Kennedy Rain, Tome 1 : Vide magique de Sandy Williams



Kennedy Rain, 
Tome 1 : Vide magique
de Sandy Williams

Éditions Alter Real

Sortie le 2 septembre 2022
Format numérique / 363 pages / 5,99 €


Présentation de l'éditeur :

Hôtel Rain, seule zone neutre au monde.

Un vampire veut voir le soleil se lever sans être réduit en cendres, et un loup-garou souhaite échapper au pouvoir de la lune ? Il n’a qu’à séjourner à l’Hôtel Rain !

Cet hôtel, je le connais bien, c’est celui de mes parents. J’y ai grandi, mais comme je n’ai jamais été douée pour respecter les règles du monde surnaturel, ils ont estimé que m’envoyer faire des études ailleurs était une bonne idée. Me voilà pourtant obligée d’y retourner le temps que mes parents profitent de leurs vacances. Eh oui, je suis la seule à pouvoir les remplacer.

Allez, je vais y arriver ! Après tout, rien de grave ne peut se produire dans cet établissement, c’est la définition même d’une zone neutre, non ?

Sauf que... L’hôtel a des problèmes d’argent, et la fille de l'alpha du coin et le bras droit d'un des vampires les plus puissants de la région ont décidé de se marier en douce, pile pendant que je suis là.

Et s’il n’y avait que ça... Blake, un loup-garou sexy et arrogant veut saboter le mariage et quelqu’un est décidé à faire voler en éclats le traité qui protège la zone neutre.

Récapitulons : si la fille de l’alpha et le vampire se marient, c’est la guerre.
Si le traité ne tient plus, c’est la guerre.

Ils m’avaient dit : Tu verras, ce sera facile ». Ben voyons...


L'avis de Jm-Les-Livres : 



Premier tome de cette nouvelle série d’urban fantasy, Vide magique est une bonne introduction à l’univers créé par Sandy Williams. J’ai découvert l’auteure avec sa série sur des Faes publiée chez Milady à l’époque. J’avais été séduite par l’univers original et la plume de l’auteure. Ici aussi, l’univers est plutôt sympa, même si l’auteure reprend les codes du genre au niveau des personnages puisque nous avons des vampires, des loups-garous mais aussi des fées. L'originalité vient de l’héroïne et de l’hôtel de ses parents. Ce dernier est situé sur une zone neutre qui permet à un être fantastique de perdre ses pouvoirs. Ce détail est idéal pour ceux qui ont du mal à contrôler le monstre en eux et c’est pourquoi les vampires et les loups-garous viennent chacun leur tour séjourner à l’hôtel Rain.

L’héroïne, Kennedy, est donc la fille des propriétaires de l’hôtel et elle sait qu’un jour elle devra prendre la place de ses parents. En attendant, elle garde ses distances avec ce monde surnaturel et tente de vivre une vie d’étudiante normale. Mais, pendant les vacances de ses parents, elle se retrouve à s’occuper de l’hôtel. Et on peut dire qu’elle doit gérer pas mal de catastrophes.

J’ai moyennement accroché avec elle, je l’ai trouvée un peu trop immature par moments et irréfléchie à d’autres. J’ai peut-être trop l’habitude d’avoir des héroïnes plus âgées et qui ont vécu plus de choses qu’elle. Bonne nouvelle, cela signifie qu’elle ne pourra que s’améliorer au fil des tomes. Du côté de l’amoureux potentiel, il y en a un en tête de liste et je l’aime bien. Il est bourru, un peu du genre à foncer dans le mur, mais pour l’instant j’accroche bien. Les personnages secondaires sont aussi intéressants et promettent d’ajouter de la complexité à cet univers.

Vide magique est un premier tome très sympa avec une bonne intrigue, une héroïne qui promet et un univers intéressant. Je lirai la suite avec plaisir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine