Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 24 avril 2012

La Geste d'Alban, Tome 1 : L'enfant Monstre

La Geste d'Alban
Tome 1 : L'enfant Monstre
de Jean-Luc Marcastel

Éditions Nouvel Angle / Collection Matagot

Sortie le 20 octobre 2011
Format Broché / 447 pages / 15,00€




Présentation de l'éditeur :

"Les Maljours s'achèvent, un soleil timide caresse les terres d'Oc blessées par le cataclysme. Les hommes luttent contre les Malebestes dans un combat sans merci. C'est en cet âge sombre que naît Alban, un enfant difforme, touché par le souffle maudit de la Brèche du Diable. Rejeté par les siens, il va, toujours masqué, pour dissimuler son visage aux autres hommes. Son nom restera pourtant, dans tous les coeurs, synonyme de courage et de vaillance. Dans son périple émaillé d'épreuves, il rencontrera l'amitié, l'amour, et marquera le monde au sceau de sa grandeur. Viens à moi la nuit ! Et vous les flammes, laissez-vous dompter... Aidez-moi à conter... la geste d'Alban."


L'avis de Lila :

Ce roman raconte les aventures d'Alban. Celui-ci est un jeune homme aux nombreuses qualités et qui serait le parfait successeur de son père en tant que seigneur de Tournemire, s'il n'était pas ce qu'on appelle un brècheux. Alors que sa mère était enceinte, elle s'est rendue trop près de La Brèche, cette zone dangereuse qui laisse son empreinte diabolique sur tous ceux qui s'en approchent. Alban doit ainsi cacher son visage déformé depuis toujours, autant pour se préserver des moqueries qu'éviter d'effrayer les gens. Malmené, moqué et rejeté, il mène une existence solitaire malgré son rang. Mais des événements vont survenir et Alban devra faire face à son destin.

Très bien écrit, dans un style à la fois fluide et soigné, qui fait usage d'un vocabulaire soutenu et cohérent avec l'époque où se déroulent les aventures d'Alban, ce roman est plaisant à lire et difficile à lâcher une fois entamé. Les personnages sont présentés avec soin, chacun obéissant à ses propres desseins et laissant planer le doute sur ses intentions véritables. Alban est un héros atypique, avec son visage ravagé et sa sensibilité à fleur de peau, et pourtant, la magie opère, et même très bien, puisqu'on se prend rapidement d'affection pour lui. L'auteur n'a pas cherché à le rendre parfait et c'est tant mieux. Ainsi, ses réactions et décisions, si elles ne sont pas forcément celles qu'on aurait espérées, sont cohérentes et compréhensibles. Autour de lui, les personnes sont également toutes en nuances, même si l'on croise quelques êtres véritablement mauvais.

Ce premier tome prend son temps pour planter le décor, le contexte et présenter chaque personnage avec le soin qu'il mérite. Ainsi, certains pourront déplorer un léger manque d'action. Cela n'est pourtant pas gênant puisque la lecture est rapide, le rythme entraînant et qu'il appelle à sa suite le second opus, qui lui devrait être beaucoup plus mouvementé. Et l'envie de lire la suite des aventures d'Alban est grande lorsque se tourne la dernière page.
Il faut également noter que c'est un très bel ouvrage, l'éditeur a fait un joli travail sur l'objet. En plus de l'histoire à proprement parlé, on trouvera de magnifiques illustrations des personnages, un lexique très bien pensé et d'autres surprises tout aussi plaisantes et agréables à parcourir.

Ce roman est vraiment plaisant, tant dans son esthétique que dans son contenu, une réussite sur tous les plans et un beau cadeau pour le lecteur.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire