Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 15 février 2012

Mortelle signature d'Erica Spindler

Mortelle signature
d'Erica Spindler

Éditions Harlequin
Collection Best Sellers

Sortie le 1er juin 2011
Format  Poche / 501 Pages / 6,99€


Présentation de l’éditeur :

Ancienne inspectrice, Stacy Killian s’est installée à La Nouvelle-Orléans dans l’espoir d’y oublier les horreurs dont elle a été témoin et d’enfouir sa douleur au plus profond d’elle-même. Mais lorsqu’elle découvre sa voisine Cassie assassinée, son instinct de flic reprend le dessus : déterminée à venger son amie, elle se lance dans sa propre enquête du côté des jeux de rôles dont Cassie était adepte. Très vite, la piste se confirme, car deux autres personnes sont retrouvées mortes. Les meurtres, de plus en plus rapprochés et signés de lettres écarlates, visent tous des hommes et des femmes ayant eu affaire à Leo Noble, inventeur d’un jeu de rôles très prisé des initiés. Un jeu noir dont les participants s’affrontent tour à tour jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un en lice… Saisie d’effroi, Stacy comprend alors que l’assassin a engagé une partie bien réelle avec la police. Dans l’esprit de ce psychopathe, une seule règle : tuer. Tuer jusqu’à son dernier adversaire, afin de rester seul maître du jeu…

L'avis de Lila :

Le Lapin Blanc est un jeu de rôle tiré du roman de Lewis Carroll, Alice aux pays des merveilles. Particulièrement violent, ce jeu exige des participants qu’ils éliminent tous leurs adversaires, seul l'unique survivant pouvant gagner la partie. Ce qui apparaît comme un simple loisir inoffensif pour initiés prend une autre tournure lorsque les joueurs sont assassinés réellement, les uns après les autres.

Stacy Killian se retrouve impliquée bien malgré elle dans la partie après avoir découvert le corps sans vie de Cassie, sa voisine et amie, participante du jeu. Cette ancienne inspectrice espérait prendre un nouveau départ dans la vie après un drame personnel, mais son instinct d’enquêtrice reprenant le dessus, elle décide de mener sa propre enquête pour découvrir la vérité. Les personnages disposent d’une psychologie fouillée et l’on s’attache progressivement à eux. La relation entre Stacy et Spencer, l’inspecteur chargé de l’enquête, est très sympathique et l’on apprécie les scènes entre eux, dénuées de mièvrerie et de sentimentalisme au rabais.

Chapitre après chapitre, l’histoire prend forme et l’on découvre ce jeu étrange auquel s’adonne un tueur sadique et cruel. Très bien menée, l’enquête ne laisse rien au hasard et l’on suit avec intérêt ce roman au suspens savamment distillé. Si l’on découvre des indices au fur et à mesure de l’histoire et que l’on soupçonne rapidement certaines choses, il faudra attendre les dernières pages pour découvrir le nom du tueur et ses motivations profondes.

Sans être une lecture indispensable, Mortelle Signature est un bon roman très bien écrit qui ravira les amateurs du genre.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire