Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 19 septembre 2011

La morsure du loup de Lilith Saintcrow


La morsure du loup
de Lilith Saintcrow

Éditions Harlequin 

Collection Nocturne
 
Sortie le 1er septembre 2011
Format Poche / 278 pages / 5,20€

 

Présentation de l'éditeur :

Au sortir de la boîte de nuit où elle a perdu de vue son amie Lucy, Sophie aperçoit le corps de cette dernière allongé dans une ruelle sombre. Près d’elle un homme est penché, les canines luisantes, le visage couvert de sang. Paralysée par l’épouvante, Sophie comprend qu’elle va être la prochaine victime du vampire. Mais alors qu’elle tente de s’enfuir, un inconnu se dresse entre elle et le monstre, des bras puissants l’enserrent, une voix grave lui ordonne de ne pas bouger… A moitié morte de peur, le cœur battant à tout rompre, Sophie lève les yeux et rencontre le regard de l’homme qui a arrêté sa course. Un regard de loup qui la transperce et la caresse tout à la fois. Un regard qui, sans qu’elle s’explique pourquoi, fait naître en elle le plus troublant des frissons.


Avis de Kamana

Sympathique histoire qui se lit très vite. Trop vite en fait !

Sophie, suite à la mort de sa meilleure amie tuée par un vampire, se fait kidnapper par une bande de loups-garous. Zach le mâle dominant est certain qu'elle est une chamane et qu'elle pourra sauver son clan. En effet, pour pouvoir s'installer quelque part et trouver l'équilibre, chaque meute de garous doit avoir en son sein au moins un chamane. Sa présence permet d'apaiser le groupe, il peut voyager dans le majir, le monde des esprits, et ainsi acquérir un savoir ancestral qui permet par exemple de prévoir l'avenir mais aussi de guérir les membres du clan en cas de blessure. Celui de la famille de Zach a perdu la vie, le groupe ne peut donc élire domicile nulle part, telle est la loi des garous. L'arrivée de Sophie est donc une opportunité que la tribu ne peut laisser passer. Ils l'enrôlent de force et comptent lui expliquer la situation, espérant qu'elle comprenne et accepte de les aider. Cela sera d'autant plus facile que les vampires ont décidé de se venger, à moins que ces attaques ne cachent autre chose...

Le synopsis n'est pas très flatteur pour le roman car même s'il est clair que c'est une romance, l'attirance entre Sophie et Zach ne sera pas au centre de l'histoire. Au-delà des élans du cœur, c'est avant tout la survie du clan qui primera. Ne vous attendez pas à du glamour et à des scènes torrides, Lilith Saintcrow a su mettre en avant le suspense et ne lâcher la bride aux sentiments qu'en fin de récit, pour notre plus grand bonheur. Le roman est bon mais trop court, les scènes de conflits sont vite expédiées. Dommage, car maintenir la tension un peu plus longtemps aurait donné plus de poids à la trame.

Côté personnages, le focus sera essentiellement fait sur le couple phare même si une poignée d'autres protagonistes nous seront présentés. Zach porte un lourd fardeau et n'arrive pas à se pardonner les erreurs du passé. De ce fait, rallier la jeune femme à leur clan sera son unique but, au départ tout du moins... Sophie, traîne aussi des antécédents tragiques qui l'ont déchirée. Bien que craintive, elle trouvera la force d'aller de l'avant et se découvrira un pouvoir qu'elle ne soupçonnait pas.

Grâce à une écriture dynamique et rythmée, Lilith Saintcrow nous entraîne d'emblée dans son histoire. A l'intérieur du récit, l'auteure met souvent des phrases en italique qui reflètent les pensées des personnages, ce qui donne un côté plus intime et drôle. Tout s'enchaîne rapidement ne laissant pas de place aux temps morts.

Voilà donc une romance paranormale très sympa, qui aura au moins le mérite de vous faire passer un bon moment.

2 commentaires:

  1. Bonsoir,

    j'ai été tenté de le lire, aujourd'hui je ne sais pas trop.

    RépondreSupprimer
  2. Ah j'ai bien aimé. Je suis fan de la collection Nocturne de Harlequin, bien que je suis loin d'avoir tout lu de cette collection, pour une fois pas de scène érotique, une jolie romance, un bel homme, une jolie femme, une belle attraction... un bon moment, sympa sans plus, juste assez.

    RépondreSupprimer