entière. Un lieu de désespoir et de perdition dans lequel deux hommes vont pourtant essayer de ramener la lumière.

Deux hommes, car Batman n'est pas le seul héros de l'histoire. On suit également l'arrivée du commissaire Gordon à Gotham City. Le policier n'est alors qu'un simple sergent, et son épouse ne va pas tarder à accoucher de leur premier enfant. Un père de famille qui va se retrouver confronté à des ripoux sans foi ni loi, mais qui ne va pas perdre de vue pour autant son sens aigu de la justice et ses responsabilités… Même lorsqu'une histoire d'amour devient possible avec l'une de ses collègues. Sans oublier le personnage de Catwoman qui fait également de brèves apparitions, même si le rôle qu'elle tient dans les évènements de l'intrigue reste mineur.

Batman, année 1 est un album sublime, mais sans concession. Un indispensable pour tout amateur de comics qui se respecte. L'histoire est violente, avec des passages à la bravoure épique. Mais cette immersion ténébreuse proposée par Frank Miller se montre aussi très humaine avec au bout du tunnel une lueur d'espérance, ce qui procure un grand plaisir de lecture. D'un point de vue graphique, les dessins ainsi que la mise en couleur sont sophistiqués à souhait, un vrai plaisir pour les yeux à chaque page. L'album se termine par des dessins préparatoires, des esquisses de scènes… Des bonus très appréciés. L'éditeur fournit un travail de qualité qui met en valeur les origines de Batman. Il s'agit là de l'un de mes récits préférés du justicier de Gotham, aux côtés de Dark Night Returns, autre album référence.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire