Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 5 janvier 2012

La saga Mendelson, Tome 2 : Les insoumis

La saga Mendelson
Tome 2 : Les insoumis
de Fabrice Colin


Editeur Seuil
Collection FICTION GRAND FORMAT

Sortie le 5 novembre 2009
Format Broché / Pages 294 / Prix 16,50€


Présentation de l'éditeur

1930 -1965.
Accompagné de ses Fils.
David Mendelson est parti à New York pour travailler comme journaliste. Une nouvelle vie commence, une ascension possible. La mort soudaine de Carmen, dans les collines de Hollywood, y met un terme brutal. Une fois de plus pourtant, le jeune homme trouve la force de relever la tête. Et le jour où on lui confie l'affaire de l'enlèvement du bébé Lindbergh, il comprend qu'il tient là non seulement le reportage de sa vie, mais aussi l'occasion d'en finir une fois pour toutes avec ses vieux démons...
A travers les témoignages, les journaux intimes et les photos retrouvées dans les archives des Mendelson, Fabrice Colin raconte le destin d'une famille exceptionnelle.


Avis de Chani

Après Isaac, c’est à David d’endosser le costume de patriarche du clan Mendelson. Alors qu’il vient de se séparer de Carmen qui restera en Californie, il part avec ses deux fils pour New York tenter sa chance comme journaliste. Au fil du temps, s’il se rend compte que sa voie n’est finalement pas dans la presse écrite, David restera un témoin, et un acteur à sa manière de l’histoire contemporaine.
Batsheva, elle, au soir de sa vie voudra revenir sur les traces de son passé. Quand à Leah, restée sur la côte ouest, elle participera activement non à l’Histoire, mais à la culture commune des Etats-Unis…
De la grande dépression à la guerre du Vietnam en passant par la seconde guerre mondiale, telle est la toile de fond de ce deuxième volet de la Saga Mendelson.

Entretiens, extraits de journaux, photos, correspondances, Fabrice Colin émaille son récit de témoignages directs ou indirects de la destinée de la famille Mendelson. David, personnage complexe et attachant est le pilier du clan, celui autour duquel tous se regroupent dans les bons comme dans les mauvais moments.
La destinée de chaque individu s’entrecroise toujours avec l’Histoire et les faits marquants de la société de l’époque. Au fil des pages, une certaine complicité, voir intimité, prend corps entre le lecteur et les membres de cette famille, rendant le récit d’autant plus prenant. De fait, les pages se tournent sans même qu’on en prenne conscience.
Outre les témoignages évoqués plus haut, l’auteur émaille son récit de focus sur certains évènements phares de l’époque (comme au départ l’affaire Lindbergh), focus très utiles quand on s’adresse à des adolescents (public visé), mais qui vous rendra aussi bien service si comme moi vous avez quelques lacunes sur l’histoire contemporaine !

Sans surprise, j’ai dévoré, et adoré la suite des aventures des Mendelson, et, même si j’ai très envie de lire la suite, j’appréhende un peu de devoir à un moment les quitter définitivement…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire