Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 22 septembre 2011

One Grave At A Time

Chasseuse de la nuit, tome 6 : One Grave at a Time
De Jeaniene Frost
Sortie US : 30 août 2011


Traduction du résumé :
Après avoir évité de justesse une guerre infernale, Cat Crawfield veut juste passer un peu de temps avec Bones, son mari vampire. Malheureusement, le cadeau reçu de la reine vaudou de la Nouvelle-Orléans se révèle plein de surprises... et mène à une faveur personnelle qui les plonge à nouveau au cœur de la bataille, cette fois contre un esprit diabolique. Plusieurs siècles auparavant, Heinrich Kramer était un chasseur de sorcières. De nos jours, à chaque Halloween, il prend forme humaine pour torturer d'innocentes femmes avant de les brûler vivantes. Cette année, Cat et Bones sont déterminés à tout risquer pour le renvoyer ad patres pour l’éternité. Mais comment tue-t-on un tueur qui est déjà mort depuis bien longtemps ?  


Avis de Tan :
La fin du tome 5 avait laissé le lecteur avec une belle surprise entre les doigts. Le tome 6 reprend exactement à cet instant pour ensuite faire un petit bond dans le temps. Le Cat & Bones du jour sera donc aromatisé aux fantômes et pas qu'un peu. En dehors de la situation un peu particulière de la fin du tome précédent dont il est difficile de parler sans spoiler, c'est Fabien qui est à l'origine de la nouvelle affaire sur laquelle vont travailler nos héros. Dans la série "ennemi pas piqué des hannetons", Heinrich Kramer est loin d'être un enfant de chœur et représente un réel défi. Comme dit dans le résumé : comment tuer quelqu'un qui est déjà mort et immatériel la plupart du temps ? Non seulement, tout ça a un fort goût de Ghostbuster mais Kramer n'est pas sans rappeler Vigo des Carpates de SOS Fantômes II. Bien sûr, on ne doute pas un instant qu'il y a un moyen d'en venir à bout mais Cat va en baver pour y arriver et rares sont les auteurs qui osent faire subir à leur héroïne un traitement pareil. Stop au glamour, ça va sentir sacrément le roussi ! Le seul petit reproche qu'on pourrait faire au déroulement de l'histoire c'est qu'un élément assez important est encore une fois très prévisible et qu'il est toujours un peu irritant d'attendre plus de 100 pages que les héros en arrivent aux mêmes conclusions que le lecteur. Mais dans l'ensemble, la carrure du méchant aide beaucoup à pimenter les choses. Puis, encore une fois, c'est l'occasion de retrouver Spade, Denise et Ian, et d'introduire Tyler : un nouveau personnage haut en couleurs qui n'est pas sans rappeler Lafayette de la série True Blood.

L'autre partie de l'intrigue, qui occupe un peu trop de place comparativement, a le mérite de piquer la curiosité du lecteur. D'emblée, vu que tout s'entremêle, il n'est pas évident de saisir que cet aspect de l'histoire ne verra pas sa conclusion dans ce tome mais est l'amorce du suivant. Les grands remaniements dans l'ancienne unité de Cat permettent d'introduire un fonctionnaire irritant au possible et plein de secrets qui laissent présager des rebondissements intéressants. Un premier pas vers le dénouement ? Affaire à suivre.

Là où on attend Frost au tournant à chaque tome, c'est au sujet de la merveilleuse histoire d'amour de Cat & Bones. Y-aura-t-il un jour un faux pas ? Une faute de goût ? Eh bien ça ne sera pas pour cette fois même si THE scène n'a rien d'un chapitre 32 voire d'un chapitre 21. L'auteur continue à construire leur relation. Elle évite judicieusement les redites et fait consciencieusement évoluer les choses dans la bonne direction. Bones arrive encore à faire preuve de magnifiques preuves d'amour envers Cat qui feront fondre toutes ses fans. Leur petit jeu de teasing fait toujours autant sourire et c'est aussi chaud qu'au tout premier tome. Frost n'a même pas besoin d'être vraiment explicite et de passer aux choses sérieuses pour faire monter la température. On connaît bien le couple, on connaît leur relation. Ce sont les petites attentions qui lui donnent toute sa profondeur. S'il ne fallait retenir qu'une scène, c'est sans doute celle de l'engueulade qui est non seulement un tour de force de l'auteur mais en plus démontre à quel point ils sont sur la même longueur d'onde maintenant. Cat a retenu les leçons du passé. Bones aussi. Et là où Kelley Armstrong avait laissé le lecteur sur sa faim dans Capture (cf mon avis, fin du premier paragraphe), Jeaniene Frost assure. Chapeau !  

One Grave at a Time n'est pas un grand Cat & Bones même si nos héros sont toujours aussi attachants et qu'on continue à les aimer comme au premier jour. Globalement l'intrigue manque de peps mais il y a quelques bonnes scènes qui sauvent vraiment le livre et permettent à la série de rester sur le haut du panier de la fantaisie urbaine. A 3 tomes de la fin, la tension promet de monter crescendo. Et dire qu'il va falloir attendre que le spin-off sur Vlad soit sorti pour connaître la suite...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire