Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 15 septembre 2011

Le cœur de rose, Tome 1 de Claudine Senger

Le cœur de rose, 
Tome 1
de Claudine Senger


Editions Persée

Sortie le 20 avril 2011
Format Broché / 614 pages / Prix 25,50€


Présentation de l'éditeur

Rose est une adolescente qui vit dans une petite ville tranquille et trop ennuyeuse à son goût. Depuis le départ de sa meilleure amie et voisine, elle est complètement anéantie car elle était comme une soeur pour elle. Heureusement pour Rose, la rentrée des classes est pour très bientôt, même si ses autres amis/voisins sont très proches d'elle, elle se sent mieux en cours. Malgré ses espérances, sa première année de lycée ne se déroule pas comme elle l'avait imaginée. Dans sa classe, un nouvel élève arrive, il est gentil mais très mystérieux. Elle se liera à lui et deviendra la meilleure amie de sa soeur. Cette rencontre n'a rien de spontané, elle avait été organisée par ses nouveaux voisins pour sa protection, car sa vie est menacée à cause d'un " Talent " qu'elle possède et dont elle ignorait l'existence. Un homme horrible ne veut qu'une seule chose : la rendre immortelle pour ensuite la tuer et récupérer son " Talent " ! Sa vie, habituellement si calme, devient une vraie tornade. Entre le départ de sa meilleure amie et l'arrivée de ses nouveaux voisins, qui sont très différents de ceux qu'elle a toujours côtoyés, Rose est bousculée et tourmentée par le " Bien " et le " Mal ". Grâce à cette famille de coeur, elle va enfin découvrir ce qu'est réellement : la Peur, la Mort, l'Amitié et l'Amour. D'ailleurs, en se liant à cette nouvelle famille, elle devra garder un énorme secret !


Avis de Kamana

J'ai pris mon temps entre la lecture de ce roman et l'écriture de ma chronique et ce parce que je ne savais pas sous quel angle l'aborder... J'ai pour habitude de modérer mes avis parce que je n'ai aucun talent pour l'écriture, les auteurs quels qu'ils soient ont du mérite et je trouve donc juste qu'on s'attarde sur les points positifs d'un roman. Mais une fois n'est pas coutume, je ne vais pas être très gentille, en espérant que l'auteure ne prendra pas mal mes propos...

Voici une lecture Young Adult qui m'a laissé un goût amer. L'histoire commence très bien, on est vite captivé par le récit. La narration à la première personne permet une approche très intime. On s'attache d'emblée à Rose qui nous semble une jeune fille posée, réfléchie et au grand cœur. Avec l'arrivée de ses nouveaux voisins et l'éveil de son "Talent", sa vie bascule entre rêve et cauchemar. Rêve parce qu'elle tombe amoureuse d'Illianus et peut vivre son amour pleinement. Cauchemar parce son bonheur a un revers lourd à porter au quotidien, voire mortel !

Jusqu'à la moitié du livre, j'ai tenu bon, je dirai même que j'ai apprécié, mais hélas certaines situations ont commencé à m'irriter et l’écriture est devenue pesante, me faisant grincer des dents. Pour commencer l'histoire se passe en France mais on se croirait dans une rue pavillonnaire comme nous en voyons dans les séries américaines. Belles maisons, grosses cylindrées, familles aisées, tous bons amis se réunissant de temps à autre pour des pique-niques, anniversaires, etc... les enfants se connaissent depuis toujours, on entre chez les autres comme si c'était chez nous. A tel point que lorsque Rose fini par faire des cauchemars, ses parents acceptent que leur fille de quinze ans dorme avec son petit ami dont il ne savent rien et ce, toutes les nuits. Bon, parfois c'est la sœur jumelle d'Illianus qui partage son lit mais j'ai trouvé ce fait aberrant. Je ne cite ici que cette situation mais il y en a d'autres qui m'ont tout autant troublée.

Par ailleurs, la plume de Claudine Senger m'a laissée perplexe ! A chaque fois que je lisais "malgré que" je me retenais de fermer le livre. Encore une fois, je ne devrai pas juger durement ce fait, mais je pense que le travail de correcteur a été bâclé... Le récit aurait pu être beaucoup moins lourd si l'auteure ne s’attardait pas sur des broutilles quotidiennes. Ainsi quasi tous les jours nous avons le droit au levé de Rose, à son passage par la salle de bain, la cuisine, etc... c'est lassant, inutile.

L'auteur privilégie énormément le dialogue au détriment du récit. Nous nous retrouvons donc en face d'échanges stériles qui n'avancent à rien. Les mots "ma chérie", "mon cœur", "mon ange" sont tellement de fois utilisés, répétés que ça en devient ridicule.

Je pourrais encore m'étaler sur le fait que le méchant n'a pas de crédibilité, il aurait pu atteindre son objectift plusieurs fois mais ne l'a pas fait parce qu'il laisse le choix à Rose, bref... Le personnage de Cédric, son ami d'enfance, m'exaspère plus que tout. Et pour finir Rose, certes a quinze ans, mais est naïve et stupide, mettant sans cesse sa vie en danger.

Je dirais pour clore que même s'il ne m'a pas séduite de bout en bout, je pense que Le coeur de Rose a de quoi plaire tout de même et qu'il trouvera ses lecteurs et fans chez un public plus adolescent ou jeune adulte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire