Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 14 avril 2012

Rebecca Kean, Tome 3 : Potion Macabre

 Rebecca Kean
Tome 3 : Potion Macabre
de O'Donnell Cassandra
Éditions J'ai Lu
Collection Darklight


Sortie le 21 mars 2012
Semi-Poche / Prix 12€


Présentation de l'éditeur

Avoir une fille en pleine crise d ado quand on a 27 ans, ce n'est déjà pas de la tarte mais quand votre adorable progéniture est une jeune vampire en pleine poussée hormonale, ça devient carrément insurmontable. Comme si je n'avais déjà pas assez à faire avec une bande de potioneuses complètement disjonctées qui sème la pagaille dans toute la région et la nouvelle guerre qui se profile lentement mais sûrement à l'horizon...

Avis de Kamana

Une nouvelle enquête pour notre Rebecca adorée. Quel plaisir de retrouver notre sorcière de guerre avec son fichu caractère, son humour savoureux, ses pouvoirs ahurissants et ses amours involontaires !

Une troisième tome à la hauteur des premiers qui entraîne le lecteur dans l'histoire avec une facilité déconcertante. Une fois commencé, il nous est difficile de reposer ce livre.

Parlons tout d'abord de l'écriture qui est un des points les plus importants. Cassandra O'Donnell a une plume qui sied parfaitement au genre dit bit-lit. Aux moments opportuns, elle se fait stylée ou rythmée, tendre ou drôle, offensive ou incisive, amplifiant et sublimant toutes les nuances du caractère de Rebecca. L'auteure nous dépeint une héroïne attachante et forte qu'on envie forcément. En fait, en y regardant bien, on a un sentiment de quasi perfection, il y a tout ce qu'on attend de ce livre. Et la chose la plus hallucinante est l'humour. Il n'est pas un chapitre sans qu'on ait un sourire béat aux lèvres voire qu'on s'entende rire tout seul. Comme tout le monde le sait quand on nous fait rire on est forcément sous le charme et c'est déjà gagné.

Venons-en à l'histoire. Rebecca se retrouve sur une enquête au cœur de l'école des potioneuses, là-même où sa fille Léo est scolarisée depuis qu'un "léger" incident avec une élève humaine l'ait obligé à changer d'établissement. Il apparaîtrait que le grimoire des potions interdites, censé avoir été brûlé, soit entre les mains de Haut conseil de la magie. Or, Akhmaleone déesse des sorcières, avait ordonné sa destruction. Ces potions sont si dangereuses qu'elles pourraient détruire toute une ville ou une espèce surnaturelle comme certains ennemis : vampires, démons, muteurs ou garous.

L'enquête au sein de l'école n'est pas le seul soucis de Rebecca. Léo grandi beaucoup trop vite à son goût. Elle devra aussi régler le problème que lui pose Mark, le semi-démon avec lequel elle est liée par le Malaat et qui lui pourri la vie. Raphaël est dans l'obligation de partir pour New York voir le Mortefilis, Haut conseil des vampires, à qui on ne refuse pas une convocation. Le danger que couve cet appel n'échappe ni à Rebecca ni à son compagnon vampire qui la nomme dirigeante de son clan le temps pour lui de se plier à ses obligations. Notre Assayim aura aussi sur le dos son lot de muteurs mais également
une rencontre avec leur chef ainsi qu'avec celui des démons.

Tout ces mâles en veulent à notre amie. Qu'a-t-elle donc qui les attire autant ? Qui est vraiment Raphaël ? Et, surtout, qui est-elle, elle ? Des questions nous viendrons. Certaines réponses nous seront données mais pas dans leur globalité. La richesse de cet univers avec toutes ces espèces et avec en son centre Rebecca donne un potentiel énorme à la série. Cassandra O'Donnel use à la perfection de toutes les capacités offertes et sait surtout faire une chose avec brio et qui met nos nerfs à rude épreuve d'ailleurs : nous laisser sur notre faim avec ses fins diaboliques.

En résumé, du bon, du lourd, de l'humour à foison. Un grand merci à l'auteure pour ces heures de pur bonheur. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire