Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 13 décembre 2015

Wytches, Tome 1 de Scott Snyder

Wytches, Tome 1
de Scott Snyder

Éditions Urban Comics

Sortie le 13 novembre 2015
Format relié / 160 pages / Prix 10,00 €


Présentation de l'éditeur :

À travers la planète, siècle après siècle, des femmes et des hommes suspectés de sorcellerie furent brûlés vifs, noyés, pendus, torturés, emprisonnés, persécutés, assassinés. Si aucun de ces malheureux n'a jamais été sorciers ou sorcières, ils sont cependant morts en protégeant un terrible secret : celui de l'existence des véritables sorcières. Des entités ancestrales, sauvages et insatiables pour quiconque pactisera avec elles. De nos jours, après un épisode tragique durant lequel leur fille Sailor fut victime de harcèlement, la famille Rooks choisit de déménager et de se reconstruire en paix, loin de cette pénible expérience. Leur proximité avec la forêt environnante va cependant les exposer à un mal plus ancien que l'humanité...
(contient : Wytches vol.1 (#1-6))



10,00 EUR
Achat Fnac

L'avis de Lila :

Ce récit apporte un éclairage différent sur les sorcières. L'auteur laisse volontairement de côté tout le folklore habituel pour proposer des êtres monstrueux qui peuplent les bois et se nourrissent des frustrations humaines. L'histoire est celle d'une famille qui prend un nouveau départ en emménageant dans une petite ville des États-Unis. On découvre ainsi le père, Charlie, un écrivain, la mère, en fauteuil roulant suite à un accident de voiture, et Sailor, une adolescente qui a dû quitter son ancienne école dans laquelle elle était victime de harcèlement. On est ici loin des clichés habituels. Même si l'on ressent énormément d'amour au sein de cette famille qui ne fonctionne pas trop mal, on se rend compte assez vite, notamment lors des différents flashbacks, qu'il existe des zones d'ombre.

C'est avant tout la relation entre Charlie et Sailor qui est mise en avant ici. Les sorcières rôdent dans les parages et constituent un ennemi à la fois clairement identifié et très opaque. Leur apparence monstrueuse est encore renforcée par les dessins de Jock. L'aspect graphique est d'ailleurs exceptionnel dans ce comics. La réalisation est maîtrisée d'un bout à l'autre et le rendu original. Les dessins sont parfois si flous qu'on n'est pas vraiment sûr de ce que l'on regarde, et en même temps, ils démontrent une maîtrise incroyable et se révèlent richement détaillés. Le contenu est adulte et la partie horrifique de l'histoire très réussie.
On se prend d'affection pour Sailor, mais sa mère n'a pas une once de charisme et son père éveille des sentiments contradictoires : tantôt père aimant prêt à tout pour sa fille, tantôt salopard égocentrique qui la met en danger. On ne sait donc pas trop quoi penser de lui.

L'intrigue manque peut-être d'un peu de saveur pour faire de ce comics un réel coup de cœur. Le récit ne manque pas d'action et de rebondissements, pourtant malgré ses nombreuses bonnes idées, l'ensemble plaît, mais ne passionne pas tout à fait.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire