Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 3 juillet 2015

Un Mariage de Convenance de Georgette Heyer




Un Mariage de Convenance
de Georgette Heyer

Éditions Milady
Collection Pemberley

Sortie le 26 juin 2015
Format poche / 456 pages / 7,60 €

Présentation de l'éditeur :

Depuis longtemps, il a été convenu que le comte de Rule épouserait l'une des demoiselles Winwood. Le moment venu, le comte fait sa demande à Elizabeth, la plus jolie des sœurs. Mais celle-ci est amoureuse d'un autre. Or, comment refuser une union qui permettrait à sa famille, criblée de dettes, d'échapper à la ruine ? C'est alors que Horatia, âgée de dix-sept ans et dotée d'un physique banal, a une idée : se rendre en cachette chez le comte et le persuader de la prendre pour épouse. Peu importe son jeune âge, car les sentiments n'ont aucun rôle à jouer à moins que le hasard en décide autrement...  
« À l'instar de son talent pour les scènes de comédie, le regard que porte Georgette Heyer sur la période régence est à la fois juste et brillant. » Jane Austen's World

Avis de Molina

En lisant le résumé de l'éditeur, on se dit qu'il va être question d'amour contrarié, de solidarité familiale et surtout d'une petite intrigue pour voir comment la jeune fille va faire pour choisir entre amour et devoir. Eh bien que nenni ! Tout ça est réglé dans les 3 premiers chapitres et voilà la jeune sœur de la famille qui fait son devoir en prenant la place de son ainé. Bref, un joli mariage de convenance en vue, où personne n'a rien à dire, si ce n'est que la jeune mariée est un peu jeune et un peu impulsive. La suite du roman ne porte que sur la vie des jeunes mariés.

Autant le dire tout de suite, ce livre est une caricature grotesque de personnages sans fond et sans originalité. Nous avons la jeune évaporée futile et joueuse qui fait gaffe sur gaffe, le dandy blasé mais avec une pointe de mystère, le méchant très méchant, le frère joueur mais qui aime quand même ses sœurs et les bons copains toujours prêts à rendre service. Les actions des uns et des autres sont sans aucune surprise et ne font que confirmer la caricature des personnages. L'auteur à essayer de donner un côté sombre et mystérieux au personnage principal, mais ça ne prend pas. Impossible de croire un instant que ce comte blasé et indolent se transforme en puissant Hulk quand il est contrarié... C'est juste pathétique! L'héroïne ne vaut pas mieux et vous donnera envie de la fesser tout au long du récit, histoire de lui mettre un peu de plomb dans la cervelle...
Bien évidemment, la romance est fade et sans intérêt. Le lecteur ne comprend même pas comment le mari tombe amoureux de sa femme (si si c'est dit je vous l'assure) et encore moins, quand et comment, celle-ci lui retourne ses sentiments.

Bref, Un mariage de convenance est sans aucun doute un livre à oublier et il ne vaut pas le temps que vous passerez à le lire (et vu qu'il fait environ 400 pages, vous en avez pour un petit moment quand même).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire