Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 23 septembre 2011

Mémoires d'un guerrier de Jean-Louis Marco


Le trèfle rouge
de Jean-Louis Marco

Editions Gallimard
Collection Bayou

Sortie le 24 mars 2011
Grand format / 96 pages / 16 €


Présentation de l'éditeur:

Miguel est un vieil acariâtre qui jusqu'ici n'a jamais adressé la parole à son petit-fils. Il se met ce jour-là à lui raconter les hauts faits de sa jeunesse... Ses souvenirs témoignent du temps fascinant où régnaient sur le monde l'aventure et la magie.


L'avis de Phooka:

Voilà une BD bien éloignée des sentiers traditionnels. À la fois de part son histoire et de part son dessin.
L'histoire d'abord, ou plutôt devrais-je dire les histoires, car en fait 3 récits sont insérés dans cette BD. Le guerrier en question (celui dont ce sont les mémoires) c'est Miguel, un vieil homme, un grand-père, qui passe ses journée à regarder la mer sans mot dire. Il vit avec sa fille et ses petits-enfants, mais ne leur parle jamais. Et puis, un soir, alors que son petit-fils vient le chercher pour le dîner, Miguel parle ... Et il lui raconte sa vie passée. Lui qui n'ouvre jamais la bouche se met à raconter avec moult détails ses aventures. 
Dans un monde plus ancien et plus exigeant, Miguel était un homme dur, un aventurier. Il a cherché de l'or avec un "ami", il s'est perdu dans la forêt et il a croisé un géant dont il espérait tirer bien des richesses, mais les oiseaux en ont décidé autrement ... Puis il est devenu homme de main pour un bandit qui, pour le punir d'avoir courtisé sa femme, l'envoie à la recherche d'un trésor. Trésor qui se trouvait sur le territoire des Orcs. Orcs, géant des espèces qui n'existent plus de nos jours ... Son petit-fils l'écoute ... ou pas, car en fait, il semble se dire que son grand-père radote. Et le grand-père parle de sa troisième grande aventure, celle où sa petite-fille est née ...
Drôles d'histoires me direz-vous. Effectivement, oui. C'est de la fantasy, du fantastique, mais c'est avant tout un récit humaniste. Finalement tous les grand-pères racontent des histoires à leurs petits-enfants, et tous les petits-enfants ont du mal à comprendre comment c'était "avant". Il m'a émue ce grand-père qui ne parle jamais, mais qui en aurait tellement besoin. Et au-delà des récits eux-mêmes et de leur caractère fantastique, c'est avant tout le côté humain qui m'a séduite.

Quant aux dessins, ils sont eux aussi étonnants. Tout en angles et en droites, aucune rondeur. Un dessin dur, pour une histoire dure. Ça donne une impression étrange, pas désagréable mais étrange, et il faut quelques pages pour s'y habituer.

Une BD hors norme à découvrir, mais qui ne plaira sans doute pas à tout le monde.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire