Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 6 décembre 2018

Chasseuse de vampires, Intégrale 1 de Nalini Singh



Chasseuse de vampires, 
Intégrale 1
de Nalini Singh

Éditions J'ai lu

Sortie le 26 septembre 2018
Format broché / 1152 pages / 16 €


Présentation de l'éditeur :

Chasseuse de vampires inégalée, Elena Devereaux est appelée par l’Archange de New York, le terrifiant Raphael. Sa mission? Traquer un Archange déchu, qui met en péril la survie de l’humanité... et bientôt la sienne.
Dès lors, et contre toute attente, l’existence d’Elena changera du tout au tout... De Manhattan à Pékin, des manigances de séraphins sanguinaires au réveil d’êtres endormis depuis des millénaires, rien ne sera épargné au couple mythique et aux Sept compagnons de Raphael.

Découvrez les trois premiers tomes de la série Chasseuse de vampires, écrits par l’une des plus fines lames de l’urban fantasy!


Avis de Idrilhirith :


Je préfère le dire tout de suite, il faut s'accrocher quand on lit cette intégrale. Heureusement que l'histoire en vaut la peine. 

J'ai plusieurs remarques à faire sur cette intégrale.

Pour commencer il y a un sacré souci de relecture. Il manque des mots dans certaines phrases, des points ne sont pas à leur place et un personnage qui est un vampire toute la deuxième partie devient subitement un ange avant de redevenir le paragraphe d'après un vampire. Oups !

Ensuite, ça manque de synonymes. On se cale confortablement, on respire un grand coup et on va lire "des ailes de minuit", "une chevelure de minuit" au moins une fois par page. 
Je finis ma liste en levant très très haut les yeux au ciel. Le terme "bite" revient tout le temps. Sérieusement, c'est le truc qui a le plus de mots pour le désigner, ce n'est donc pas compliqué de proposer d'autres termes

Pourquoi faut-il s'accrocher ? 

Les personnages sont variés, bien décrits avec de vraies personnalités, un passé, un présent et un futur. Ils ont tous leurs casseroles que l'on découvre au fur et à mesure de la lecture. 

L'univers de l'auteure est riche, varié, complexe et il change de ce que l'on trouve en bit-lit. 
Ce sont les anges qui créent les vampires pour se débarrasser d'une toxine qui les rend fous en passant un contrat avec les volontaires. Le contrat, c'est grosso-modo : tiens, voilà la longévité des vampires contre 100 ans d'esclavage. Et les anges sélectionnent les candidats. 

Les chasseurs-nés sont rares et arrivent à déterminer à l'odeur si une personne est un vampire ou pas, depuis combien de temps ils sont transformés et à suivre leur piste. Je suis impressionnée !

L'histoire d'amour entre Elena et son ange est belle, même si je trouve que ça arrive un peu vite. L'amitié et les liens familiaux sont aussi mis en avant sans pathos et sans être manichéen. 

Même s'il faut sortir les rames, la lecture vaut toute notre peine pour l'histoire. J'espère que ça s'arrangera pour l'intégrale 2 (tomes 4 à 6) que j'ai hâte de lire malgré tout.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire