Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 29 juillet 2015

Edenbrooke de Julianne Donaldson



Edenbrooke
de Julianne Donaldson

Éditions Milady Romance 


Sortie le 18 septembre 2014
Format relié / 353 pages / 7,90 €



Présentation de l'éditeur :

Marianne Daventry s’ennuie à mourir à Bath.
Aussi, elle n’hésite pas une seconde à rejoindre sa sœur lorsque celle-ci l’invite à passer l’été à la campagne à Edenbrooke. Mais Marianne découvre alors que les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être. Entre une terrifiante rencontre avec un bandit de grand chemin et des jeux de séduction a priori sans conséquences, la jeune fille se retrouve entraînée dans une aventure aussi romantique que complexe. Parviendra-t-elle à contenir les élans de son cœur ou succombera-t-elle au sourire d’un mystérieux inconnu ?

L'avis d'Elaura :

Quand la romance, dans sa pure tradition, redevient synonyme de fraîcheur et de nouveauté, cela veut dire que parfois, revenir aux sources, permet de redécouvrir un genre qui a pris de multiples formes ces dernières années. Cela veut dire aussi que la simplicité, dans ce qu'elle a de plus beau, est gage de plaisir et de ravissement. Julianne Donaldson l'a bien compris, car son Edenbrooke fut l'un de mes gros coups de cœur de cette année.
Pourtant, l'intrigue en elle même est un grand classique et fait partie des schémas des plus connus, mais voilà, il y a comme de la magie dans ce roman.
Peut-être cela vient-il du style de l'auteur, fluide et fort agréable à lire. Ou alors, son humour omniprésent qui rend l'ensemble, pour le coup, très attachant. Ou bien peut-être que c'est l'âme de Jane Austen, qui plane tout au long des pages, qui le rend si jouissif. Je ne sais pas, mais toujours est-il que le sourire niais de contentement est bien présent tout au long du récit et que pour ce faire, il n'y a pas eu besoin de scènes torrides ou de mâles alpha déshabillés (bien que je les aime beaucoup). Non, il aura juste fallu une héroïne fort charmante qui virevolte dans un verger et un gentleman très amoureux.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire