Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 25 avril 2012

Delirium, Livre 1 de Lauren Olivier

Delirium, Livre 1 
De Lauren Olivier

Éditions Hachette
Collection Black Moon

Sortie le 1er mars 2012
Pages 456
Prix 16€ 


Présentation de l'éditeur

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme la pire des maladies. Un monde où tous les jeunes subissent à leur majorité une opération du cerveau pour être immunisés. À quelques mois de ses dix-huit ans, Lena aspire presque à subir à son tour le Protocole car depuis toujours amour rime pour elle avec souffrance et danger. Jusqu’à ce qu’une rencontre inattendue fasse tout basculer. Avant, tout était simple, tout était organisé. Mais est-ce vraiment vivre que de laisser la société tout prévoir pour vous ? Vos amis, vos amours et votre avenir ? Imaginez qu’on vous prive de tout sentiment. Que la liberté ne soit plus qu’un vieux souvenir dénué de sens. Jusqu’où iriez-vous pour garder le droit d’aimer ? Plongez dans l’inoubliable trilogie DELIRIUM.


Avis de Kamana

La dystopie a le vent en poupe en ce moment et ce, pour la plus grande joie de ses lecteurs. Avec Delirium, point de déception en vue. Ce livre est une pure merveille du genre. Un roman ciblé Young Adult et qui ravira même les plus grands.

Dans ce futur, au cœur de la ville de Portland, aux États- Unis, l’amour est un sentiment prohibé. L’amor deliria nervosa est le maux de toutes les exactions commises par le passé.

L’amour rend fou, l’amour empêche l’esprit de voir objectivement, l’amour est donc interdit et éradiquée par un traitement radical : vers l’âge de dix-huit ans tous les jeunes subissent le Protocole, opération qui annihilera tout sentiment quel qu’il soit. Ainsi, une fois traitées les personnes se verront attribuer un compagnon qui leur convient et seront heureux pour toujours. Enfin, c’est eux qui le disent...

Cette histoire est superbement bien écrite et très prenante. Le rythme ne faiblit à aucun moment même si on ne peut dire qu’il y a beaucoup de suspense au départ. Celui-ci arrivera crescendo.

En fait, nous suivons surtout le changement de point de vue de Lena. Au départ, elle était très enthousiaste et impatiente de subir son Protocole, prête à être délivrée de ces émotions qui emballent son cœur et qu’elle ne maîtrise pas. La rencontre avec l’énigmatique Alex mais aussi la découverte d’une facette cachée de sa meilleure amie la bouleverseront au point qu’elle regardera différemment sa ville, son monde, son entourage.
Avec ce roman, Lauren Olivier nous touche, nous émeut profondément. La force des émotions est exacerbée par la notion d’interdit. De ce fait, tout est plus fortement ressentit. Chaque transgression des règles par les personnages nous tient en haleine, faisant affoler notre rythme cardiaque.

On est comme suspendu par moments, en apnée face à certaines situations, le souffle coupé attendant le dénouement. Devant l’aveuglement de cette population sur les bienfaits de l’amour, dont nous ne pourrions imaginer vivre sans, la colère nous submerge.

Ce livre vous fera ressentir tout un panel d’émotions si fortes que pour attaquer le deuxième opus, qui est déjà disponible, une pause semble nécessaire.

Au-delà de l’amour qui, on se doute, pointera le bout de son nez à un moment ou à un autre, un enjeu bien plus grand stagne en fond. L’emballage style papier cadeau doré de ce monde est d’autant plus brillant qu’il doit cacher toute une part de laideur en dessous. On voit venir une trame plus profonde avec des intrigues économiques et politiques importantes.

Un premier tome littéralement superbe et émotionnellement intense à lire sana attendre pour tous les amateurs de dystopie !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire