Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 30 septembre 2014

La légende d’Eli Monpress Tome 1 : Le Voleur aux esprits


La légende d’Eli Monpress
Tome 1 : Le Voleur aux esprits
de Rachel Aaron

Éditions Orbit

Sortie le 11 janvier 2012
Grand Format / 15,90 €

Présentation de l’éditeur :

Vous pourrez [dans ce roman] découvrir l’incorrigible voleur Eli Monpress. Sauf qu’Eli n’est pas un voleur comme les autres : il est le meilleur, le plus grand de son temps, car il est aussi un magicien puissant. Plus que tout, Eli aime les défis. Et quoi de plus excitant que de planifier le plus gros hold-up jamais réalisé ? Le prochain plan d’Eli est audacieux : voler le roi de Mellinor, un pays dont les lois interdisent la magie. Mais c’est sans compter sur la magicienne Miranda Lyonet, au service de l’état, déterminée à protéger le royaume et à faire arrêter Eli avant qu’il ne rançonne le roi. Sans compter aussi sur le frère aîné du souverain, un magicien belliqueux banni de Mellinor, qui voit dans le chaos ambiant l’occasion de conquérir le royaume...Les affaires se corsent pour Eli, et si vous aimez les romans avec de l’aventure, des sentiments et des hold-up, alors comme nous, vous aurez un coup de cœur immédiat pour cette histoire et son anti-héros mémorable.

« Délicieusement étourdissant. » Karen Miller
« Un humour narquois, des personnages attachants et une intrigue menée à toute allure. » Gail Z. Martin


Avis de Molina

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le résumé est des plus alléchant : un voleur bien décidé à relever un gros défi, de la magie, des esprits, et une vaillante opposante. Voilà les ingrédients de base pour faire une bonne histoire, malheureusement le résultat n'est pas vraiment au rendez-vous.

Alors, oui, le style de l'auteur est assez agréable et se lit sans difficulté. Oui, l'idée de départ est bonne, mais elle est aussi très mal exploitée.
Les tentatives d'humour dans le récit tombe souvent à plat, et l'intrigue traîne en longueur malgré de vaines tentatives pour la relancer avec des événements impromptus. Le livre, pourtant assez court (moins de 300 pages), en devient presque interminable.

Les protagonistes souffrent, malheureusement, des même défauts que l'histoire : de bonnes idées mais pas bien mises en œuvre. Le mystérieux Eli n'est pas très charismatique et ne dégage pas cette impression de mystère qui entoure d'autres personnages comme Barrons (dans la série Fièvre de Karen Marie Moning). C'est dommage car c'est, semble-t-il, ce qu'espérait Rachel Aaron.
La mystérieuse jeune fille cachée qui voyage en sa compagnie semble bien fade comparée à ce que ses compagnons disent d'elle. Quant au fidèle bretteur avide de défi, il fait plutôt pale figure dans le genre.

Le voleur aux esprits laisse donc une impression d'inachevé. Les idées sont bonnes, mais mériteraient d'être retravaillées pour gagner en profondeur et en intensité. Peut-être que le prochain tome comblera ces lacunes ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire