Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 20 avril 2012

Le Chevalier Errant de George R.R. MARTIN /Ben AVERY / Mike S. MILLER

Le Chevalier Errant
   de  George R.R. MARTIN /Ben AVERY / Mike S. MILLER

Editions Milady Graphics

Sortie le 10 juin 2010
160 pages /  14,90 €

Présentation de l'éditeur 

Le prélude au Trône de Fer, le best-seller épique du rayon Fantasy !
Sur le bord d’une route du royaume des Sept Couronnes, le jeune Dunk enterre son maître. Et il se promet de réaliser son rêve : gagner un tournoi. Armé de l’épée et du bouclier qui font de lui un chevalier errant, il se mesurera aux maîtres du champ de bataille ! Mais la noblesse du cœur ne suffit pas dans le monde où les puissants écrasent les faibles. Et Dunk ne sait rien des règles de la chevalerie. Pour défendre l’honneur d’une jeune femme, il commet l’irréparable. Et n’as plus qu’une solution pour échapper à la mort : trouver six champions et combattre à leurs côtés lors d’un duel judiciaire !

Avis d'Asmodée

Préquelle de la série réputée Le trône de fer, de George R. R. Martin, le comics Le Chevalier Errant est l'adaptation d'un ouvrage éponyme contenant deux longues nouvelles. On y retrouve Dunk, un écuyer qui, suite au décès du vieux chevalier qu'il accompagnait, décide de reprendre le flambeau de son défunt maître. Se faisant appeler dorénavant Ser Dunkan le Grand, le jeune homme s'engage dans un tournoi de joutes avec la ferme intention de remporter un pécule. Cette ambition matérielle va amener l'ancien écuyer à découvrir au premier plan, et non plus en tant que servant, le monde de la chevalerie, les codes qui le régissent et ses intrigues.    

Solidement bâti, Dunk n'a rien d'un esprit subtil, mais il ne s'en révèle pas moins un homme d'honneur. Malgré sa réticence première, il finira par prendre à son service un jeune écuyer du nom de "l'œuf", à cause du crâne rasé arboré par ce dernier. Un garçon qui ne manquera pas de lui réserver une surprise de taille au cours de l'histoire. Dunk tombe sous le charme d'une marionnettiste à qui il confie la réalisation du blason ornant son bouclier. Mais lorsqu'un chevalier de haut lignage s'en prend à l'intégrité physique de la demoiselle, Dunk ne va pas pouvoir s'empêcher d'intervenir pour la défendre. Les conséquences de son courage vont l'amener à participer à un duel au cours duquel sept chevaliers vont combattre sept autres adversaires représentant le plaignant. L'affrontement étant le seul recours pour régler le litige. 

Se situant plusieurs dizaines d'années avant la série de romans, Le Chevalier Errant propose une lecture plaisante sans requérir une vaste connaissance de l'univers dense créé par George R. R. Martin. Disons qu'y être familier apporte un réel plus pour saisir toutes les références, subtilités et clins d'œil qui parsèment les cases. L'action est, bien entendu, sans temps morts, avec néanmoins juste ce qu'il faut de romance. Les vœux de noblesse des chevaliers sont mis ici en exergue et constituent l'un des thèmes de la BD. Si les dessins n'ont rien d'exceptionnel, ils n'en demeurent pas moins agréables et permettent de s'immerger dans un contexte fantasy fort de caractère. 
Le Chevalier Errant est un divertissement qui se destine aux amateurs des récits respectueux de la grande tradition chevaleresque et de fantasy en général. Sans oublier les fans des romans qui ne pourront passer à côté de ce prélude à leur série fétiche.  





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire