Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 30 mai 2016

Focus on... Les dramas



Les dramas sont des séries télévisées asiatiques, ils peuvent être d'origine japonaise, coréenne, chinoise, taïwanaise... Ils regroupent tous les styles : comédie romantique, historique, comédie, horreur, fantastique, etc., certains sont même aussi des adaptations de mangas ou d'animés.

Il est vrai qu'on a déjà beaucoup à faire avec toutes les séries occidentales qui sortent chaque année, sans compter celles déjà en cours dont on est fan et dont on attend avec impatience la suite, toutefois cela vaut la peine de jeter un coup d’œil à l'Est afin de ne pas manquer quelques bijoux.

Souvent addictifs et bien marrants, les dramas ont un catalogue assez vaste. Le plus dur sera de trouver des sites pour les visionner, mais pour cela vous pouvez compter, entre autres, sur Viki ou sur  Drama Passion et Goong.

Personnellement, j'ai mes périodes. Je ne vais pas regarder de dramas pendant des mois, voire des années, puis je vais faire une orgie et dévorer tout ce qui passe à ma portée. Dernièrement, j'ai eu une préférence pour les dramas coréens.

J'ai commencé il y a 7 ans avec le drama japonais : Hana Yori Dango, adapté du manga éponyme. Drama en deux saisons d'une dizaine d'épisodes chacune, c'est une série décalée avec beaucoup d'humour et pas mal de romance. Je l'ai conseillée à plusieurs amis et même à de la famille, tous ont succombé et adoré (bien qu'ils n'étaient pas convaincus au début). Je vous la recommande chaudement !
 



Résumé : Une jeune lycéenne de 16 ans, Tsukushi Makino, se retrouve dans le célèbre lycée privé Eïtoku où se retrouvent les jeunes gens les plus "friqués" du pays. Le seul problème de Tsukushi est qu'elle vient d'un milieu plus que modeste. Un jour, elle prend la défense d'une nouvelle élève, ce qui va lui attirer les foudres d'un des membres du F4, Tsukasa Dômyôji. Cependant, le F4 n'est autre qu'une bande de quatre garçons riches qui font régner la terreur dans ce lycée en attribuant des « cartons rouges » aux élèves qui ont le malheur de ne pas leur plaire. Tsukushi va donc se retrouver persécutée par tout le lycée qui soutient le F4, mais décide de tenir tête et déclare alors la guerre au F4 et particulièrement au chef du groupe, Tsukasa Dômyôji.



Puis ensuite, j'ai découvert le drama coréen Goong : Princess Hours, une série en 26 épisodes. J'ai beaucoup aimé le côté famille royale et protocole. On en apprend beaucoup sur la vie en Corée, c'est intéressant.


Résumé : Située dans la réalité d'un autre XXIe siècle où la Corée possède une famille royale, l'émission tourne autour des vies du prince héritier Lee Shin, et de sa future épouse, Chae-kyeong. La famille royale décrite dans l'émission a pour modèle la dernière famille royale de Corée, qui dans la réalité a régné jusqu'au début de l'occupation japonaise en 1911 et n'a pas été rétablie après la reddition japonaise à l'issue de la Seconde guerre mondiale.
Le feuilleton commence avec l'annonce que le Roi, le père de Shin, est gravement malade. Avec cette perspective inquiétante sur la santé du Roi, la famille royale cherche tant bien que mal une épouse pour Shin, afin de lui permettre de reprendre le trône royal si la situation l'exige. Bien qu'amoureux d'une autre fille, la ballerine ambitieuse et douée Hyo-rin à qui il avait d'abord proposé de l'épouser (elle le rejette pour poursuivre ses rêves de ballet), Shin doit finalement épouser une roturière à qui il avait été fiancé par feu son grand-père dans un vieil accord avec le grand-père de la jeune fille. Shin se fiance avec la têtue mais néanmoins adorable Chae-kyong après avoir été rejeté par Hyo-rin.
Néanmoins, pendant ce temps, les choses se compliquent avec le retour de Lee Ryul et de sa mère Hwa-Yong, qui avait été autrefois la princesse héritière avant la mort de son mari, défunt prince héritier et frère aîné du roi actuel. La mère de Yool était revenue avec un motif sinistre à l'esprit : rétablir son fils sur le trône, qu'il aurait finalement occupé si son père n'était pas mort.



Ces deux séries remontent à quelques années déjà, dernièrement j'ai découvert Scandale à SungKyunKwan. Un drama coréen qui se passe au XVIIIe siècle. C'est une série avec beaucoup beaucoup d'humour, mais pas que. On découvre le contexte politique de l'époque, la place de la femme dans la société, l'éducation, c'est passionnant !


Résumé : Dans une période où la société ne permet pas aux femmes d'être éduquées ni employées, Kim Yoon-hee se déguise en son frère, Kim Yoon-sik, afin que sa famille puisse joindre les deux bouts. Elle passe par une série de petits boulots, notamment dans une librairie locale, avant de se faire offrir une chance d'augmenter ses revenus en prenant la place d'une personne testée (un acte illégal) à l'examen d'entrée de la prestigieuse académie Sungkyunkwan. Elle se fait attraper par Lee Sun-joon, qui reconnaît ses talents, et croyant que c'est un garçon, l'encourage même à s'inscrire dans cette université.


Tan vous propose aussi ses avis sur deux dramas japonais :
- Yama Onna Kabe Onna ;
- You’re Under Arrest.


Voilà, j'espère vous avoir convaincus de tester les dramas, laissez leur chance à ces séries, vous passerez de bons moments devant.

2 commentaires:

  1. Coucou !
    Ah les dramas.. Quand on plonge, difficile de s'en tirer ! Aha ! J'ai moi-même vu Boys Over Flower plusieurs fois, et je ne m'en lasserais jamais. Il s'agit de la version coréenne d'Hana Yori Dango, et je l'ai vraiment, vraiment, vraiment adoré. Et ma mère tout autant que moi alors qu'elle se moquait de moi quand je l'ai commencé ! Alors, si t'en as l'occasion, n'hésite pas à le voir, franchement, il vaut le coup !
    Pour ma part, plus trop de drama récemment. Le dernier que j'ai vu était Personnal Taste et, ma mère et moi nous le sommes torché en deux-deux tant c'est un bon drama.
    Je me souviens qu'au début, j'avais beaucoup de mal avec les dramas que je trouvais incroyablement exagéré mais on se laisse très vite prendre au jeu et on en devient si vite accro que c'en est déconcertant. Je sais maintenant que ce qui m'énervait au début des dramas est ce que j'aime y retrouver maintenant.

    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'as convaincue de tester la version coréenne d'Hanadan ! J'avais adoré la version japonaise, je suis curieuse de voir celle coréenne.

      Dernièrement, et je ne l'ai pas mis car je l'ai commencé après avoir écrit l'article, j'ai découvert : Descedants of the sun. Incroyable ! Un magnifique drama. On rit moins que pour handan par exemple, mais il est magnifique.

      Je note Personnal Taste. Je testerai ça !

      Merci =)

      Supprimer