Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 3 mai 2011

Le chevalier servant


Le chevalier servant
de Virginia Henley

Éditions J'ai Lu
Collection Aventures et Passions

Sortie le 16 février 2011 


Présentation de l'éditeur

Angleterre, 1253. Rosamond Mareshall, pupille d'Aliénor de Montfort, la soeur du roi Henri III Plantagenêt, doit épouser le chevalier Rodger de Leyburn, intendant du prince Edouard. Dans les bras de son mari, Rosamond découvre la sensualité, mais son cœur bat pour un autre. 


Avis de Kamana

Du très bon Virginia Henley qui comme à son habitude partage le récit entre faits historiques et romance.

Dans ce troisième tome de la saga des Plantagenêt nous suivons les aventures de Rosamond Mareshall. Orpheline très jeune, perdant également son frère lors d’un tournoi, la jeune fille qu’elle est alors sera fiancée à Rodger de Leyborn, intendant et meilleur ami du prince Edouard.
Cinq années passent… Le mariage approche et Rosamond n’en veut pas !

Posons d’abord le contexte historique. Simon de Monfort est le beau-frère du roi Roi Henri III Plantagenêt. Il est également le porte-parole et, en
quelque sorte, chef des barons des provinces anglaises. Il a fait signer au roi les Provisions d’Oxford, un traité qui modifie le pouvoir, transformant la royauté en gouvernement où des membres- en l’occurrence les barons- se réunissent en sessions de Parlement, où chacun donne son opinion, son vote. Une constitution qui n’est pas du goût d’Henri III même si son nom figure dessus. Le roi tente de faire annuler le traité par le Pape lors de son voyage sur le continent européen.

Pendant ce temps, Simon de Monfort sachant cela, tente de rallier le Prince Edouard à sa cause s’assurant ainsi un allié de taille. Le mariage de Rosamond et Rodger lui permettra aussi de garantir ses appuis du fait que l’intendant ait une très grande influence sur Edouard.

A partir de ces faits historiques, nous comprenons que Rosamond ne veut pas de ce mariage imposé. Elle qui a grandi en liberté au sein de la
famille Monfort, ne veut pas devenir l’épouse de Rodger pour justifier une alliance, ne veut pas choisir entre sa loyauté envers ses tuteurs et
celle contrainte envers son époux et surtout, surtout elle en aime un autre. Ils vont devoir s’apprivoiser, chose relativement complexe avec le contexte qui est le leur. Comme chien et chat, la confiance sera un cadeau à mériter, l’amitié un parcours de tous les jours et l’amour un
miracle dont seule la patience, la fidélité et la franchise en feront une évidence.

Des personnages forts, caractériels, imposants et divers viennent enrichir cette romance. Entre une garce ambitieuse et sans scrupules, une reine mauvaise, une princesse douce et généreuse, un chevalier flamboyant et adoré, des amis et ennemis, des guerres, des morts, des trahisons, des non-dits, Virginia Henley ne nous laisse aucun répit pour notre plus grand bonheur. L’auteure a su exactement à quel moment alterner dans son récit la romance et les faits historiques. Une très bonne combinaison toute en harmonie.

A découvrir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire