Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 16 septembre 2012

Boardwalk Empire : Naissance, gloire et décadence d'Atlantic City

Boardwalk Empire : Naissance, gloire et décadence d'Atlantic City
de Nelson Johnson

Éditions J'ai Lu

Sortie le 16 mai 2012
Format Poche / 409 Pages / 8 €


Présentation de l'éditeur :


A la veille de la Prohibition, Nucky Thompson, trésorier du parti républicain, qui dirige la ville d'Atlantic City, condamne définitivement la consommation d'alcool lors de la réunion d'une ligue féminine. Avec une foule de politiciens corrompus et de trafiquants à la petite semaine, il va pourtant engorger le
marché noir d'alcool, diriger d'une main de fer la ville aux mille excès et modeler ce qui deviendra la Mecque internationale du jeu et du divertissement.

L'avis de Lila :

Boardwalk Empire, c'est une série au succès incroyable qui croule sous les Emmy Awards et autres Golden Globes et qui est produite par Martin Scorsese, Mark Wahlberg ou encore Terence Winter. Autant dire : du lourd, du très lourd. Si la série fait les beaux jours de la chaîne américaine HBO, le roman dont elle est tirée connaît lui aussi un grand succès.

Témoignage d'une autre époque, le roman Boardwalk Empire est un reflet vibrant et fidèle de tout un pan de l'histoire américaine, avec en toile de fond la naissance d'Atlantic City. Du tas de sable hostile et tellement envahi de moustiques qu'il en était invivable à la ville décadente où alcool et argent coulent à flots, on découvre les destins de plusieurs personnages dont les rêves et les actions ont eu une incidence incroyable sur plusieurs générations d'hommes et de femmes.
Prohibition, prostitution, jeux d'argent, politique et tensions raciales sont autant de thèmes qui se mêlent dans ce roman. On voit les fortunes se faire et se défaire, la ville se développer dans une opulence rarement légale et on assiste à des scènes totalement surréalistes et pourtant véridiques. On sera ainsi surpris de voir à quel point les manœuvres et arrangements pas très légaux ni très moraux de certains politiques de l'époque ont permis à la ville de grandir, de créer de l’emploi, des richesses et d'améliorer de ce fait la vie de nombreuses personnes, et notamment celles des anciens esclaves.

On appréciera également les photos ajoutées par l'éditeur et qui permettent de mettre des visages sur des noms. On a droit à deux séries : la première présentant la ville et ses figures importantes, issue de nombreuses archives, la seconde montrant des acteurs de la série lors du tournage. C'est une excellente initiative.

Il faut cependant souligner qu'il s'agit plus d'un témoignage/documentaire que d'un roman à proprement parler. Chaque chapitre part d'une anecdote passionnante, racontée dans le style du roman, pour aboutir à une explication intéressante et détaillée du contexte social et économique et des enjeux qui se jouaient derrière. Ce roman est instructif et intéressant, mais son style documentaire et la quantité d'informations qui s'enchaînent pourront perdre certains lecteurs. Les autres se laisseront emporter avec enthousiasme et découvriront les dessous d'Atlantic City, telle qu'elle était à sa grande époque.


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire