Les diaboliques, Tome 1 : Belle de nuit de Sarah MacLean



Les diaboliques, 
Tome 1 : Belle de nuit
de Sarah MacLean

Éditions J'ai lu

Sortie le 4 mai 2022
Format poche / 320 pages / 7,80 €


Présentation de l'éditeur :

En cette année 1838, Victoria monte sur le trône d'Angleterre, mais bien des femmes sont toujours victimes d'hommes peu scrupuleux. Lady Sesily Talbot s'est érigée en justicière contre ces malotrus qu'elle combat avec des méthodes très particulières. Belle, riche, intrépide, elle n'a peur de rien et surtout pas du qu'en-dira-t-on. En fait, elle ne craint qu'une seule personne : Caleb Calhoun, un séduisant Américain au fait de ses secrets et qui, à son grand désespoir, est insensible à ses charmes. Pourtant, ce n'est pas faute de le provoquer. Jusqu'où devra-t-elle aller pour l'attirer dans ses filets ?

L'avis de Jm-Les-Livres :

Depuis le temps que j’attendais de découvrir l’histoire de la plus scandaleuse des sœurs Talbot ! Sesily, tout comme ses sœurs, aime jouer du scandale qui accompagne son nom et ses origines. Dans une société où le sang et le lignage sont le plus important, une fille d’un propriétaire de mines de charbon anobli par le Roi ne doit pas s’attendre à être accueillie de gaîté de cœur. Pourtant au fil des ans, les sœurs Talbot se sont imposées malgré tout et ont su briller de mille feux. 

J’avais été intriguée par ce personnage qui refuse les conventions, surtout lorsqu’elle avait croisé le chemin de Caleb Calhoun, l’ami et le confident Américain de sa sœur Seraphina. Tous les deux nous promettaient de belles étincelles. Et ils ont tenu parole dans ce livre. J’ai adoré les voir évoluer tout au long du récit et accepter peu à peu de devenir des partenaires l’un pour l’autre, dans tous les sens du terme. 

Sarah Maclean nous offre ici des personnages principaux attachants et une nouvelle galerie de personnages secondaires que je suis impatiente de découvrir. Elle mêle avec brio l’humour et la passion. Je me suis régalée du début à la fin et j’espère que nous aurons rapidement la suite.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine