Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 3 juillet 2011

La fiancée de Bombay


La fiancée de Bombay
de Julia Gregson

Éditions JC Lattès


Sortie en mai 2011
Grand Format / 572 pages / 22 €



Présentation de l'éditeur

Automne 1928. Trois jeunes Anglaises embarquent sur un bateau à destination de l’Inde. Pour Viva, ce voyage est avant tout le moyen de revenir sur les traces de ses parents morts à Bombay alors qu’elle était enfant.
Rose, ravissante jeune fille d’une dangereuse candeur, est sur le point d’être mariée à un officier de cavalerie colonial qu’elle connaît à peine. Victoria, sa demoiselle d’honneur, pleine d’imagination, se montre déterminée à perdre sa virginité au cours du voyage, avant de se trouver un époux aux Indes. Toutes les trois ont des raisons différentes de quitter l’Angleterre, mais les bagages d’espoirs et de secrets qu’elles emportent ne les ont pas préparées à ce qui les attend…

L'avis de Lila

Nous sommes en 1928, dans une Angleterre où s'affrontent quotidiennement l'évolution des mentalités et le poids de la tradition. Rose est une jeune fille de bonne famille qui doit se rendre aux Indes pour épouser le séduisant Jack Chandler. Elle est accompagnée de Tor, sa meilleure amie fantasque et de Viva, la jeune femme mystérieuse qui fera office de chaperon pour ce voyage.

Nous suivons ces trois femmes, chacune à l'aube de sa vie, depuis l'embarquement sur le paquebot en Angleterre jusqu'à leur installation en Inde. Si leurs espoirs et attentes sont différents, elles n'en sont pas moins liées par une amitié indéfectible. Leur histoire est à l'image des Indes : belle, surprenante, pleine de surprises et parfois très dure.

Il s'agit d'un très beau livre. Si l'époque a changé, chaque femme pourra tout de même se reconnaitre dans ces héroïnes. On les accompagne à une époque de leur vie qui sera déterminante, on lit avec plaisir leurs joies, leurs peines, leurs peurs et leurs déceptions, car la route sera longue et tout ne se passera pas comme prévu. De nombreux thèmes sont abordés, dans un contexte politique, social et culturel très particulier, ces femmes grandissent sous nos yeux, parfois dans la joie, parfois dans la douleur. Elles nous ressemblent et nous touchent forcément.

En toute simplicité, l'auteure nous invite aux Indes, nous fait découvrir les senteurs, les couleurs et les sons de ce pays si particulier. Plus qu'un roman, c'est un voyage. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ces 600 pages et j'aurai pu en lire encore tout autant avec le même entrain. En tournant la dernière page, on a le sentiment de dire au revoir à des amies, et de ce fait, on aimerait vraiment avoir de leurs nouvelles, savoir ce qu'elles vont devenir.

Un joli voyage pour commencer l'été.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire