Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 16 août 2011

Le blog de la belle de Mary Temple


Le blog de la belle
de Mary Temple

Éditions Fleurus
Collection Mango


Sortie le 19 août 2011
Format relié / Prix 13,50€ / Pages 350



Présentation de l'éditeur


INCONNU. Dis, Belle, ça doit être trop top de vivre à New York, non ?
BELLE. Attends, on voit que tu ne connais pas mes soeurs !
INCONNU. Et d'avoir un père riche ?
BELLE. Sauf qu'il vient de tout perdre.
INCONNU. Pas cool. Pourquoi tu ne vas pas te changer les idées au club Cocteau ? On dit que le proprio de la boîte porte un masque, mais qu'il est plein de charme, pour une Bête. La vie de Belle ressemble à un conte de fées, une histoire d'aujourd hui que l'on lit sur écran. Mais une chose ne change pas : c'est la part de ténèbres qui attend au coin de la rue, comme jadis dans la forêt.


Avis de Kamana

En ouvrant ce livre nous savons deux choses : Un, ce roman est une relecture de "La Belle et la Bête". Deux, nous allons tourner les pages comme si nous étions en train de « surfer » sur un blog et cliquer avec notre souris. Une fois ces éléments pris en compte, nous pouvons en aborder correctement la lecture.

Correctement oui, mais facilement… c’est chose moins sûre !

Belle est une adolescente qui ressent le besoin de narrer son quotidien sur son blog. Nous y apprenons qu’elle vit à New York en compagnie de son père et de ses deux sœurs. Sa mère et ses trois frères vivent quant à eux sur la côte ouest avec leur beau-père. Fille d’un riche trader, leur appartement se situe dans les quartiers chics et leur vie est plutôt sympathique : boutiques, limousines, sorties en VIP, etc… Oui cool, mais plus pour ses deux chipies de sœurs qui ne pensent qu’à faire la fête avec leurs amis. Belle, elle, est plus studieuse, aimant les livres et se sentant souvent en décalage avec son époque. Un soir ses sœurs l’embarquent pour une sortie dans le très prisé club Cocteau où elle rencontrera Beaumont, le mystérieux propriétaire masqué. Suite à cette soirée, son quotidien sera chamboulé. Quand l’imaginaire rejoint la réalité…

Nous voici face à une relecture du conte de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont très éloignée du texte original. Au départ nous sommes septiques au vu de la tournure des événements, mais l’auteure a su en cours de route répondre à toutes les interrogations qui nous viennent quant à son adaptation dirons-nous spéciale. Ainsi toutes les questions que nous nous posons en cours de lecture trouvent leurs réponses à un moment ou un autre, les incohérences n’en seront plus.

Soit, ce tour de main est réussi mais il n’allège pas la lourdeur du récit. Ce roman est vraiment adapté aux adolescents qui trouveront sûrement à leur goût le format blog, les commentaires, le langage fun, ainsi que les références à des sites connus. A certains moments, Belle nous prend vraiment pour des abrutis, nous disant d’aller sur Wiki pour connaître la définition d’un mot courant. A croire que l’adolescent lambda est niais ou est-ce une manière de se « la jouer cool ». Bref, le récit est pesant, les révélations sont exemptes de suspense, le cours des événements prend des tournures bizarres voir absurdes, l’imaginaire instauré n’ayant aucune crédibilité.

Malgré un récit souvent agaçant, l’auteur fait tout de même passer le message fort du texte original : la beauté intérieure est plus importante que le physique. La vaillance, la générosité, le sacrifice sont autant de qualités qui surpassent la laideur. Que ce soient la bête ou les nouveaux amis de Belle qu’elle n’avait jamais vu IRL* comme c’est dit si souvent dans le texte, seront mis en avant les caractères, la profondeur des sentiments par rapport au physique.

Vous l’aurez donc compris, Le blog de la belle est un roman qui cible essentiellement les adolescents qui seront les seuls, je pense, à trouver de l’intérêt à la narration de Belle.



*IRL : in real life
Traduction : en vrai

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire