Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 6 juin 2012

La vampire, tome 6 : Les immortels




La vampire, tome 6 :
Les immortels
de Christopher Pike 

Editions J'ai Lu
Collection DARKLIGHT

Sortie le 21 mars 2012
Format Poche / Prix 7,20€



Présentation de l'éditeur

Alisa Perne se rend en Sicile pour affronter Landulf, son ennemi redouté, au risque de perdre son immortalité au cours de ce combat.


Avis de Scende

Les immortels est le dernier tome de cette série. Et l’on pourrait dire : « enfin ! »
Si la série est sympathique dans les premiers tomes, elle tend à s’essouffler rapidement. Les incessants retours en arrière sur le passé d’Alisa sont particulièrement longs et n’apportent pas une réelle amélioration au récit.

Le style de l’auteur reste agréable sur ce dernier tome qui rehausse l’ensemble, mais cela ne suffit pas pour en faire une série excellente. Ainsi, les phrases utilisées sont simples, mais elles sont également très longues rendant ainsi les monologues et flash-backs interminables alors que l’on attend un certain rythme, une certaine action qui donneront de la vivacité au récit.

L’héroïne reste égale à elle-même. Toutefois on lui trouvera un petit côté faible que l’on n’avait pas dans les autres tomes alors que, et c’est paradoxal, elle acquiert plus de pouvoirs. Cette faiblesse est principalement d’ordre psychologique car Alisa tombe dans certains pièges. Ici notre héroïne semble alors plus humaine et loin de celle qu’elle était dans le tome 4.

Alisa retourne dans son passé pour ce dernier opus. Un bon point pour l’auteur : plus elle passe de temps au IXème siècle plus sa vie au XXème siècle devient floue. Toutefois, cet aspect est vite éliminé : si les souvenirs se sont rapidement estompés, ils sont très vite revenus, lui permettant ainsi de vaincre son ennemi. Il aurait été bien que cela prenne plus de temps, histoire de compliquer un peu la chose. Le dénouement est donc un peu trop rapide, précipité, alors que le corps du roman présente un rythme lent.

Enfin, pour conclure, ce tome est bien plus sombre que les précédents. Il achève ainsi une série en dents de scie avec un rythme qui alterne entre lenteur et hyperactivité…

1 commentaire:

  1. La plus intéressante partie de la série est en effet, à mon sens, circoncise aux deux -trois premiers tomes, et son mélange plutôt original entre vampirisme et bouddhisme. Mais par la suite, ça s’essouffle beaucoup trop, et j'ai personnellement trouvé ce final assez frustrant : http://www.vampirisme.com/livre/pike-vampire-6-immortels/

    Ce qui ne m'empêchera pas, malgré tout, de conseiller les premiers opus aux curieux.

    RépondreSupprimer