Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 22 septembre 2015

Riders, T1 : Chevauchée exquise de James Lorelei


Riders, T1 : Chevauchée exquise
de James Lorelei

Éditions MILADY

Sortie le 28 août 2015
Format relié / 320 pages / Prix 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

« L’homme déposa un baiser délicat à la commissure de ses lèvres et murmura :
— Calme-toi, ma jolie. N’aie pas peur, on va pas te faire de mal.
Il mordit soudain le lobe de son oreille et ajouta :
— Enfin... presque pas. »
Rêvant de vivre l’aventure avec un grand A, Channing met sa vie entre parenthèses et part dans l’Ouest américain, sur le circuit du rodéo. Son escapade prend une tournure inattendue lorsqu’elle rencontre un séduisant cowboy auquel elle propose une aventure sans lendemain, le temps du circuit. Colby n’en revient pas qu’une si jolie jeune femme prenne les devants, et accepte à une condition : en plus de partager son lit, elle devra également partager celui de ses deux compagnons de route. Channing saisira-t-elle l’occasion d’assouvir ses fantasmes les plus inavouables avec ce trio de cowboys aussi attirants que mystérieux ?



16,90 EUR
Achat Fnac

L'avis de Sophia :

Dès le début, on entre dans le vif du sujet. Channing fuit sa vie trop sage et cherche à faire le plus d'expériences possibles. Sexuelles, tant qu'à faire. Elle s'embarque donc à la suite de cowboys sexys sur une tournée de compétitions de rodéo. Si tôt expédié son amant du moment, elle rejoint Colby, Trevor et Edgard, qui acceptent très généreusement sa compagnie à condition qu'elle couche avec eux trois chaque fois qu'ils le souhaitent. Elle saute sur l'occasion (et pas que).

C'est avant tout de l'érotique. La romance est bien là, mais c'est difficile d'y croire vu qu'on a droit au cliché du « Je t'aime au premier regard, mais je ne l'avouerai jamais, car c'est impossible entre nous ! ». Et comme ici il s'agit de première fellation plutôt que de premier regard, c'est encore moins convaincant. Si on devine toujours plus ou moins comment va se conclure une romance, ici on voit arriver de très loin chaque étape. L'auteur manque d'imagination et se rabat sur le facile. Les disputes sonnent faux et manquent de pertinence : elles tombent comme des cheveux sur la soupe, se règlent en trois pages sans aucune surprise et n'ont aucun intérêt, à part lire ensuite une scène de réconciliation super hot.

Channing aurait pu être un personnage attachant, mais son principal objectif dans la vie étant de tester le plus de trucs sexuels possibles, on a vite fait le tour de sa psychologie. Certes, l'auteur essaie de lui donner de la substance via son passé et sa famille, mais c'est déjà vu et revu, et pas assez bien exploité. Il y a d'autres manières de s'émanciper dans la vie qu'en servant de sextoy à des cowboys en rut. Si, si, promis.
Colby ne se révèle pas plus intéressant. C'est un brave type obsédé par le sexe qui tombe amoureux de Channing au premier orgasme. Il n'est pas déplaisant et, dans un autre contexte, il serait même très agréable. Mais comme l'histoire est centrée sur le sexe, et qu'il n'est vraiment pas fin en la matière, il passe au final pour un mec un peu basique qui confond souvent sexualité et pornographie. Pour être honnête, j'ai même fini par le trouver bête, pas très profond ni très subtil...
Trevor et Edgard complètent ce quatuor. Plus secrets, moins présents, ils agacent moins et dénotent d'une plus grande complexité.
Les personnages secondaires sont transparents et caricaturaux. C'est typiquement le genre de livres où on devient meilleurs amis en trois répliques, et où on parle sodomie et fellation après une heure de conversation avec un parfait inconnu. La plupart des discussions tournent autour du sexe, le roman a vraiment du mal à en décoller. Quand l'auteur quitte les coucheries des personnages principaux, ce n'est que pour s'intéresser à celles des autres protagonistes.

Le sexe tient donc ici une part essentielle. Les scènes sont vraiment nombreuses, c'est quasiment une avalanche. L'auteur les écrit très bien, ça, on ne peut pas le nier. Cependant, on a vraiment l'impression qu'elle a voulu caser ici tout ce qui était possible ou presque. À deux, à trois, à quatre, sodomie, bondage, SM, M/M... tout y passe ! Channing voulait explorer de nouveaux horizons, elle est servie, et nous avec. Ce déluge de sexe en tout genre pourra lasser certains lecteurs. Il y en a peut-être un peu trop... Ou alors, c'est juste la manière dont c'est traité. Le fait que Colby et ses potes disposent du corps de Channing comme d'une vulgaire poupée prête à tout endurer finit par donner la nausée, même si elle en est ravie. Difficile à dire. Le fait que tout soit très explicitement détaillé, avec un langage cru, donne parfois l'impression d'être devant un porno. C'est sûrement aussi pour ça qu'on a du mal à croire à la romance derrière, qui contraste bizarrement avec cet étalage de vulgarité.

Le cadre est cependant assez sympathique. Les compétitions de rodéo et tous ces cowboys endurcis ne manquent pas de charme. 

En résumé, un roman qui a un cadre intéressant et qui plaira à tous les lecteurs à la recherche d'érotisme débridé. Ceux qui apprécient plus de profondeur, de subtilité et de romance pourront être déçus.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire