Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 5 janvier 2013

Enfants des éléments, tome 1 : Les chevaucheurs de foudre

Enfants des éléments
Tome 1 : Les chevaucheurs de foudre
Agathe Roulot

Éditions Valentina

Sortie le 10 septembre 2012
Format broché / 280 pages / Prix 15,50 €
Format e-book / Prix 6,99 €


Présentation de l'éditeur :

Sandy Stormrider.

Elle a tout juste sept ans lorsque ses parents disparaissent sans laisser de traces. Dix ans plus tard, victime de plusieurs mois de cauchemars lors des nuits de pleine lune, elle se découvre un don… hors du commun.

Mais loin de la réjouir, ce pouvoir ne lui attire que des ennuis : elle met en danger sa propre famille, dont son cousin Louis. Elle devient la cible d’une secte de fanatiques religieux, les Phénix Noirs, qui traque sans relâche tous les Chevaucheurs de Foudre depuis le Moyen-âge…

Sandy devra à tout prix contrôler ses dons au risque de perdre ce qu’il lui reste.

L'avis de Liloulala :

Bien que couverture et résumé soient des plus alléchants, cette lecture se révèle être une véritable déception pour ce premier livre de la jeune auteure Agathe Roulot.

L’idée de base est intéressante : la vie n’est pas simple pour Sandy, 17 ans, qui découvre un beau matin qu’elle possède un don bien particulier et électrisant ! La jeune fille va devoir composer avec ses nouveaux pouvoirs et l’avalanche de catastrophes qu’ils entrainent.

Idée intéressante, donc, mais très peu approfondie. Le prologue en lui-même en est un exemple frappant : brouillon, incohérent, les quelques premières pages du livre annoncent la couleur et laissent entrevoir le joyeux fouillis qui va suivre.

Difficile de s’immerger dans l’histoire tant certaines tournures de phrases et passages descriptifs sont laborieux et répétitifs. Les journées semblent très longues dans la vie de la jeune Sandy et le lecteur assiste, impuissant, à la liste complète de chacun de ses mouvements : de l’ouverture à la fermeture successive de sa fenêtre, au récurage de la gazinière.

Certains dialogues frisent le comique, n’apportant rien d’intéressant, si ce n’est quelques lignes de plus. Le lecteur est alors de plus en plus perplexe au fil de sa lecture : « mais pourquoi écrit-elle cela ?! »

Il faut noter et déplorer aussi la présence de nombreuses coquilles, répétitions et parfois, quelques soucis de concordance des temps. La plume de l’auteure gagnerait à acquérir plus de maturité et à bénéficier de relectures.
L’univers, quant à lui, n’est pas vraiment enchanteur ; certes, l’histoire se passe à notre époque, mais lorsque l’on met en scène des chevaucheurs de foudre, le lecteur s’attend à un peu plus d’étincelles et un peu moins de quotidien.

Point positif, les personnages évitent les stéréotypes, Louis et Amélie, les cousins et Damien, le jeune pompier, sont sympathiques et enjoués. Seule Sandy peut parfois être agaçante, elle semble puérile et immature pour ses 17 ans et ce, à de nombreuses reprises, ou tout simplement, pas vraiment concernée. Bien que sa personnalité puisse être crispante, elle n’en reste pas moins bien décrite.
Les « méchants », les Phénix Noirs, sont déterminés à exterminer Sandy, par n’importe quel moyen. Ils sont inquiétants à souhait et parfaitement bien amenés durant tout le long de l’intrigue même si, là aussi, certains dialogues prêtent plus aux éclats de rires qu’aux frissons.

Indéniablement, l’histoire de Sandy intrigue, bien qu’elle soit desservie par certains choix de l’auteure, il y a là de bonne idées qui méritent d’être retravaillées et approfondies.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire