Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 18 mars 2017

Rock Hard de Nalini Singh



Rock Hard
de

Éditions J'ai lu

Sortie le 1er mars 2017
Format poche / 412 pages / Prix 14,00 €



Présentation de l'éditeur :

Ancien joueur de rugby, Gabriel Bishop s’est reconverti dans les affaires. Recruté pour redresser l’entreprise Saxon & Archer, il entend agir avec la même détermination que celle qui a fait de lui une star du ballon ovale. Pour commencer, son attention s’est posée sur Charlotte Baird, qu’il semble pétrifier par sa seule présence.
Timide et émotive pour des raisons qu’elle préférerait oublier, cette dernière accomplit un travail efficace et en toute discrétion. Si elle croyait passer inaperçue, c’était compter sans son irrésistible et intransigeant patron, qui a des projets très clairs la concernant. Des projets qui risqueraient de la faire rougir un peu plus encore…

L'avis de Chani 

À ma droite, Charlotte, employée documentaliste terne et consciencieuse dans une entreprise qui bat de l'aile. À ma gauche, Gabriel, ancien rugbyman de l'équipe des All Blacks, redresseur d'entreprises en péril, un peu le Bernard Tapie néo-zélandais avec des tatouages quoi. Je vous fais un dessin sur la suite des évènements ou c'est bon ? On va dire que c'est bon, hein.
 Alors voilà, il était une fois une fille superbe (elles auraient été trois ça faisait un peu générique des Drôles de dames, c'est dire le niveau, d'abord le physique, le cerveau après), mais qui s'habillait comme un sac (passé douloureux inside), qui rencontre un beau et riche patron qui va abuser de sa position dominante pour la faire bosser sept jours sur sept, quinze heures par jour, la harceler moralement puis physiquement, parce que lui sait que sous ses vêtements deux tailles trop grandes se cache un corps de déesse, et qu'en plus elle n'est pas bête, ce qui ne gâche rien. Le coup de la souris timide qui s'épanouit grâce à un homme, merci mais non merci, on me l'a trop fait, je ne cautionne plus. Next.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire