Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 17 mars 2017

Mafia & séduction Tome 3 : Le joueur de Kresley Cole


Mafia & séduction
Tome 3 : Le joueur

de Kresley Cole

Éditions J'ai lu

Sortie le 1er mars 2017
Format poche / 410 pages / 7,95 €


Présentation de l'éditeur :

Pour mettre ses proches à l’abri du besoin, Victoria doit à tout prix faire le coup du siècle. Elle choisit donc une proie de choix, le beau et richissime Dmitri Sevastyan, et décide de jouer les demoiselles en détresse pour le séduire… avant de le dépouiller. Envoûté par ses charmes, le Russe tombe dans le piège et accepte presque aussitôt d’épouser Victoria à Las Vegas. Mais tout cela paraît trop facile. Et si c’était elle qui se faisait rouler ? Il semblerait que son futur mari feigne le coup de foudre pour tenter un coup de poker…
Qui sera la victime de ce jeu dangereux ?


Avis de Jm-les-livres :

Dmitri Sevastyan est le plus fou de la fratrie. Ce qu'il a vécu enfant explique largement son comportement actuel. Il a d'ailleurs élevé la manipulation au rang d'art. Face à lui, il y a Victoria qui, contrairement à ce que le résumé laisse penser, n'a rien d'innocent. La jeune femme fait quand même partie d'une famille d'escrocs obligés d'enchaîner les arnaques pour rembourser un dangereux mafieux. La famille a jeté son dévolu sur Dmitri, que l'on dit riche à millions. Sauf qu'ils ne s'attendaient pas au caractère imprévisible du Russe.

Ce livre n'est pas mon préféré et c'est surtout à cause de l'héroïne et de sa famille. Kresley Cole nous offre encore un personnage féminin à fort caractère, qui sait ce qu'elle veut et qui accepte de se sacrifier pour l'obtenir. Le point qui m'a gênée est qu'elle soit arnaqueuse, et qu'elle jette son dévolu sur Dmitri. Dans les tomes précédents, l'auteur nous avait laissé entrevoir l'enfance du héros et j'avais fini par être attendrie par lui (et disons-le, intriguée). Ma réaction n'est pas très logique, et sûrement que d'autre n'éprouveront pas la même chose, mais je n'ai pas été touchée par Victoria ni par sa situation. Le fait qu'elle soit prête à jouer avec les sentiments du héros pour sauver sa famille (même si c'était plutôt bien justifié par l'auteur) m'a paru aller trop loin. Les échanges entre Dmitri et Victoria n'ont, par conséquence, pas vraiment fonctionné pour moi. Les membres de la famille de Victoria, qui devaient sûrement ajouter une touche amusante à l'ensemble ne m'ont même pas marquée. Les passages sur eux me sont passés à des kilomètres au-dessus de la tête. Par contre, j'ai été sous le charme de Dmitri (surtout de son côté manipulateur et calculateur). Mais le couple qu'il forme avec Victoria n'a pas fait d'étincelles. Niveau scènes sensuelles, la patte de l'auteur est toujours là et on reste dans du BDSM soft (quelques accessoires, rien de trop osé non plus). La fin est plutôt bien trouvée et m'a redonné le sourire.

Au final, Le joueur n'est pas mon tome préféré de la série, mais rien que pour Dmitri, il vaut le coup d'être lu. Dommage qu'il n'existe pas un frère caché ou un cousin éloigné pour retrouver la famille Sevastyan encore une fois.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire