Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 20 juin 2015

Georgian, Tome 4 : Si vous me provoquez de Sylvia Day

Georgian
Tome 4 : Si vous me provoquez

de Sylvia Day

Éditions J'ai lu
Semi-poche sentimental

Sortie le 22 avril 2015
Format broché / 352 pages / 14,90 €


Présentation de l'éditeur :

Simon Quinn a un charme redoutable. Ses sourires semblent promettre monts et merveilles, mais malheur à celle qui s'attacherait à lui. Simon se prête souvent, il ne se donne jamais. Seulement, Lysette Rousseau n'est pas comme les autres. Tantôt c'est la plus adorable des femmes, tantôt la pire des pestes. À la fois perverse et innocente, elle lui déplaît ou elle l'enchante. Un jour, il a envie de la fuir, le lendemain, de lui baiser les pieds. C'est à n'y rien comprendre.

L'avis de Sophia :

Avec le premier tome de la saga Crossfire, Sylvia Day a fait une entrée fracassante parmi les auteurs à suivre. Après avoir lu d'autres tomes de cette série, et d'autres écrits de l'auteur dont la saga Georgian, justement, le bilan est loin d'être positif. Les histoires s'enchaînent avec une qualité qui oscille du médiocre au correct, sans plus jamais retrouver la flamme des débuts. À croire que Dévoile-moi était une exception, un coup de chance involontaire au milieu d'écrits tout juste passables. Ce n'est pas ce nouveau roman qui va changer la donne, malheureusement. Dommage, cent fois dommage.

Ce roman commence de manière plutôt chaotique : un premier prologue, puis un second prologue qui se déroule plus tard, après quoi on arrive enfin au premier chapitre, qui prend place 23 ans après les prologues, pour se retrouver parachutés entre des jumelles aux noms quasi identiques (Lynette et Lysette, sérieusement ?) et de faire un bond dans le passé au chapitre suivant. À ce stade de l'histoire, et en à peine 60 pages, on a déjà suivi plusieurs personnages différents, à plusieurs époques différentes et dans des lieux différents, il reste moins de 200 pages à lire et on n'a pas la moindre idée d'où on est ni d'où on va.

L'intrigue est inutilement complexe. On reste dans les histoires d'espionnage déjà vues dans les opus précédents (qu'il n'est pas nécessaire d'avoir lus pour tout comprendre, même si ça peut être un plus). L'idée n'est pas mauvaise d'ailleurs, et elle ne manque pas d'intérêt sur la forme, mais si dans le tome d'avant ça fonctionnait assez bien, ici on a plutôt l'impression que l'auteur brasse une tonne d'air pour rien. Le rebondissement final et les révélations qui l'accompagnent réservent quelques surprises, mais peut-être pas assez pour sauver l'ensemble.
Les personnages sont caricaturaux. On pourra sans difficulté trouver du charme à Simon Quinn qui remplit parfaitement son rôle de héros séduisant. Lynette et Lysette ne sont pas non plus inintéressantes, mais leur avoir donné des prénoms similaires était plutôt mal vu, surtout dans un contexte où les autres personnages peinent à les identifier, voire les confondent carrément. Impossible de se rappeler laquelle fait quoi à moins de s'être pris de passion pour l'histoire dès le début. Mais entre l'intrigue brouillonne et tordue, la profusion de personnages et l'ennui qui s'installe, le lecteur peut vite être confus devant ces jumelles, et pire, s'en moquer éperdument.

La plume de l'auteur est malgré tout fluide et plaisante. Le roman se lit vite, il remplit son contrat en offrant aux lecteurs de la romance, un brin d'érotisme, du suspense et de l'action. Mais le tout manque cruellement de saveur et peine à captiver. Un tome qu'on recommandera plutôt aux fans de Sylvia Day ou de la série Georgian.



14,90 EUR
Achat Fnac


14,90 EUR
J'ai Lu


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire