Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 15 juillet 2011

Petits contes à régler : le cas Rubis C. de Gaël Bordet

Petits contes à régler : le cas Rubis C.
de Gaël Bordet


Éditions : Bayard

Collection : Millezime

Sortie le 17 février 2011
Format broché / 11,90€

Présentation de l'éditeur :

Depuis qu'ils ont été recrutés par le Cyclone, un organisme secret, Hector, Sybille, Helen et Jason ne sont plus tout à fait des adolescents comme les autres. Leurs missions? Infiltrer les mythes et les contes de fées afin d'enquêter sur des phénomènes étranges. Pour leur baptême du feu, le Cyclone les envoie dans la forêt de Fontainebleau. Ils y découvrent le corps inanimé de la célèbre Rubis C. Or, cet ensorcellement met en péril l'un des contes les plus populaires de Perrault, menaçant l'équilibre de notre propre réalité. La principale suspecte est identifiée : il s'agit de Pandora, un ex-agent, âgée de quinze ans qui s'est réfugiée dans les Royaumes de Perrault. Pour Hector et ses équipiers, le voyage ne sera pas de tout de tout repos... Attention, dans ce monde, la féerie peut devenir votre pire ennemie !

Avis de Chani
Pour maintenir l’ordre et l’équilibre dans les contes de fées, il existe une organisation secrète, Le Cyclone, qui recrute des adolescents (sans doute car ils gardent une part d’enfance en eux) ayant pour mission d’infiltrer les contes et d’influer sur les évènements et les personnes, afin de maintenir l’ensemble tel que nous le connaissons.
Cette fois, ils vont voler au secours de Rubis C. et s’immiscer dans les contes de Perrault où règne une Cendrillon despotique.

L’idée est attrayante, il faut l’avouer, et voir comment Gaël Bordet pouvait revisiter les contes de fées à sa manière était intéressant.
Malheureusement, le résultat n’est pas à la hauteur de mes attentes. L’auteur mêle contes et mythologie grecque, multiplie les personnages et les légendes, si bien qu’il m’a un peu perdue en cours de route, m’obligeant à revenir en arrière pour m’assurer de la bonne compréhension de l’histoire.
L’histoire en elle-même est originale et prenante (malgré quelques longueurs qui alourdissent inutilement le rythme), le style simple mais non dénué d’humour plaira aux plus jeunes. La narration manque parfois de liant, on passe d’une scène à l’autre sans transition, ce qui est assez déstabilisant. Les personnages sont à mon sens trop stéréotypés, tant dans leur construction que dans leur comportement au fil du livre.

Le cas Rubis C., malgré ses défauts, est dans l’ensemble un livre original et distrayant, il nous reste à espérer que l’auteur nous propose un deuxième tome aussi créatif mais plus abouti sur le plan rédactionnel.

1 commentaire:

  1. Bonjour Chani,

    Merci pour votre curiosité de lectrice et votre chronique, éclairante et encourageante ! Heureux que l'histoire et l'univers vous aient plu, et que vous n'ayez pas fait de mauvaise rencontre lorsque vous vous êtes égarée (j'aime beaucoup les jeux de piste, c'est un fait !) ;-)
    Petit éclairage relatif à votre interrogation : le Cyclone recourt à des adolescents car ils ont bien sûr gardé une âme d'enfance, mais aussi car ils possèdent encore l'archeopsyché (voir au chapitre 3 si ma mémoire est bonne).
    Chouette que vous attendiez la suite !

    Gaël

    RépondreSupprimer