Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 26 octobre 2011

L'héritière du temps de Ludovic Rosmorduc

L'héritière du temps
de Ludovic Rosmorduc

Éditions J'ai Lu
Collection Baam!

Sortie le 21 septembre 2011
Format Broché / Prix 14€



Présentation éditeur :

À l’occasion du solstice d’été, la fête bat son plein dans la cité de Sétiladom. Mais bientôt, une rumeur circule et menace de gâcher la bonne humeur générale : le Diable serait de retour et aurait déjà envahi les territoires du Sud.
Les possédés voient leur corps décharné et brûlent de l’intérieur, avant de mourir dans d’atroces souffrances.

Motivés par les préceptes d’Ambroise de Liemmos, Yorel, Dungal et Sixéla vont tout mettre en œuvre pour découvrir ce qui se cache derrière ces manifestations démoniaques.


Avis de Molina

Du mieux et du moins bien pour cette suite du Tertre des Âmes.

Du mieux car ce nouvel opus a indéniablement été plus travaillé que son prédécesseur. L’intrigue est mieux ficelée, plus aboutie et le style de Ludovic s’est affiné pour notre plus grand plaisir. Le côté « lecture pour ado » s’est estompé et l’auteur donne l’impression de s’adresser à un public plus mature.
Les rebondissements sont moins nombreux mais plus développés et donnent un certain rythme au livre. Le côté intrigue politique apporte un certain renouveau qui plaira à certains, mais peut-être moins à d’autres.
Si précédemment, j’ai pu regretter l’absence d’émotion, je n’ai heureusement pas eu cette impression en lisant L’héritière du temps. Certains passages sont poignants, l’ambiance sombre n’incite pas à sourire, et si c’est ce qu’a cherché Ludovic c’est une réussite. Quelques passages plus légers auraient toutefois été les bienvenus pour alléger un peu cette atmosphère pesante et inciter le lecteur à un peu plus d’optimisme.

Du moins bien car ce roman fantastique a perdu son côté « fantastique ». Aucune magie, aucune créature mythique, en fait rien ! Le Tertre des Âmes a été dépouillé de son univers atypique et ne reste plus que l’impression d’une petite ville européenne à l’époque de l’inquisition. Les amateurs de contexte historique s’y retrouveront certainement mais les autres seront assurément déçus…

Au final, voici un livre facile à lire qui vous satisfera pour son côté historique et pour sa quête bien sympathique à suivre. Mais les lecteurs du tome précédent regretteront sans doute le côté mystique de l’univers qu’avait créé Ludovic, alors que ceux qui découvriront l’auteur ne verront que le potentiel de l’écrivain.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire