Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 13 janvier 2016

Tous nos jours parfaits

Tous nos jours parfaits
de Jennifer Niven

Éditions Gallimard
Collection Grand format littérature - Romans Ado

Sortie le 17 septembre 2015
Grand format / 384 pages / 17,50 €


Présentation de l'éditeur :


Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la "bête curieuse" de l'école. Il oscille entre les périodes d'accablement, dominées par des idées morbides et les phases "d'éveil" où il déborde d'énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s'est isolée et s'est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c'est le début d'une histoire d'amour bouleversante : l'histoire d'une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

L'avis de Chani

À ma droite : Violet, 18 ans, qui a du mal à reprendre goût à la vie après la mort de sa sœur dans un accident de voiture alors qu’elle était au volant. Dévorée par la culpabilité, la jeune femme traîne son mal-être sans trouver de porte de sortie. À ma gauche : Finch, même âge, un goût prononcé pour l’excentricité et les études comparatives sur les différentes manières de se suicider. Et pour cause, il veut en finir avec la vie. Ils vont tous les deux se rapprocher à l’occasion d’un devoir au lycée.

Le deuil, le suicide, des thématiques lourdes et peu réjouissantes. Le roman aurait pu être triste, sombre et déprimant, ou jouer la carte du pathos, mais il est au contraire lumineux et positif, il fait du bien autant qu’il fait mal. Théodore Finch est un personnage marquant, très attachant et drôle malgré le malaise latent qui l’entoure. La relation qui prend forme peu à peu entre lui et Violet est touchante, la façon dont ils se soutiennent et se complètent est vibrante d’amour. Tous nos jours parfaits, c’est avant tout une belle histoire de vie, de vie qui leur pèse, qui leur fait mal, qui leur apporte de la joie et du bonheur autant que de la peine, c’est l’apprentissage de deux âmes cabossées qui nagent à contre-courant à un âge où elles devraient encore être insouciantes. C’est surtout un très beau roman, très touchant, qui vous fait passer du rire aux larmes en quelques pages et qu’on n’oublie pas une fois terminé.

1 commentaire: