Dynasties, Tome 4 : Une douce brûlure de Ilona Andrews



Dynasties, 
Tome 4 : Une douce brûlure
de Ilona Andrews

Éditions J'ai lu

Sortie le 21 septembre 2022
Format broché / 416 pages / 14,90 €


Présentation de l'éditeur :

Catalina Baylor appartient au rang le plus élevé de la société, et, depuis peu, sa famille a accédé à celui de "maison". En parallèle, la jeune femme dirige la petite agence de détectives privés qu'elle et ses proches ont créée. Mais son don unique, qu'elle a toujours redouté et eu du mal à contrôler, fait d'elle un être à part. Toutefois, il lui est d'une grande aide dans les cas extrêmes, notamment quand il s'agit d'élucider des meurtres. Lorsqu'une amie est assassinée, Catalina décide d'utiliser ses pouvoirs pour résoudre l'affaire, quitte à mettre en péril sa réputation. Mais c'est compter sans Alessandro Sagredo, un mage puissant qu'elle connaît depuis l'enfance et qui l'a toujours attirée. Aussi redoutable qu'imprévisible, Alessandro pourrait bien la détourner de sa quête...

L'avis de Jm-Les-Livres :

Après un long moment loin d’eux (presque cinq ans), c’est un bonheur de retrouver la famille Baylor. Ce livre commence juste avant la fin de la période de protection dont bénéficient les maisons émergentes. Depuis les trois dernières années, il y a eu du changement. 

Déjà, Nevada, l’aînée des sœurs Baylor, s’est mariée à Rogan (un dieu parmi les hommes celui-là). Ce changement de statut marital a entraîné la famille dans des embrouilles entre maisons, donc dangereuses, obligeant les membres à prendre une décision difficile : s’éloigner de la maison Rogan en évinçant Nevada. 
C’est sa sœur cadette, Catalina, qui est dorénavant à la tête de la maison Baylor et de l’entreprise familiale de détective. La jeune fille a bien changé, elle est devenue une adulte plus responsable et forte grâce aux bons soins de la mère de Rogan. Catalina est désormais aussi féroce que sa grande sœur en ce qui concerne la survie de sa famille. Mais tout comme Nevada, elle a quelques moments de doute et l’arrivée d’un homme de son passé va la perturber encore un peu plus. Surtout que la nouvelle enquête qui va lui tomber dessus, et qu’on lui déconseille fortement d’accepter, va l’entraîner dans un nouveau complot et au plus proche du danger.

La personnalité de Catalina est différente de celle de Nevada, même si on retrouve certains traits de caractère. En même temps, elle a pour modèle sa sœur mais aussi la mère de Connor Rogan, deux femmes fortes qui ne se laissent pas marcher sur les pieds. Malgré tout, on sent qu’elle lutte pour avoir confiance en elle et en ses choix. Celle qui a passé sa vie entière à cacher ses pouvoirs, et sa personnalité pour ne pas influencer les gens malgré elle, se retrouve sur le devant de la scène. J’avais beaucoup aimé ce que j’avais vu d’elle dans la nouvelle (disponible dans la réédition de la première trilogie en intégrale), ses pouvoirs paraissaient fascinants, presque incontrôlables. Ici, on sent bien la capacité de Catalina à les gérer. Elle ne se cache plus, elle est devenue la chef de la famille, habituée à prendre des décisions difficiles pour le bien du plus grand nombre. Je suis fan de Catalina, comme je l’étais de Nevada. Face à elle, Alessandro est plutôt intéressant. Il n’a pas la carrure de Rogan (on ne va pas se mentir), mais il semble plutôt prometteur, surtout qu'il dissimule quelques secrets qui le rendent intrigant. Après qui coure-t-il ?
J’ai aussi beaucoup aimé l’enquête en cours. On retrouve la capacité des auteurs à construire des intrigues captivantes rendant difficile de lâcher le livre. 
Je suis maintenant impatiente de découvrir la suite de cette nouvelle trilogie et de retrouver la famille Baylor, avec peut-être cette fois un petit coucou plus réel de Nevada et Rogan ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine