Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 19 juillet 2012

Journal d'un ange gardien


Journal d'un ange gardien
de Carolyn Jess-Cooke
Éditions JC Lattès

Sortie le 8 février 2012
378 pages / 12€50


Présentation de l'éditeur :

Lorsque Margot Delacroix meurt à quarante ans, elle est renvoyée sur terre comme ange gardien : le sien ! Contrainte par mandat divin de revivre les pires moments de son existence et ses regrets les plus amers, Margot reçoit l'ordre de ne rien changer, mais simplement de tirer la leçon de ses erreurs. Tandis qu'elle veille sur ses proches, Margot rêve pourtant de modifier le cours de son destin. Jusqu'où sera-t-elle prête à aller pour se racheter ?


L'avis d'Heclea :

Journal d’un ange gardien est bien plus qu’une énième histoire d’anges, c’est avant tout l’histoire d’une vie bien souvent difficile, l’histoire de choix, l’histoire de rencontres.

Les personnages qui nous sont présentés le sont sans artifices, qu’ils fassent partie des gentils ou des méchants, l’on se rend vite compte que tout n’est pas noir ou blanc, bien au contraire. En leur affectant à chacun un ange gardien, en nous présentant celui-ci, l’auteur nous les livre sans jugement aucun, tels quels, avec leurs bons ou leurs mauvais côtés. Ainsi, chacun aura son intérêt dans l’intrigue, pour faire avancer notre héroïne, pour la construire… ou tout simplement pour expliquer certaines réactions ou certains choix.

La narration est faite à travers les yeux de Ruth, notre ange gardien, permettant un certain recul sur les faits et une émotion particulière. Cette forme de présentation permet de se retrouver au cœur de l’action, au cœur des sentiments, tout en ayant une vision plus complète de la scène dans son ensemble. L’idée est plutôt bien trouvée et surtout bien exploitée, la part fantastique apporte un niveau de lecture supplémentaire à une aventure déjà addictive.

Même si toute la partie angélique est bien décrite, elle est au final assez secondaire. En effet, l’histoire de Margot est suffisamment riche pour passionner et émouvoir le lecteur. De son premier souffle, de son arrivée difficile dans le monde, en passant par de grandes joies, des moments difficiles et choquants, pour arriver à la fin de sa vie, l’aventure de Margot telle que nous la présente Ruth est difficile à lâcher une fois commencée.

En nous livrant les faits les plus choquants comme les plus doux, sans aucune barrière, l’auteur donne une certaine dureté, une certaine puissance à son roman. Tous les passages ne sont pas faciles, bien au contraire, mais c’est là une des raisons qui permet de s’attacher à Margot et à travers elle à Ruth. Ces deux personnalités, si proches et pourtant si différentes offrent un joli duo, crédible et imaginaire tout à la fois.

Au final, ce Journal d’un ange gardien est une belle incursion dans le fantastique, une de celles qui marquent et restent en mémoire, aussi bien par la force de l’histoire, que par la manière d’amener les choses petit à petit, en offrant tour à tour questions et révélations.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire