Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 8 octobre 2011

Les guerriers de la nuit de Jean-Pierre Andrevon

http://1.bp.blogspot.com/-ixQ-YUf6Ajw/Tox11T2OyHI/AAAAAAAAAys/7KSHOeU73XU/s1600/9782081250314.jpg Les guerriers de la nuit 
de Jean-Pierre Andrevon 

 Éditions Flammarion
Collection Tribal

Sortie le 14 septembre 2011
Format Broché / Pages 228 / Prix 10€


Résumé

"Assemblés autour de lui : des Indiens, ces fameux cavaliers fantômes qu'il avait poursuivis en vain. Les peintures de guerre hachurant leur visage, brandissant arcs, lances, boucliers ornés de plumes. Surgis des ténèbres, ils sont les Guerriers de la nuit". 
Parti en Arizona pour enquêter sur les meurtres de riches industriels sur le territoire indien, Val Santamaria, agent spécial du FBI, doit s'imprégner de l'esprit profond du peuple navajo. Mais les conflits les plus obscurs de son passé refont surface...

Avis de Kamana

Un western moderne très sympathique !

Première lecture pour moi d'un roman de Jean-Pierre Andrevon et j'avoue que je suis conquise. Ça commence comme une banale enquête de meurtre. Bon, peut-être pas si banale que ça : l'arme du crime est une flèche dont la pointe en silex est identique à celles utilisées par les navajos cent cinquante ans auparavant. L'agent du FBI Val Santamaria, lors de ses investigations, découvre que l'assassinat a été orchestré par des indiens chevauchant de véritables appaloosas comme leurs ancêtres. Insaisissables comme des fantômes, à croire que c'est après le vent que court notre enquêteur. Mirage ou réalité ? Car les rêves étranges que Val fait, petit à petit, au détour du récit, donnent une note d'imaginaire à l'histoire. Mais où s'arrête le songe et où commence la vérité ? À vous de lire...

Le personnage de Val Santamaria donne toute la force au récit. Sympathique, solitaire, gaffeur, drôle, c'est avec un réel plaisir qu'on suit son cheminement, ses pensées, ses envies mais aussi ses doutes. Complètement paumé par moments, il se demande vers quoi il va et qui peuvent bien être les tueurs. Une enquête qui semble hasardeuse est en fait très bien orchestrée par l'auteur. Des informations données ça et là, qui seules, ne semblent en rien intéressantes, font un tout à la fin. Bien joué ! On est bluffé. Et quant à deviner le dénouement...

Une écriture riche, très prenante et gorgée de descriptions. Un style direct et hilarant. Certaines phrases m'ont données le fou rire, c'est divin. Une plongée en plein Arizona : désert, canyons, cactus, poussière, Santiags et Steston. Indiens distants au regard mauvais vous attendent en bout de piste.

Les amoureux, comme moi, de bons films de cow-boys vont apprécier, les autres ne pourront qu'être charmés par le scénario, le paysage et la tournure des événements.

Je tiens à remercier les éditions Flammarion pour ce partenariat et Jean-Pierre Andrevon pour la dédicace.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire