Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 14 novembre 2011

Rebecca Kean, Tome 2 : Pacte de sang



Rebecca Kean
Tome 2 - Pacte de sang

de Cassandra O'Donnell


Editions : J'ai Lu
Collection Darklight


Sortie le 15 juin 2011
Poche / 574 pages / 12 €


Présentation éditeur

« OK, j’ai craqué, mais c’est aussi pour me protéger : je suis devenue très officiellement l’Assayim du Directum. Son assassin si vous préférez.
Pour le petit déj’, un meurtre particlièrement sanglant à résoudre, un membre de la meute… S’il n’y avait que ça !
Le très cher Magister de la ville, Raphael, m’apprend que nous allons bientôt recevoir la visite du redouté Mortefilis (le plus haut conseil vampirique) mais aussi… de mon ex, Michael, qui me croyait morte jusqu’à récemment et qui ignore toujours que j’élève son enfant…
En bref, ça va être sport ! »


Avis de Scende


Nous retrouvons Rebecca dans ce second opus qui démarre sur les chapeaux de roues. Rapidement, l’assassin du Directum est appelé pour un meurtre parmi les loups-garous. La meute est ébranlée, et il est difficile pour Rebecca de faire son travail : enquêter sur le type de monstre qui aurait pu violer et tuer une louve ! Le meurtre est vite suivi d’un autre et la jeune femme a du mal à comprendre d’où peut venir ce tueur. Elle doit également faire face à des tentatives d’assassinat sur sa personne et, pire que tout, à la venue de Michael, le père de sa fille, qui souhaite récupérer la sorcière par tous les moyens. Rebecca se trouve submergée par son travail et ses relations dans ce tome tout en action et en passion !

Cassandra se place ici dans la lignée des romans de Laurell K. Hamilton. Un style d’écriture irréprochable, attractif et fluide qui nous emmène sur les traces de Rebecca avec de nombreuses émotions : suspense et angoisse côtoient passion, amour et joie, pour notre plus grand plaisir !

Elle suit également l’auteure américaine dans sa façon d’appréhender son héroïne. Rebecca, tout comme Anita, se trouve être le centre d’attention de nombreuses populations surnaturelles (démons, loups, vampires…) que ce soit de manière positive ou négative. Les méchants s’en prennent à elle régulièrement, et son métier d’Assayim (l’assassin lié au Directum, un conseil inter-espèces) la place régulièrement comme cible. La jeune femme est également liée de façon surnaturelle à plusieurs espèces : elle partage le Malaat (un lien fait de désir) avec un démon, elle est appareillée (un lien « âme sœur ») avec un loup-garou, et enfin, elle porte les marques du séduisant vampire Raphaël. Chacun de ces liens est normalement impossible entre deux espèces différentes, mais la sorcière n’est pas commune ! Outre le fait d’être une sorcière de guerre, une Vikaris, elle est également la Prima (Gardienne des sorts) et la prêtresse d’Akhmaleone, sa déesse. En bref, cette héroïne nous réserve bien des surprises et elle est loin d’être faible !

Les personnages secondaires sont toujours aussi bien développés, et nous apprécions la complicité qui se lie entre Rebecca et Raphaël, mais également entre la sorcière et le personnage de Gordon, le vieil Alpha de la meute des loups garous. Malade, il est tout de même très fort et ses émotions sont particulièrement bien mises en exergue dans ce tome. La relation entre les deux protagonistes est de type filial puisque Gordon traite Rebecca comme sa fille ou comme un membre de sa meute !

Pour terminer, je dirai que si effectivement, Cassandra O’Donnell suit la trace de nos auteurs américains dans le genre, elle sait se montrer originale dans ses écrits. Ses livres ne sont en aucun cas un plagiat mais une histoire forte et prenante qui nous mène dans un monde surnaturel, un monde Urban Fantasy parfaitement bien créé et plausible !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire