Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 4 juillet 2011

Le tertre des âmes de Ludovic Rosmorduc


Le tertre des âmes
de Ludovic Rosmorduc

Editions Baam!

Sortie le 5 janvier 2011
311 pages / 14€


Présentation de l'éditeur :

Lorsque la licorne protectrice du royaume est assassinée, il ne reste plus rien pour défendre Setiladom des protégés du comte Zeldor de la Cité des Monts Damnés. Héribold, accusé à tort d’avoir occis l’animal, va finalement se voir confier la lourde tâche de ramener une autre de ces créatures sacrées à la citadelle. Malheureusement, la licorne est unique, et pourtant indispensable : seul le pouvoir de sa corne peut repousser les hordes de dragons qui fondent sur la ville. L’unique issue est donc d’aller l’arracher au monde des morts…


Avis de Molina :

Le tertre des âmes est un roman de fantasy jeunesse qui ne suit pas les classiques du genre. Ici, point d’adolescent en mal d’amour ou en rébellion contre l’autorité parentale, ni aucun des problèmes existentiels propres à cette période difficile de la vie qu’est l’adolescence, c’est rafraîchissant !

Clairement, l’auteur a essayé d’expliquer à ses lecteurs les plus jeunes les difficultés du monde des adultes à travers une quête dont l’objectif est de sauver la cité d’une guerre qu’elle n’est pas en mesure de gagner. S’il est vrai que la vision est plutôt simplifiée, elle n'en reste pas moins réaliste.
Le groupe de héros est composé d’individus très différents et complémentaires, mais ce sont surtout des hommes qui commettent des erreurs, qui sont en proie au doute et qui font malgré tout de leur mieux. Chacun pourra se projeter dans la peau de l’un ou l’autre des protagonistes, adulte ou adolescent, tout le monde retrouvera des éléments de sa vie ou de son caractère quelque part dans ce livre.

Par contre, les émotions ne sont pas au cœur de ce livre. De longs passages laissent complètement indifférent et ce n’est pas les quelques chapitres qui vous mettrons les larmes aux yeux qui remonteront beaucoup le niveau. Malgré tout, la lecture est aisée et l’histoire se laisse suivre assez agréablement, c’est probablement dû à l’univers sympathique qu’à créé Ludovic et à son récit richement doté en péripéties. Il faut dire que l’auteur n’y va pas de main morte dans ce domaine, les rebondissements sont extrêmement nombreux dans ce petit livre de 310 pages (écrit plutôt gros d’ailleurs) et toujours bien inspirés, même s’ils ne sont pas d’une très grande originalité. De plus, il n’hésite pas à recourir à des extrêmes, comme la mort de certains des héros. C’est peu courant et ça surprend, ce qui est surement l’effet recherché.

Au final, les amateurs de fantasy de tous âges s’y retrouveront dans ce livre plutôt plaisant et facile à lire. L’histoire, bien que n’étant pas d’une grande originalité, se suit avec plaisir et le lecteur passera un bon moment en compagnie de nos héros dans un univers peuplé de créatures mythiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire