Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 6 novembre 2017

Hades Hangmen, Tome 3 : La Loi d'attraction de Tillie Cole


Hades Hangmen,
Tome 3 : La Loi d'attraction
de Tillie Cole

Éditions Milady

Sortie le 29 septembre 2017
Format poche / 480 pages / 7,20 €


Présentation de l'éditeur :

Dans le chaos, seules deux âmes tourmentées peuvent se reconnaître...
Considéré comme le plus colérique des Hades Hangmen, Flamme a pour mission de veiller sur Maddie, une timide jeune femme qui n’a connu que souffrance et humiliation dans une secte sordide. Il la surveille avec une intensité à couper le souffle, et parvient à réveiller le cœur endormi de Maddie. Mais après un choc qui lui rappelle son passé, Flamme sombre dans la folie la plus noire. Tandis que ses frères le croient perdu, Maddie décide de se battre et de prendre tous les risques pour cet homme, aussi brisé qu’elle.


Avis d'Elaura :

Nos bad boys bikers au vocabulaire très limité sont de retour et si je redoutais fortement d'être à nouveau déçue, force est de reconnaître que ce nouvel opus est, de loin, le meilleur des trois.
Est-ce à cause de son héros torturé, Flamme ? Cela est fort possible. Je ne doute pas que son histoire fût très attendue par les fans, en effet, Flamme est probablement le plus colérique et le plus sombre des mâles de la série. Pour le coup, connaître enfin son histoire et le voir affronter ses démons est extrêmement touchant et l'on développe une réelle empathie pour lui. Sa relation avec Maddie est également fort émouvante, même si l'on a le sentiment de commencer à tourner un peu en rond avec le background de la jeune femme humiliée et torturée à cause de la secte.

Une lecture bien plus poignante donc que les deux précédentes, même si l'auteur nous offre encore une fois les mêmes défauts sur un plateau : un certain manque de maturité dans le traitement psychologique de ses personnages, un style maladroit (on le pardonne lors du premier tome, un peu moins au bout de trois) et un vocabulaire qui manque singulièrement de profondeur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire