Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 18 décembre 2017

Le baiser de Noël de Elizabeth Keys


Le baiser de Noël
de Elizabeth Keys

Éditions J'ai lu

Sortie le 1er novembre 2017
Format poche / 631 pages / Prix 6,50 €


Présentation de l'éditeur :

Pour séduire le prince Nikolai, Camille a préparé un dîner de Noël digne des romans de Jane Austen. Rien n’a été laissé au hasard. À moins qu’un convive indésirable ne perturbe le plan de table… Car Grayson, son amour de jeunesse, s’est invité à la fête. Et il ne compte pas être le dindon de la farce…

Les rues décorées pour les fêtes de fin d’année semblent se moquer des soucis d’Amelia. Naguère, cela aurait annoncé les prémices de délicieuses soirées, culminant avec les réjouissances de Noël. Cette année, personne n’essaiera de lui voler un baiser sous le gui… Vraiment, il faudrait un miracle pour lui redonner espoir. Un miracle nommé Michael ?

Avis de Cassiopée :

Voici la chronique de Le Baiser de Noël. Cette lecture m'a tellement peu convaincue que je me suis arrêtée à ce roman. Si j'ai le courage de lire Un prince de rêve, je complèterai la chronique.

Le Baiser de Noël... Bien que le titre peut paraître bien chaste, le contenu en est loin... Bien que le titre laisse présager que l'intrigue se passe à Noël, seules les 5 dernières pages prennent place à cette période. Bref... Pour une jolie romance de Noël, on repassera. J'ai un peu l'impression qu'on m'a trompée sur la marchandise. Passons...

Les personnages... Nous avons deux protagonistes principaux qui sont épuisants. On croirait qu'ils ont vécu en prison pendant des années et les voilà libres et leurs libidos sont débordantes. Ils ne peuvent s'empêcher de fantasmer l'un sur l'autre, puis plus tard de se sauter dessus. Et ceci constamment... Même au départ, quand Amelia est veuve depuis 3 jours et qu'elle vient à peine de rencontrer Michael, elle est déjà à rêver de ses lèvres. Dans le même temps, Michael a grand peine à se retenir de retrousser les jupes de la jeune veuve, seule la pensée de son défunt ami et ex-mari de la jeune femme lui donne quelque retenue. Il ne se demande pas si Amelia serait d'accord, à quoi bon c'est une femme, c'est bien connu qu'aujourd'hui en littérature ce qui fait fantasmer les lecteurs sont les rapports non consentis et violents. Non ! Stop !

L'histoire est peu intéressante. L'enquête est d'abord une excuse pour rapprocher Amelia et Michael en rendant ce dernier jaloux, mais elle permet aussi de donner un peu (mais pas assez) de profondeur au héros.
La résolution est simpliste et rapide. Il n'y a pas de quoi se retourner dessus. Le final est même trop idyllique et fait lever les yeux au ciel.
Même si le prix paraît alléchant, deux livres pour le prix d'un, passez votre chemin, vous n'y trouverez rien de la magie de Noël et rien d'une jolie et mignonne histoire d'amour.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire