Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 14 avril 2011

Le livre des choses perdues


Le livre des choses perdues
de John Connolly


Éditions J'ai Lu
 
Sortie le 11 mai 2011

Format Poche / Pages 380 / 7,60€


Présentation éditeur :

La Seconde Guerre mondiale gronde. Oppressé par l'atmosphère familiale, le jeune David se réfugie dans les livres. Une nuit, il pénètre dans un univers parallèle peuplé de créatures inquiétantes, hybrides de ses lectures et de ses terreurs. Égoïstes, violentes, elles s'entredéchirent pour la mainmise du royaume. Poursuivi par un mystérieux être malfaisant, David se trouve plongé au cœur d'une terrible lutte de pouvoirs.

L'avis de Lila :

En chacun de nous demeure une part de l'enfant que l'on a été. Certes, chez certains, il est mieux caché que chez d'autres, mais dans tous les cas, il suffit parfois de quelques mots d'un auteur talentueux pour le ramener à la surface.

J'ai toujours aimé les contes, ces histoires de sorcières et de fées, de princesses et d'aventures que l'on lisait, enfant, avant d'aller dormir. En grandissant, je me suis éloignée de ce type de lecture pour m'aventurer dans des univers plus adultes, mais c'était toujours avec joie que je replongeais dans ces récits dès que l'occasion m'en était donné.

Pourtant, écrire des contes destinés à un public adulte n'est pas chose aisée. Stephen King s'en était brillamment sorti avec Les yeux du dragon, paru en France en 1998, mais je n'ai pas souvenir d'avoir lu un autre roman de ce type qui m'ait enthousiasmé depuis.

C'est pourquoi j'étais curieuse de lire Le livre des choses perdues, qui porte un titre des plus intrigants! À noter que j'ai lu l'édition France Loisirs de cet ouvrage, dont la couverture, particulièrement soignée, était déjà en soi une invitation au mystère et avait attiré mon regard d'emblée.

Nous suivons donc les aventures de David, jeune héros de ce roman. Celui-ci n'est plus un enfant mais pas encore un adolescent, d'où un mélange pertinent de comportements parfois enfantins et à d'autres moments plus réfléchis.
David vit des moments difficiles, entre une maman récemment décédée, un papa un peu perdu et l'arrivée dans sa vie de Rose, une belle-mère au comportement maladroit qui tombera rapidement enceinte.
En trame de fond, la Seconde Guerre mondiale qui bousculera la vie de David et de sa famille, les conduira à déménager à la campagne, loin des bombardements. Ils s'installeront dans la demeure familiale de Rose, qui est une vieille bâtisse pleine de secrets entourée d'un jardin mystérieux.

Nous avons donc, d'entrée de jeu, de nombreux éléments chers aux contes de fées. Le décor est planté, ne reste plus au héros qu'à vivre son aventure!

C'est avec plaisir que nous accompagnons David dans celle-ci. Il se retrouve malgré lui plongé dans un univers parallèle des plus étranges et moins accueillant qu'on aurait pu l'imaginer. Dans sa quête pour trouver Le livre des choses perdues, David vivra de nombreuses aventures et rencontrera des personnages très variés, certains chevaleresques et protecteurs, d'autres monstrueux et dangereux, tirant de chacune de ces rencontres une leçon, et gagnant en maturité au fil des pages. Il en sortira évidemment changé à jamais.
Chose amusante, il y a dans ce conte d'autres contes, certains racontés par les personnages, d'autres étant vécus directement par le héros (qui croisera par exemple une Blanche Neige bien loin de l'image virginale offerte par Disney).

L'aventure de David est prenante, malgré certaines longueurs à quelques moments du récit, on a envie de connaître le fin mot de l'histoire. Il s'agit là d'un roman que l'on lit tranquillement, sans se presser, appréciant quelques chapitres ça et là, le soir, bien au chaud dans son lit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire